Indonésie: Amoureux et prostituées flagellés en public conformément à la Charia

indonésie charia

Huit personnes ont été reconnues coupables d'avoir enfreint les règles de la charia. Ils ont reçu des coups de bâton.

Plus d'un millier de personnes, parmi lesquelles des dizaines de touristes de Malaisie, pays voisin, s'étaient regroupées à l'extérieur d'une mosquée de la capitale Banda Aceh, où les condamnés étaient hués au moment où ils recevaient des coups de bâton de rotin dans le dos.

(...)

2 commentaires

  1. Posté par fabiola le

    Fouetter des amoureux et des prostituées ??? Heureusement que ces gens là existent, honte à ceux qui les ont fouetté et à ceux qui ont pris cette décision « ils ont oublié d’où ils venaient? Ils n’ont pas le droit de s’aimer, c’est sale, juste un trou dans la bâche pour copuler vite fait. quand aux prostituées, ils sont frustrés car ils aimeraient bien les fréquenter mais leur idéologie les en empêche, ce qui est dommage car à la place ils violent… alors on les fouette et on passe à autre chose.

    « Aceh a été autorisée à appliquer la loi islamique après s’être vu accorder un statut d’autonomie en 2001 par le gouvernement central, à Jakarta, dans l’objectif de mettre fin à plusieurs décennies de rébellion séparatiste. »
    Tu m’étonnes qu’il y en a qui se rebellent contre ces lois inventées par des gros malades refoulés qui eux ne se gène pas pour violer, torturer, voler, tuer : faites ce que je vous dit de faire, pas ce que je fais! Il y en a donc qui réfléchissent à ce qu’on leur dit, et qui n’exécutent pas les ordres comme la majorité de tous ces robots. Comme quoi, le courage existe vraiment dans cette population.

  2. Posté par Bussy le

    Et dire que l’Europe fonce vers la charia grâce à nos bien-pensants et autres élites progressistes !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.