Caritas demande encore à Berne de doubler ses efforts pour la Syrie: « La Suisse doit montrer l’exemple. »

caritas_suisse

La Suisse doit «montrer l'exemple» et doubler son aide annuelle à la Syrie en l'élevant à 100 millions de francs.

Caritas attend de la Suisse un doublement de son aide aux victimes de la guerre à la veille de la conférence de Bruxelles sur la Syrie, a indiqué l'ONG lundi. Les réfugiés syriens au Liban et en Jordanie doivent être également davantage soutenus.

 

(...)

Source et article complet

 

Rappels:

Caritas et la Deutsche Bahn encouragent les jeunes filles à attirer les étrangers.

Autriche: Le premier bébé de l’année est musulman. Face aux commentaires, Caritas prend la défense de la famille.

Caritas exige une contribution d’un milliard de la Suisse pour le climat

Italie: « L’immigration, un incontestable atout pour un pays en déclin démographique » selon Caritas et Migrantes

 

10 commentaires

  1. Posté par bonardo le

    Caritas je me suis adressé à toi pour mes nombreux problèmes ,pourquoi ne pas venir en aide à un Suisse ?Je suis Suisse Caritas ……….

  2. Posté par Tommy le

    Caritas devrait aussi proposer aux ethnies africano-arabo-musulmanes pullulant sur notre sol de:
    Cesser toute action criminelle.
    Se mettre au travail.
    Renoncer à toute forme de revendication.
    ( liste non-exhaustive)

    Au lieu de constamment chercher à culpabiliser l’ homme blanc occidental.

    Caritas exige toujours plus d’ efforts de la part de ces derniers, mais s’ accomode parfaitement du comportement de ses protégés, qui constituent par ailleurs la matière première de ses activités.

  3. Posté par conrad.hausmann le

    Les mommiers peuvent demander au Vatican de financer ! Ce dernier doit avoir un sacré portefeuille d’actions…et des oeuvres d’arts pour des centaines de millions…

  4. Posté par Mady le

    Marre d’entendre toujours la même chanson. Les autres avant les nôtres. Marre, marre, marre !!!çà devrait être les nôtres avant les autres. Que deviennent ces milliers de personnes suisses qui n’ont pas droit au chômage ou à l’AI alors qu’ils ont cotisé (Reportage de Temps Présent). Si une fois on s’occupait de ces gens-là ? et de ceux qui sont hors-chômage et qui ne trouvent pas de travail ???????

  5. Posté par leone le

    Très socialiste la façon de faire de Caritas, on dépense l’argent qu’on n’a pas, celui des autres…

  6. Posté par bonardo le

    Caritas j`ai besoin d`aide pouvez vous m`aider ??
    Je précise : je ne suis que Suisse ??

  7. Posté par Antoine le

    Caritas veut et exige … Caritas ferme sa grande gue..le et fait ses bagages !
    D’abord les nôtres AVANT les autres.
    Il y en a MARRE d’entendre toujours ces mêmes rengaines !

  8. Posté par Diablotin le

    Encore une ONG mondialiste qui fait pression sur un gouvernement, ça devient du rackette! Que ces organisations aient faire l’aumône auprès des actionnaires de la Fed, ils fabriquent le pognon, ça n’est pas un problème pour eux.

    Une question: pourquoi la Suisse devrait donner l’exemple?

  9. Posté par Gérald le

    Et bien moi je donne un grand pied dans le c.. à Caritas.

  10. Posté par Fleeps le

    Caritanas a encore frappé……bien sûr les 9 milliards de bénéfice vont allez à l’étranger et mois je vais payer mes impôts….elle est pas belle la vie!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.