Le « grand remplacement » fait son cinéma

Albert Leimgruber
Rédacteur
Grand_Remplacement-Omas SIN auLitAvecBlanche

Le « grand remplacement » fait son cinéma

 

Quel est le point commun entre Lancelot, Jules César, la reine Marguerite d’Anjou et Jeanne d’Arc ? Certainement - entre autres - le fait que tous font partie de l’Histoire ou de la mythologie européenne. Aujourd’hui, un nouveau point commun leur a été trouvé: ils sont tous d’origine extra-européenne !

 

Si l'élection par le comité Jeanne d'Arc de Mathilde Edey Gamassou pour représenter la pucelle d'Orléans lors des prochaines fêtes johanniques a beaucoup fait parler, le fait que les autres personnalités historiques susmentionnées aient également été interprétées par des acteurs d’origine africaine est plutôt passé inaperçu chez nous.

 

C’est au Royaume-Uni que l’adaptation cinématographique de l’Histoire européenne a en premier été revisitée de façon multiculturelle. Dans la série télévisée « The Hollow Crown », une actrice nigérienne incarne la reine Marguerite d’Anjou. Il est peu probable qu’une souveraine anglaise ayant régné entre 1445 et1461 aie eu la peau noire, surtout lorsqu’il s’agit de la fille de René Ier d'Anjou, roi de Naples, duc d'Anjou, de Bar, de Lorraine et comte de Provence, et d'Isabelle Ire, duchesse de Lorraine.

 

Bien plus connu que Marguerite d’Anjou, Lancelot fait partie des mythiques chevaliers de la table ronde du roi Arthur. Un mythe fondateur pour le Royaume-Uni. Il est surtout connu par le roman courtois de Chrétien de Troyes, Lancelot le Chevalier de la charrette, et La légende du roi Arthur . Il est l'un des chevaliers de la Table Ronde, faisant ainsi partie du cycle du Graal. La légende de Lancelot a inspiré nombre de romans et de films jusqu’à aujourd’hui. En 2016, la série américaine « Once upon a time » produite par la chaine ABC a engagé un acteur noir pour le rôle du chevalier à la charrette…

 

Jules césar n’a pas non plus échappé aux retouches colorées des metteurs en scène. Il fut lui aussi interprété par un acteur noir lors d’une représentation au « Nashville Shakespeare Festival »en 2012.

 

L’interprétation de Jeanne d’arc par une jeune métisse de 17 ans n’est donc pas un cas sans précédent dans l’interprétation artistique d’événements historiques européens.

 

Mais pourquoi engager des acteurs noirs pour incarner des rôles de personnalités manifestement blanches ? S’agit-il d’une simple provocation ?

 

Le fait de donner actuellement des rôles de personnalités historiques européennes à des personnes de couleur dépasse en fait la simple provocation. N'est-ce pas aussi une attitude particulièrement perfide qui revient à imposer un discours raciste anti-blanc par le biais de la culture? Bien que nous soyons habitués à une attitude politiquement correcte outrancière de la part du milieu culturel, nous pouvons nous demander si l’interprétation de personnages blancs par des noirs (en contradiction totale avec l’Histoire) n’est pas simplement une autre illustration du grand remplacement des populations.

Albert Leimgruber, 22.3.2018

22 commentaires

  1. Posté par Mains propres le

    il n’est pas au travail l’ « ingénieur » à cette heure ? Au lieu de se prélasser au pieu . . .

  2. Posté par guibert le

    Ne s’agit-il d’une nouvelle composition de Soulage? Adepte du noir et du blanc dans ses œuvres!
    Oui évidemment c’est cette fiction que l’on veut imposer à l’Europe!

