Juliette, étudiante à Tolbiac : « Le racisme antiblanc est une invention, il n’existe pas »

post_thumb_default

 

Il n’y a pas d’oppression des racisés envers les Blancs, dans notre société, qui soit systématique Juliette, 19 ans, étudiante en histoire et en droit à Tolbiac 24H PUJADAS, L’info en questions – 20/04/18

L’article Juliette, étudiante à Tolbiac : « Le racisme antiblanc est une invention, il n’existe pas » est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

12 commentaires

  1. Posté par obelix71 le

    malheureusement cette jeune fille finira comme manon muller jeune fille qui porta plainte contre sa prof qui osait se presenter sur la liste de civitas, convertie à l’islam et qui est partie en palestine depuis plus de nouvelles !!

  2. Posté par kitty le

    Juliette est irrécupérable, elle est bornée et répète inlassablement la même chose, il est inutile d’essayer de dialoguer avec elle ( et combien d’autres ) quand elle se fracassera contre la réalité ça fera une perturbée de plus.

  3. Posté par pierre frankenhauser le

    Cette future prix Nobel de la Paix ne doit pas souvent se ballader dans les « quartiers difficiles » ou prendre le métro à Paris. Elle ferait mieux de lever le nez de ses bouquins de temps en temps pour regarder la réalité. A moins que la réalité ne la prenne de vitesse et qu’elle se fasse tabasser, violer, poignarder ou assassiner sauvagement par nos « enrichisseurs ».

  4. Posté par Palador le

    Quelle gourde d’intello ! Va en Afrique du sud et dit ça aux fermiers blancs. c’est presque tout les 5 jours que des afrikaners blancs se front attaquer et même des enfants. qu’elle aille sur internet et quelle regarde des photos. Une véritable horreur.

  5. Posté par Marcassin le

    Juliette, 19 ans, étudiante en histoire et en droit va nous réécrire l’histoire.

  6. Posté par UnOurs le

    Pour ceux qui ont lu Raspail, cette « Juliette » représente tout à fait les « gris » du roman « Septentrion », des choses sans âme, l’avant-garde du non-être. Comme dans le livre, il ne faut surtout pas débatte avec eux, mais les nier, les repousser sans le moindre contact.

  7. Posté par Le raisonneur le

    La pauvre gosse doit avoir des antécédents paternels et maternels bien socialistes, du type bobo qui ont voté Ségolène puis Hollande…

  8. Posté par bigjames le

    On en arrive à espérer qu’elle soit vraiment confrontée à la diversité racisée…

  9. Posté par Marie le

    Enlever les lunettes … et cela lui sera évident que si, il y a bel et bien un racisme anti-blanc.

  10. Posté par fred le

    Tiens sos racisme n’envoie personne faire du testing ?

  11. Posté par Diane le

    Nous sommes arrivés à une situation encore jamais vue dans l’histoire de l’humanité : des membres d’une population militent activement contre leur propre peuple, leurs propres futurs enfants, leur propre avenir, et ceci par idéologie.
    Qui a produits de telles aberrations ? Mai 68, puis la gauche, qui pense que l’on obtient le paradis en sacrifiant les siens.
    Entre l’islam qui promet le paradis en tuant les autres, et la gauche qui pense que l’on obtient le paradis en sacrifiant les siens, de terribles malheurs sont en train de se préparer.

  12. Posté par fred le

    effrayant tout simplement !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.