Syrie : la ligne rouge sang des Occidentaux – JT TVL 11 avril 2018

post_thumb_default

 

1) International / Syrie : la ligne rouge sang des Occidentaux

Macron va-t-il jouer les va-t-en-guerre en Syrie ? Après les accusations d’utilisation d’armes chimiques par Bachar el-Assad sur la ville de Douma, les Occidentaux sont en ébullition. Sans preuve de l’attaque, ni de sa potentielle source, des allégations pourraient suffire à mobiliser une nouvelle coalition sur le terrain…

 

2) Sécurité / Facebook : des excuses remplies de doutes  

En pleine tourmente suite au scandale Cambridge analytica, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a été auditionné mardi par les sénateurs américains. Le dirigeant en a profité pour faire son mea culpa mais a éludé la question essentielle : l’usage des données personnelles en possession de la firme.

 

3) Politique / Macron tente de séduire les catholiques

Opération séduction chez les catholiques. Devant la conférence des évêques de France, Emmanuel Macron a multiplié les appels du pied auprès d’un électorat qui ne lui est à priori pas vraiment acquis.

 

4) Société / Le danger des cosmétiques pour enfant

 

5) L’actualité en bref

Cet article Syrie : la ligne rouge sang des Occidentaux – JT TVL 11 avril 2018 est apparu en premier sur TVLibertés - 1er media de Réinformation de France.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par SD-Vintage le

    Apparemment « L’armée syrienne a repris toute la Ghouta orientale » : Figaro
    Alexis Feertchak agence Reuters Publié le 12/04/2018 à 08:54
    http://www.lefigaro.fr/international/2018/04/12/01003-20180412ARTFIG00073-l-armee-syrienne-a-repris-toute-la-ghouta-orientale.php
    « comme pour de précédentes batailles du conflit syrien, ce sont finalement des accords entre la Russie et la rébellion qui ont accéléré la reprise de la Ghouta. »
    « accord d’évacuation le 1er avril. Les rebelles islamistes n’iront pas à Idleb, mais à al-Bab et Jarabulus dans l’extrême-nord de la Syrie, dans une zone tenue par les rebelles proturcs, directement contrôlés par Ankara. Néanmoins, selon RFI, cet accord est refusé par une partie importante des combattants de Jaïch al-Islam, ce qui entraîne la reprise des combats. Finalement, le 8 avril, un nouvel accord est conclu, permettant l’évacuation des rebelles.
    Le 7 avril, une attaque chimique aurait eu lieu à Douma, au moyen de chlore, mais aussi d’un produit innervant, bien plus toxique encore, d’après plusieurs vidéos publiées par l’ONG médicale SAMS (Syrian American Medical Society) et les Casques blancs syriens, ces secouristes qui opèrent en zones rebelles en Syrie et qui sont critiqués, entre autres, par la Russie. »

    Il reste une grosse menace sur la Syrie avec des groupes armés djihadistes à la frontière avec la Turquie. Mais la Syrie ne peut pas attaquer la Turquie. C’est donc loin d’être fini.

  2. Posté par Aude le

    Qui possède des armes chimiques, autour de la Syrie?
    L’Arabie saoudite, Israël, ou autres?
    C’est bizarre, ces pays là ne sont pas sommés de détruire leur saloperie?
    Mais qui aurait fait le sale coup? Cherchez et vous trouverez. Mais chercher signifie trouver le vrai coupable. On préfère soupçonner ( ça sert toujours d’excuse pour qui veut éliminer El Assad du Pouvoir) .
    Affirmer sans preuve tangible et charger comme un taureau dans l’arène, que c’est intelligent.
    Vraiment, ça fume hardi la moquette dans les salons de certains puissants.
    Ben perso, figurez-vous j’ai de vrais soupçons sur la bande à Salmane, le bédouin argenté.
    Mettre en prison dorée toute sa grande famille pour prendre le pognon, quel coup! Guerroyer au Yémen, torturer, pas de problème, presque tout le monde la ferme.
    Mais, mais, les Saouds, ils ont leurs petits copains, les derniers rebelles, facile de leur enfiler la saloperie et d’accuser Assad, non? Car leur motif tient bien la route, contrairement à El Assad qui a gagné la guerre.
    Adieu la pipeline qui devait passer chez eux. Adieu, veaux vaches cochons couvées.
    Faudrait tout de même réfléchir plutôt que de faire la haie d’honneur à ces corrompus. Parce que ce gaillard de fourbe de Salmane vient avec des liasses de pétro-dollars chez les Occidentaux.
    Ça pue les false flag à des mille lieux à la ronde!
    Continuez vos cretineries princes nomades bédouins, vous êtes entrain de signer votre arrêt de mort et la disparition de vos terres et souffrirez de la souffrance que vous avez imposée aux autres. Le boomerang arrive, lentement mais sûrement. Et soyez sûrs que ce ne sont pas les grandes puissances qui vont se casser la gueule pour vous!
    Pour le reste, on ne déclare aucune guerre sur des soupçons.
    Bush l’a fait et il a allumé la poudriere Au Moyen Orient. C’est un immense criminel, lui et sa cohorte d’illuminatis du NOM.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.