  3. Posté par SD-Vintage le

    @ Mort de rire le 7 avril 2018 à 00h04 : Le premier danger pour nos libertés, notre civilisation, se sont des gauchistes bien blancs type anti fa, verts, ou socialistes, le tout avec l’aide des « religions historiques » et des partis bourgeois bien installés

  4. Posté par SD-Vintage le

    @ Mort de rire le 7 avril 2018 à 00h04
    En fait, ton message montre ce que je veux dire : tu mélanges toi-même deux concepts très différents.
    – D’un côté, la race :
    « L’européen moyen n’adhère en aucun cas à ce genre d’idéologie antiraciste et universaliste, en fait le petit peuple est racialiste au possible »
    « les gens veulent au contraire que l’on les débarrasse de ce discours lénifiant et délirant qu’est l’antiracisme et le gauchisme culturel. »
    – et de l’autre, une culture : africaine et surtout islamique :
    « faire de la France ou de la Suisse une sorte d’Haiti bis, une Afrique du Sud septentrionale, islamisé et africanisé »
    – Sur la première partie, je vois de plus en plus autour de moi de « métissage » de gens ordinaires que l’on appelle généralement « le peuple ». Je vois aussi beaucoup d’Européens, principalement bien sûr des Suisses et des Français, qui rêvent de partir travailler dans les Antilles où pourtant les gens n’ont pas la même couleur de peau (Même si il y a parfois un certain racisme anti blancs là-bas, mais en moyenne tout le monde s’entend bien, avec des mariages mixtes puisque les gens ont les mêmes valeurs, sauf dans les périodes de crise). Et je ne parle pas que de personnes riches.
    Enfin, fréquentant également des protestants évangéliques africains qui eux-même souffrent beaucoup les persécutions de la part des musulmans locaux, je m’aperçois que la race est un sujet vraiment secondaire.
    On peut assimiler des gens de cultures différentes, s’ils ne sont pas trop nombreux, mais des gens ayant un système de valeurs totalement opposé à celui de la Suisse : non.

  5. Posté par Mort de rire le

    @SD-Vintage

    Parce que tu crois vraiment que le citoyen de base est d’accord avec ce genre de foutaise ? Mais dans quel monde vis tu ? L’européen moyen n’adhère en aucun cas à ce genre d’idéologie antiraciste et universaliste, en fait le petit peuple est racialiste au possible, il suffit d’ailleurs de voir la manière dont les gens fient littéralement les quartiers et les villes où la proportion d’allogènes leurs semblent beaucoup trop élevé au point que de nos jours nous avons des endroits en Europe où l’on ne croise quasiment plus le moindre blanc.

    Il serait peut être temps pour certains mous du genou de se rendre compte que la réalité ne correspond pas à la description qu’en fait la propagande gauchiste, les gens veulent au contraire que l’on les débarrasse de ce discours lénifiant et délirant qu’est l’antiracisme et le gauchisme culturel.

    Après si cela te plait de faire de la France ou de la Suisse une sorte d’Haiti bis, une Afrique du Sud septentrionale, islamisé et africanisé c’est ton problème mais je doute que tu ne trouves grand monde de sain s’esprit pour te suivre…

  6. Posté par Jacques le

    Pour ceux d’entre vous qui veulent boire une pinte de bon sang politiquement incorrect, je leur recommande de rechercher sur Google le cartoon suivant, deWarner Bros.:
    « Coal black and de sebben dwarfs »
    Enjoy !
    :-))

  7. Posté par Jacques le

    Il y a longtemps que les films américains nous ont habitués à l’apparition OBLIGATOIRE du noir de service, en principe dans un rôle positif.

  8. Posté par Charles Alexis le

    Merci pour vos commentaires et vos propositions de casting m’ont fait beaucoup rire.
    Celle de @Fanfouet m’interpelle particulièrement.
    « Prochaine étape: « La vie de Nelson Mandela » avec Danny De Vito dans le rôle principal… »
    Génial … j’achète !!!
    J’émets cependant une petite réserve sur la capacité à interpréter un personnage aussi tordu que Mandela.
    https://lesobservateurs.ch/2013/12/07/bernard-lugan-nelson-mandela-licone-et-le-neant/
    Ceci dit, après sa magistrale interprétation du Pingouin dans « Batman : … » (de Tim Burton), Dany De Vito devrait assumer « … : Le Défi »
    Reste l’ « Effet Mandela » (vrais-faux ou faux-vrais souvenirs), avec lequel tout semble possible. Déjà que de nombreux sud-africains disent que Nelson serait décédé dans les années 80, reste à savoir s’il était … blanc !

  9. Posté par SD-Vintage le

    Si les conservateurs s’engagent sur le chemin des races, comme la gauche le souhaite, autant donner les clés tout de suite à la gauche : cela ira plus vite.

  10. Posté par canari le

    en fait blanche -neige etait noire et elle s appelait noire-neige , etonnant ,non….!!

