La Ligue des Tessinois réagit: « Des aides fédérales pour les faux réfugiés et les Suisses en recherche d’emploi sont oubliés. »

sommaruga-asilanti-losone

Communiqué de presse de la Ligue tessinoise

« La camarade Simonetta Sommaruga et le Conseil fédéral veulent intégrer les faux réfugiés - mais véritables migrants économiques - dans le marché du travail, en oubliant les Suisses - les moins de 25 ans et les plus de 50 ans - qui ne peuvent pas trouver de travail dans leur propre pays. La Ligue des Tessinois dit NON et ça SUFFIT à cette politique d'immigration folle et à cette industrie du social voulues par la gauche qui condamne les Suisses d'être des citoyens de seconde zone dans leur patrie.

Premièrement, Simonetta Sommaruga décide d'ouvrir les portes à l'immigration incontrôlée, en s'alignant sur les souhaits de Bruxelles et de Berlin, et ensuite elle fait payer aux contribuables suisses et tessinois l'explosion constante des coûts liés à l'arrivée de faux réfugiés mais véritables migrants économiques issus de cultures et de pays qui ne partagent pas les valeurs fondatrices de la Confédération. Le peuple suisse a voté pour un durcissement de la loi fédérale sur l'asile, mais en même temps, le département dirigé par la "camarade" Simonetta Sommaruga continue à prêcher l'eau mais à boire du vin: en effet, les dépenses qui résultent de cette politique fédérale néfaste imposée par la gauche à la Suisse dépassent depuis longtemps le milliard de francs, et l'autre jour, le Conseil fédéral a de nouveau décidé d'augmenter de 132 millions de francs ce poste en faveur de l'industrie du social destiné aux faux réfugiés.

Tout ceci alors que les jeunes de moins de 25 ans et les adultes de plus de 50 ans luttent de plus en plus pour trouver du travail dans leur pays, la Suisse généreuse avec les nouveaux arrivants et qui oublie ses citoyens, désormais considérés comme étant «de seconde zone».

Pendant que la Confédération est disposée à mettre sur la table 18 000 francs (montant triplé par rapport à avant!) pour l'intégration d'un faux réfugié, la Confédération elle-même n'investit pas un franc pour les citoyens suisses de plus en plus nombreux dans les catégories les plus exposées (selon les données de l'Organisation internationale du travail) qui sont à la recherche d'un emploi.

Cette politique de ségrégation des citoyens suisses en quête de travail, qui favorise les derniers arrivants provenant de pays lointains ayant pour objectif la migration économique, va créer des tensions dans notre pays, comme on le voit en France et en Italie. Les citoyens suisses défavorisés, les faux réfugiés promus: la Ligue des Tessinois dit NON et BASTA à cette politique fédérale aveugle et destructrice de notre pays. "

 

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Victoria Valentini 

30 commentaires

  1. Posté par sophie edouard le

    A mon avis, tant que le peuple suisse ne descendra pas en masse dans les rues pour manifester rien ne changera. On peut râler sur les réseaux sociaux, s’indigner de ces décisions qui vont à l’encontre de nos votations, écrire au CF, franchement ils s’en foutent royalement. Nous sommes en train de subir une arrivée massive d’européens sur le territoire suisse, qui viennent loger dans leur famille ou prennent un appartement à 3 familles, mon mari a constaté plus de 10 personnes dans des 3 pièces, en acceptant des salaires de misère dans les fabriques par des espagnols, la langue n’étant pas une barrière étant donné la communauté présente sur notre territoire, parler français serait plutôt un problème. Nos votations n’ont en rien freiné l’engagement de frontaliers, bien au contraire. De plus, malgré les dires de nos autorités qui nous répète inlassablement que l’immigration est en diminution, nous, nous constatons un nombre croissant de migrants africains et érythréens dans nos rues. Je ne sais pas quel accord a été signé ces dernières années, mais ce que je constate c’est que tout européen a le droit de venir s’installer en Suisse et venir y travailler sans aucune restriction et que tout migrant économique qui a mis le pied sur le territoire est considéré comme réfugié. Seule une mobilisation massive dans les rues et répétée pourrait ébranler notre CF, et aucun parti ne l’organise….

