Allemagne : un migrant sénégalais tue une prostituée. Il aurait dû être expulsé mais a pu bénéficier d’une erreur administrative.

4C1A45A800000578-5718743-Soueymane_Sidiki_23_is_charged_with_murdering_the_woman_in_the_G-a-1_1526069464758

Soueymane Sidiki, est accusé d'avoir tué la prostituée roumaine Lica Luminata.

Allemagne: un demandeur d'asile a tué une prostituée et l'a volée. Il aurait dû être expulsé deux mois auparavant par les autorités.

Soueymane Sidiki, 23 ans, est accusée du meurtre de la prostituée roumaine Lica Luminata, à son domicile de Ratisbonne le 30 août dernier, a rapporté le journal allemand Bild.

Sidiki, originaire du Sénégal, qui vivait dans un centre pour demandeurs d'asile dans la même rue, a assassiné la femme après qu'un autre demandeurs d'asile lui ait déclaré "qu'il pouvait battre les prostituées jusqu'à ce qu'elles perdent conscience et les voler".

Sidiki s'était rendu à la maison de la prostituée et avait payé 50 euros pour des rapports sexuels avant de l'étouffer avec un oreiller, de récupérer l'argent et de voler son téléphone.

Le tribunal a également appris que Sidiki avait été autorisé à rester en Allemagne à cause d'une erreur administrative, a rapporté Bild.

Il avait vu sa demande de citoyenneté refusée deux mois plus tôt le 20 juin 2017 - mais les autorités allemandes ont constaté qu'ils étaient dans l'impossibilité de l'expulser parce qu'il ne possédait pas les papiers adéquats.

Ils ont été obligés d'envoyer une demande au Sénégal, son pays d'origine, pour essayer de lui obtenir un nouveau passeport afin qu'il puisse quitter le pays.

Mais le processus s'est rapidement emmêlé dans la bureaucratie - entraînant des retards importants.

(...)

Source

Nos remerciements à Λlex Λ

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.