A Trèves, les socialistes allemands se font payer une statue de Karl Marx par le régime communiste chinois.

CommunismeCourtois85millions de morts

A Trèves, les socialistes allemands se font payer une statue de Karl Marx par le régime communiste chinois.

marx_Juncker

 

Dans la plus vieille ville d’Allemagne, Trèves (Trier), a été organisée en grande pompe l'inauguration, en présence de la présidente du gouvernement socialiste de Rhénanie-Westphalie, Manu Dreyer, ainsi que de la secrétaire générale de son parti, le SPD, Andrea Nahles, d’une statue de Karl Marx offerte par le gouvernement communiste chinois. Ainsi, en acceptant ce cadeau, les socialistes confirment leur allégeance à une doctrine politique qui a occasioné plus de cent millions de morts et qui est toujours vénérée par la dictature qui gouverne la Chine. Seule l’AfD a tenu à Trèves une marche de protestation, tandis que l’ancien président tchèque Vaclav Klaus, qui a connu le marxisme lorsque son pays était occupé par l’Union soviétique, y a tenu un discours.

 

http://www.pi-news.net/2018/05/video-der-jungen-alternative-marx-vom-sockel-holen/

 

Traduction (Claude Haenggli) : Vaclav Klaus tint un discours remarquable, dans lequel il mit en garde contre la glorification de cet avocat d’une idéologie totalitaire. En réalité, ses idées ont conduit à d’incroyables erreurs, dont lui-même (Vaclav Klaus) avait personnellement dû subir les conséquences en Tchécoslovaquie, lorqu’elle était communiste. Marx a aussi été un prédécesseur du « politiquement correct », qui n'est rien d’autre qu'un instrument pour combattre la pensée libre et indépendante.

Claude Haenggli, 14.5.2018

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.