  2. Posté par Un citoyen le

    @Mesdames Anna et Carole
    Merci Anna d’écrire que « Quitter la Suisse, c’est faire preuve de lâcheté ». En ce qui me concerne, j’imagine que seul un pseudo-patriote peut tenir de tels propos. Mais qu’est-ce qu’un patriote? Larousse nous l’apprend: « Qui aime ardemment sa patrie et le prouve par ses actes ». Hélas, nous sommes loin de tous ces braves internautes – du genre « sans c.. » – qui donnent des conseils du genre « il faut ceci, il faut cela.. ». Maintenant, comment réveiller un peuple endormi, abruti par trop de confort, c’est une autre histoire, et vous avez raison Anna, il faut en parler. Mais il faut aussi inviter nos concitoyens à lire autre chose que des médias de gauche. Quant à vous Carole vous nous parlez des gamins qui hurlent à Londres. Londres, c’est autre chose, ce sont des personnes poignardées, des femmes violées. Et si vous l’ignorez Stockholm est devenue la capitale du viol, ce genre de crime a augmenté à Paris aussi. Quant à ce qui se passe en Suisse j’imagine que nos médias nous mentent…

  3. Posté par Carole le

    Il faut voir ces gens dans les centres villes qu’ils envahissent… Comme ils ont fait dans tous les pays, regardez Londres…, Ils n’existent pas leurs enfants qui hurlent partout et se conduisent comme des sauvages, oui, ils achètent beaucoup… Mais c’est avec notre argent, ne l’oublions pas. Quand je les vois dévaliser les Z Ara, je grince des dents, quand je les vois envahir nos bords de lac, faire des photos pour les envoyer au pays en disant aux pires restés au pays, venez, trop cool…, Je grince des dents.

  4. Posté par Gaston Siebesiech le

    Le conseil fédéral est devenu LA plateforme pour prendre des positions de Président/e du conseil d’administration dans l’industrie du social ou et d’autres banques ou société et conspirer contre la Suisse. Malheureusement c’est la vérité, tout le monde sait de qui je parle, pas besoin de faire de dessin.
    D’une certaine façon j’aimerais être un pastèque, la presse vous encense, leurs salaires font pâlir les banquiers, vivre au crochet de la société, certains font des études à perpette, ne surtout pas créer de places de travail, finallement se foutre du peuples! Malheureusement je ne trouve pas d’autres mots! L’UDC s’embourbe et à bien besoin d’un coup de sac comme on dit. Du PLR il n’y a pas grand chose à attendre et du reste on n’en parle pas!
    D’ici peu je vois l’intégration du PLR par le PS neocapitaliste! Et oui ils en sont capable les bougres. Ni gauche, ni droite bien au contraire!

  5. Posté par bigjames le

    @Socrate
    Vous avez exactement résumé ma pensée. Une très grande partie des Suisses s’auto détruisent.
    Et nous emmènent avec, malgré nous !

  6. Posté par Anna le

    Je suis d’accord avec Dominique Schwander et pas avec Dede. Quitter la Suisse ? C’est faire preuve de lâcheté et abandonner le terrain aux autres. Il faut plutôt informer, éduquer, expliquer, tout faire pour ouvrir le débat, jusqu’à ce que que les Suisses n’aient plus peur de voter pour des gens qui les défendront. Vous avez des amis, de la famille, vous allez au bistrot, alors parlez, informez, expliquez. Mais faites-le de façon polie autant que possible pour que les gens puissent réfléchir à vos arguments et ouvrir leurs consciences. Pour le moment la plupart des gens ressentent la même chose que nous mais n’osent pas se l’avouer car ils ont peur de mal faire, d’être mal vus, de « devenir un UDC », de faire le jeux de « l’extrême droite », ils ne savent pas comment formuler les choses. Il faut parler !

  7. Posté par Socrate@LasVegas le

    @combattant: ce sont les même que ceux ayant voté contre ECOPOP et les mêmes qui voteront contre « Monnaie pleine »: des imbéciles qui ne méritent pas le pays qui est en train de leur échapper, pays qu’ils ont reçu magnifique et qu’ils s’apprêtent à transmettre en « shithole » à leurs propres enfants!

