Vaud va aider les étrangers à passer plus facilement les tests de naturalisation.

Suisse
**********
Le canton de Vaud a décidé de publier sur son site les 128 questions de connaissance générale qui pourraient être posées aux candidats à la naturalisation. Objectif: "harmoniser les pratiques" sur l'ensemble du canton.

Pour chaque test, les communes devront puiser dans ce questionnaire à choix multiple (QCM) pour les niveaux cantonal et fédéral. Elles ne pourront choisir elles-mêmes que les sujets portant sur des enjeux locaux, soit 32 questions complémentaires, explique mardi le canton dans son communiqué.

Pour le candidat, c'est l'assurance de ne pas avoir de surprise au moment du test, comme le cas s'est produit régulièrement avec ensuite des colères et des contestations. Les domaines traités sont la géographie, la société, la politique et l'histoire à parts égales.

(...)

Source et article complet

Nos remerciements à Λlex Λ

 

3 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Je cite :
     » – Être intégré à la communauté suisse
    – Respecter l’ordre et la sécurité publics
    – Respecter les valeurs de la Constitution »
    etc … c’est basique, mais il faudra se le rappeler lorsque les personnes ayant obtenus la nationalités suisse au RABAIS effectueront des actes illicites sur notre territoire.
    Arrêtons immédiatement de vilipender la nationalité suisse comme le fait M .Maudet à Genève …

  2. Posté par Sergio le

    Je suggère que notre État-imbécile signale discrètement par un smilie la bonne réponse. Ou alors, que l’on supprime ces tests, car ce serait discriminant pour tous les analphabètes candidats au passeport helvétique.

  3. Posté par Célestine le

    La prochaine étape, c’est la publication des réponses avant le passage des examens scolaires?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.