11 commentaires

  1. Posté par G. Vuilliomenet le

    Il est évident que Mario manie l’ironie. Raison pour laquelle j’ai signé.
    Dommage qu’elle n’ait récolté que 12 signatures à ce jour.

  2. Posté par Bibi le

    J’ai lu 5articles dans votre journal et vous parlez que des arabes des musulmans .on doit interdir cette religion en Europe un point cet tout..marre de marre

  3. Posté par miranda le

    MANIER L’IRONIE EST UN ART TRES DIFFICILE
    Espérons que les gens un peu naïfs ne le prendront pas au premier degré.

    Cela dit, la BURQA imposée de force ne serait possible QUE dans un état fasciste islamique autoritaire. Si cela advenait, une arme sous chaque burqa, calmerait ceux qui désirent imposer la burqa. Un nombre important de femmes européennes abritent en elle « UNE GUERRIERE » et ne se soumettraient pas si facilement et inviteraient aussi leurs confrères à se voiler de la burqa, ce qui ferait beaucoup, beaucoup de combattantes et de combattants BELPHEGORIENS.

    Maintenant quant à l’excès de « séduction » féminine qui semblerait gêner certains hommes, Marion Sigaut, dans sa conférence  » les droits sexuels » nous parle d’un certain Docteur Day qui, dans son élaboration des « droits sexuels » proposait que les modes vestimentaires féminines soient stimulantes et provocantes avec le but de rendre les femmes « OBJETS SEXUELS PERMANENTS, (comme un injonction de s’offrir à la lubricité des hommes).

    Donc ce que nous aimons être aujourd’hui a été décidé de longue date.
    Cela veut dire, que nous aimions les mini-jupes ou pas, que nous aimions être sexy ou pas, CERTAINS AVAIENT PENSE ET DECIDE DE NOTRE APPARENCE.

    Le but était avant tout, comme tout ce qui est venu après, de faire de nous des consommateurs de tout plaisir et de plaisir sexuel (vu aussi comme objet de consommation) POUR NOUS AFFAIBLIR?, POUR NOUS ELOIGNER DE LA CAPACITE DE REFLECHIR SUR NOS DESTINS? WHY NOT?
    Cette conférence de Marion Sigaut « sur les droits sexuels » élaborés par l’ONU, L’OMS et L’UNESCO » est très intéressante en ce qui concerne « l’avenir du sexe comme outil d’asservissement ou d’abêtissment, c’est pareil ». A VOIR SUR YOUTUBE. « le nouveau droit sexuel des barbares ».
    EN TOUT CAS, QU »IL S’AGISSE DE LA BURQA OU DE LA MINI-JUPE, il semblerait que ça fait une éternité que le corps des femmes ne devait pas appartenir aux femmes. N’est-ce pas?

  4. Posté par Bussy le

    J’ai signé, étant un homme faible n’arrivant pas à maîtriser ses pulsions !!!!
    Quel soulagement quand toutes ces tentations seront emballées dans leur préservatif noir !

  5. Posté par Diane le

    C’est une farce !
    Pour nous avertir de ce qui pourrait advenir dans le cas où nous continuerions à laisser se répandre l’islam sans réagir

  6. Posté par Fanny Flibustier le

    Je lance de ce pas la pétition « crevez les yeux », il s’agit de – comme son nom l’indique – crever les yeux des hommes qui réagissent comme des animaux à la vue de certaines tenues. Entre-temps bien que je ne vienne pas en jeans déchirés au travail, je vais m’y rendre en tenue de scaphandrier.

  7. Posté par ami le

    Clairement, c’est une blague ironique !

  8. Posté par Aude le

    Pardon
    Les mœurs du VIIe siecle à celles du XXIe. ( le compte est bon)

  9. Posté par Aude le

    L’Allah des intégristes:
    «  Allah, ne nous soumet pas à la tentation, délivre nous du grand mal, des femmes délurées provoquant la tentation de nos hommes obsédés « 
    Que toutes leurs femmes enfilent leur sac noir au-dessus de leurs lingeries affriolantes. Côté jardin pour leurs mâles et noir c’est noir côté cour!
    Tous ces machistes frustrés du sexe s’en donnent à cœur joie sur les femmes libérées européennes, car ils ne peuvent impunément violer les leurs!
    Quant aux femmes habillées de cercueil, elles observent avec envie et jalousie mêlées de dédain, ces autres femmes qui pourraient leur voler leurs matous!
    « Le vivre ensemble » n’etant qu’une illusion d’optique ( ou de voyageurs du temps) qui ne peut amalgamer des mœurs du XIIe siècle à celles du XXIe.
    Un touya les séparent : juste XIV siècles.

  10. Posté par Loulou le

    Le commentaire de Mireille Valette :))))
    J’ai presque envie de signer, histoire de satisfaire les « metoo » et autres grognasses socialistes à cheveux coupés ts teinte en rose.

  11. Posté par Mady le

    Alors là, çà dépasse tout ce que j’ai pu entendre jusqu’à ce jour. Il est vraiment complètement cinglé ce type, certainement secoué quand il était bébé. Dommage qu’il s’en est sorti !!!
    C’est incroyable d’insulter pareillement les femmes suisses. Mais pour qui se prend-il et il y a certainement des gens qui vont signer ce torchon.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.