Italie. Trapani: 538 migrants ont débarqué. Deux migrants sur trois sont malades de la gale.

briatico migranti (2)

Sur les 538 migrants qui ont débarqué aujourd'hui au port de Trapani du navire l'Aquarius, 366 ont été affectés par la gale. Après la visite au quai effectuée par le personnel médical de la compagnie de santé provinciale, ils ont été transférés au hotspot de Milos où la prophylaxie sera effectuée par des moyens qui leur sont exclusivement dédiés.

Douze hospitalisés
Il s'agit de quatre femmes enceintes, dont deux atteintes de la gale, un mineur avec des symptômes abdominaux et six individus avec des symptômes respiratoires, dont un avec la gale. Tous les douze ont été transférés à l'hôpital Sant'Antonio Abate à Trapani.

Sur les 538 migrants qui ont débarqué (341 hommes et 198 femmes), 135 étaient mineurs (111 hommes et 24 femmes) et 125 d'entre eux n'étaient pas accompagnés (107 hommes et 18 femmes).

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Madame Zuercher-Camponovo

 

9 commentaires

  1. Posté par hitzges le

    vont finir par nous ammener de graves maladies car aucun controle et trop dh’ommes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Posté par Humour Humour le

    Pas malades ! Différents ! Malheureux !

  3. Posté par Carole le

    Est-ce qu’ils assumeront un jour les gauchistes de ce qu’ils sont entrain de faire comme destruction de tout ce que nos ancêtres ont travaillé pour bâtir cette Europe? A chaque tuerie, c’est un désaxé… Comme cela ils sont quitté d’assumer leur responsabilité…

  4. Posté par Troubadour le

    Je croyais qu’avec la victoire de la droite, les importations de clandos mahométans en Italie avaient cessé. A priori, ce n’est pas le cas…Et ceux-là, où sont-ils allés les chercher ? Bon, il faudrait en fourguer également à l’arabie saoudite et au qatar, deux pays chameliers qui vivent dangereusement repliés sur eux-mêmes.

  5. Posté par fred le

    Si encore c’était la seule maladie dont ils sont affectés ça irait !

  6. Posté par G. Guichard le

    Déjà, vers 1975, les toxicomanes français attrapaient la gale…

  7. Posté par sophie edouard le

    et après il faut responsabiliser les autochtones pour ne pas utiliser les frais médicaux… une grande plaisanterie digne d’un 1er avril…

  8. Posté par Antoine le

    Les maladies exotiques ne connaissent PAS les frontières. Merci aux gôcho-islamo-mondialistes pour les cadeaux empoisonnés !!

  9. Posté par Gabrielle le

    Tous ceux qui traversent illégalement les frontières (cols par exemple) peuvent amener des maladies contagieuses et dangereuses. Ceci avec la complicité imbécile des militants sans-cervelles gauchistes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.