  8. Posté par Alberto Da Giussano le

    Non mollare amici della Lega dei Ticinesi … e tanti Auguri!

    Nous autres des ligues nord italiennes (et depuis peu ayant des ligues alliées plus au sud en Italie) nous la respectons et en attendant beaucoup (comme de vous en général amis suisses) de cette ligue suisse et tessinoise !
    Je me souviens, c’était à notre grande fête de Pontida en 2016, une délégation de la Lega dei Ticinesi nous avait fait l’honneur d’accepter de participer et d’intervenir aux discours.
    Bien sûre le fait qu’ils soient suisses avant tout, et donc en aucun cas italien, fût immédiatement évident.
    Bien sûre ses orateurs ne nous épargnèrent pas !
    Tant sur le fait que c’était du gouvernement italien que venait la faute d’avoir grand ouvert les portes de l’immigration massive, via Lampedusa, laquelle venait (et viens encore) s’agglutiner sur nos confins … en attendant de passer, entres autres, au Tessin et donc en Suisse.
    Ni non plus sur le problème des travailleurs frontaliers italiens au Tessin …
    Et ceci est de bonne guerre et d’un principe partagé par nous : les nôtres ne doivent pas être sacrifiés aux autres par les leurs !
    GRAZIE À EUX POUR LEUR FRANCHISE !

    Je me souviens aussi d’un voyage, il y a plus d’une dizaine d’années maintenant, où nous étions partis, avec quelques amis leghistes, plein d’enthousiasme et confiant pour tenter de nouer des alliances avec une autres Ligue, la Ligue savoisienne alors en plein essor …
    Ce fût une douche glaciale !
    Et d’ailleurs cette pseudo ligue est morte aujourd’hui … tout comme les identités savoisiennes et au-delà française …
    De toute évidence la Suisse n’est pas encore tombée si bas que la Savoie et la France dans sa propre autodestruction.
    Mais … Quelqu’un ici pourra-t-il m’expliquer ce mortifère tropisme d’ouest que j’ai constaté partout ?
    En Allemagne comme en Suisse et comme en Italie du nord (avec le Val d’Aoste) et comme en France.
    Voire ces cartes :
    http://blog.adsav.org/wp-content/uploads/2009/12/minaret_carte.jpg
    Votation de décembre 2009 concernant les minarets
    http://jeune-nation.com/wp-content/uploads/2014/02/suisse-immigration-.png
    Référendum contre l’immigration de masse – 09/02/2014
    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_2017#/media/File:FR_-_%C3%89lection_presidentielle_de_2017_par_circonscription_l%C3%A9gislative_T1.svg
    Carte du vote Macron en France.

  9. Posté par Gubelmann le

    Merci Chose Somarugga.
    Je me dit qz’il serait temps de réagir et de mettre cette traîtresse au parfum. Ou alors de refuser de payer les impôts fédéraux par exemples. De plus lui imposer la charia. Quelques coup de fouet lui ferait du bien à cette dégénérée qui se fait appeler Madame La CONseillère fédéral. Ou plus simple la poser en haut du Cervin à poil l’hivers Prochain.
    Cette femme est mauvaise et dangereuse pour notre souveraineté et notre démocratie. Une vraie vermine. On en viendrait presque à regretter Burkenhalter… non je plaisante même chose.
    Si quelqu’un a une idée… pour la faire vite démissionner…

  10. Posté par Dede le

    Je pense sérieusement quitter la Suisse et (surtout) l’Europe.

  11. Posté par Maurice le

    Vous avez terriblement raison, Pierre !
    Et Genève vient d’en faire une nouvelle démonstration : les électeurs de droite ont préféré mettre en place un deuxième conseiller d’Etat socialiste, plutôt que d’y voir un UDC, ou même de reconduire le conseiller PDC.

  12. Posté par Antoine le

    Je cite :  »Simonetta Sommaruga décide d’ouvrir les portes à l’immigration incontrôlée, en s’alignant sur les souhaits de Bruxelles et de Berlin »
    – Question d’actualité : comment destituer une conseillère fédérale qui n’a pas prêté serment ?
    – Si destitution pas immédiate comment le forcer à démissionner ?
    Je ne suis pas un politicien, donc je ne mens pas !

  13. Posté par Pierre le

    @ Peter K, Oui , la terrible crise economique qui vient, sera le signal du debut du chaos.
    . IL est difficile d’evaluer la proportion de terroristes aguerris parmis le nombre prodigieux de faux migrants refugies que nous accueillons et que nous allons acceuillir rapidement en Suisse et dans toute l’Europe , mais elle est deja loin d’etre negligeable . Nous savons que nos forces armees sournoisement soumises a l’OTAN ont drastiquement diminue leurs capacite de defense du territoir ces 20 dernieres annees. Nos reserves d’or ont ete bradees et ne parlons pas du bilan de la BNS !!
    Quand la crise economique sera declenchee et que notre systeme economique et social s’effondrera , alors les festivités pourront commencer .

  14. Posté par Christian Hofer le

    Merci également à Schwarze Rose, qui au lieu de se pavaner au soleil un dimanche, traduit des articles pour nous.

  15. Posté par combattant le

    Et alors ces demeurés qui ont vôté pour reconduire l’impôt fédéral direct et la tva,offrir a ce CF des milliards pour le redistribuer aux envahisseurs profiteurs,violeurs,criminels.FAUT ETRE UN SUISSE PAS COMPLETEMENT EN ORDRE DANS SA CABOCHE!

  16. Posté par SM le

    Merci et Bravo à la Ligue des Tessinois ! Tous, nous attendons impatiemment que cette bolchévique schizophrène ne soit plus réélue….

  17. Posté par Peter K le

    @Pierre, vous avez parfaitement resumer la situation, seul une action violente peut faire changer le cours des evenements, mais nos compatriotes sont devenus des mous et des lobotomisés, plus rien a voir avec nos fiers ancetres, ne parlons meme pas des 2 incapables udc du cf, alors a mon avis, sauf crise financiere, c’est pas gagner, helas, ou alors créer un nouveau mouvement hors parti, a voir?

  18. Posté par bonardo le

    Le cas de mon fils qui termine sa formation de 3 ans dans une grande entreprise Suisse ,qui ne le garde pas ,malgré de très bons résultats ,et de très bons certificats ,il va passer ces examens prochainement ,et recherche un travail ,il est bilingue ,mais ne trouve rien ,malgré 200 postulations en deux mois ( plus de 500-. de frais de dossier ) plus lui acheter un abonnement CFF ,à un prix de dingue ,il y a de quoi se poser des questions ,c`est scandaleux ,triste ,il est démoralisé ,et nous parents ,nous sommes mécontents.

  19. Posté par Pierre le

    Depuis la neutralisation de la fameuse formule magique consubstentielle a l’eviction de Mr Blocher en 2007 ,les candidats au CF sont tous selectionnes prealablement par la mafia FM. Par consequent aucun patriote ne pourra desormais y acceder ; Il est donc inutile de s’en etonner . Le processus inexorable de destuction de notre pays est inevitable , seule une revolte populaire armee pourrait eventuellement changer les choses , mais ne revons pas !! D’ailleurs nous seront bientot tous desarmes par la loi.
    Pour ceux qui ont compris que la situation est catastrophique et avant que la crise econnmique, qui ne tardera plus ,nous plonge dans un conflit mondial et sans doute une guerre ethno-religieuse sur notre sol. je conseille a ceux qui ont de jeunes enfants de vous preparer a quitter la Suisse , et pour les autres a entrer discretement en resistance et prier ,si vous etes croyants. QDVG

  20. Posté par bigjames le

    Tout ceci sans la moindre opposition de nos deux CF UDC.
    On se demande bien à quoi ils servent ces deux endormis ?

  21. Posté par Gérald le

    @Dominique Schwander votre com. est très juste à une chose près, quel que soit le parti dans le fond ils sont tous pourris y compris l’ UDC. Il n’ y a qu’ a voir le comportement de ses 2 CF. Pas un pour dire quoi que ce soit sur la politique du gouvernement Suisse.

  22. Posté par Dominique Schwander le

    Comme toujours inversion des valeurs par l’über-gauche: l’amour des autres et le mépris des siens. Pourquoi tant de Suisses ont-ils votés pour des élus qui les méprisent, comme telle Sommaruga, Berset, etc, et de plus, aider ces médiocres à faire carrière? Parce que, au lieu d’observer, d’analyser, de raisonner avant de voter, ces Suisses se laissent être manipulés!
    Nous ne pouvons pas changer en un tour de main nos politiciens et nos élus qui nous méprisent parce qu’ils sont des miroirs de l’opinion publique et de l’opinion médiatique. Donc, parler politique, c’est comme mettre la charrue avant les boeufs. Avant de pouvoir parler politique, nous devons d’abord tout apprendre, puis enseigner à tous, chacun dans notre sphère d’influence. Une des première mission d’un site de réinformation est: éduquer, éduquer, éduquer. D’abord apprendre tout, puis s’intéresser à la politique, puis faire de la politique, puis alors changer les politiciens ou changer de politiciens et d’élus.

  23. Posté par Jacques R le

    Pourquoi ne mettez vous pas cette traîtresse en prison ?

  24. Posté par Pierre le

    La reussite du plan mondialiste repose sur la betise ou la corruption du peuple et de ses elites .
    Autant dire que pour les derniers patriotes lucides et integres qui ont des enfants , preparez vous a quitter ce pays pendant qu’il est encore temps. Quand le systeme s’effondrera il sera evidement trop tard.

  25. Posté par Mady le

    Merci Jacques pour votre commentaire. Oui, c’est comme toujours les autres avant les nôtres. Et c’est bien triste. On veut intégrer ces migrants en leur procurant du travail. Et les nôtres qui après maintes recherches ne trouvent rien. Pourquoi, on n’essaye pas de les aider par tous les moyens au lieu de les laisser tomber comme des vieilles chaussettes. C’est tout simplement inadmissible. Jamais on ne parle de cela, il n’y a que les réfugiés (vrais ou faux) ou les migrants qui sont aidés. Ce n’est vraiment pas juste. J’en ai marre, marre, marre

  26. Posté par fabiola le

    Pfffffffffffffffff, ça serait bien une bonne nouvelle de temps en temps, mais ça devient très répétitif à chaque article, toujours favoriser les autres… avant les gens du coin, et ça ne s’arrangera pas car nous sommes envahis et trahis depuis des lustres. Arrêtons de croire que notre gouvernement, politiciens et autres nantis veulent notre bien car ça ne sera jamais le cas.

  27. Posté par pepiou le

    Tout ça participe à la désagrégation de notre société afin de la préparer au Nouvel Ordre mondial. L’UE en est le vassal, chargé de « débroussailler » le terrain; donc on peut supposer que sa politique vis à vis des migrants n’a rien à voir avec de la compassion mais est utilisée comme élément désagrégateur et accélérateur de foyers d’incendie socialement ravageurs. Nos dirigeants pour la plupart ne sont que des pyromanes sous leurs habits de pompiers …!

  28. Posté par richert jacques le

    Amis Suisses pensés d’abord à vos propres intérets. Vive la SUISSE ainsi que les habitants Suisses. Un français amoureux de votre beau pays

  29. Posté par Socrate@LasVegas le

    Excellent, il faut maintenant de l’ACTION!
    De nombreux suisses ressentent la même chose, même en dehors des chômeurs >50 /<25!!
    Nous devons nous battre pour la société (Constitution, démocratie) que l'on nous a transmise et pour les libertés acquises et entretenues!
    Rien ne doit se faire sans l'accord du Peuple SUISSE (et à fortiori contre ses décisions)

  30. Posté par pholos bob le

    Tout à fait ,qu’on fasse payer exclusivement nos riches gauchos pour l’asile,trop facile de jouer mère teresa et faire payer par tous le monde et notamment les pauvres.Puis qu’on mettent à travailler les réfugiés ainsi que tous ces anarchistes et autres glandus .Entre les riches qui en veulent toujours plus et les subventionnés de tous bord y en marre et le cochontravailleur payeur va tous simplement ce mettre à profiter du social aussi et tous va s’écrouler,faut pas venir pleurer après.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.