  11. Posté par miranda le

    @ Claire
    J’aime déjà beaucoup vos analyses. Mais alors là vous faites fort. L’opposition des deux personnages, alors là, bravo! Dans l’humour et l’efficacité, on peut chercher dans les commentaires ici présents, on peut pas faire mieux.

  12. Posté par Claire le

    @kiwi691, mais si, Angela Davis, interprétée par Mimi Mathy, ce serait parfait!

  13. Posté par kiwi691 le

    Je ris d’avance en pensant à  » Nelson Mandela » interprété par Dany Boon. Malheureusement il n’y a pas de célébrités noires, donc nos actrices blanches attendront !

  14. Posté par barakat le

    Cet attitude est de nous déposséder en propre de notre identié culturelle et bien sûr ethnique. En revisitant l’Histoire et en changeant l’origine des héros de celle-ci, cette Histoire ne nous appartient plus et est intégrée aux autres peuples, autres identités raciales et culturelles. Cette Hstoire spécifique et dientitaire ne l’est plus, elle est indifférenciée et universelle. Tout un chacunb aurait pu la produire. Nous n’avons aucun mérite en propre pour ce que nous avons fait. Par contre, on n’oubliera pas le « crime contre l’humanité » de l’épisode « colonial » des européens « blancs ».
    A ce sujet – c’est un avis personnel – le véritable crime contre l’humanité a été la décolonisation ! Et les pays d’Afrique retournés à leur « indépendance » ont depuis multipliés les exactions, les crimes, les retours à la barbarie… Dernier en date… la nation arc-en-ciel…

  15. Posté par Le Taz le

    Toute cette propagande est à vomir, c’est la continuité des travaux de l’escroc (((Copens))) qui veut faire croire que nous sommes tous issus d’Afrique, une histoire sans queue ni tête, de nombreuses recherches démontrent que cette théorie ne tient pas la route une seconde! Alors, ça n’est pas parce que nous avons des origines différentes qu’il convient de détester les autres, mais il faut arrêter de gober tout et n’importe quoi!

  16. Posté par G. Guichard le

    De toute façon, ces activistes ont des problèmes d’identité: pourquoi tiennent-ils à tropicaliser la culture européenne ou américaine. Ils n’ont qu’à être fier de leur propre culture!

  17. Posté par miranda le

    J’essaie d’imaginer si je reprenais SISTER ACT où l’actrice WOOPI GOLDBERG était fabuleuse, immensément talentueuse, au point que pour moi, il ne peut y avoir d’autre interprétation que la sienne, j’essaie de m’imaginer donc moi la blanche palote dans ce rôle en plus très dynamique Oh là là là!
    ELLE EN A FAIT UN JOYAU, ce joyau lui appartient. Il est des oeuvres qui même si elles n’ont pas de lien avec le religieux ou l’histoire, deviennent pour les peuples des reliques.

    On a dépossédé les peuples de tellement de choses sur cette terre, par les guerres, les conquêtes, les systèmes politiques autoritaires, par l’affaiblissement planifié de l’intelligence, qu’il serait la moindre des choses de leur laisser encore « le peu de mémoire qui leur appartient ».

  18. Posté par Maurice le

    Nous sommes en effet tous des nègres : des nègres aussi soumis que des esclaves à l’idéologie dominante…
    Heidi aussi était une négresse, et Pierre son ami aussi, et son grand-père aussi, et toutes les chèvres étaient noires, et le ciel qui les regardait vivre, noir lui aussi… Dieu en est devenu tout noir, et il faudra aller au Japon pour retrouver notre Heidi fraîche et rose, car c’est ainsi que les Japonais l’aiment…

  19. Posté par Fanfouet le

    Prochaine étape: « La vie de Nelson Mandela » avec Danny De Vito dans le rôle principal…

  20. Posté par UnOurs le

    Aux droitards romands qui n’ont pas été scandalisés par la récente « Jeanne Dark », mais au contraire par les réactions qui s’en étonnaient, je vous propose alors pour la prochaine Fête des Vignerons, de choisir pour interpréter le Ranz des Vaches un migrant musulman à djellabah. Cela serait une belle preuve d’ouverture, n’est-ce-pas ?

  21. Posté par Astérix le

    Ceux qui proposent , imposent le métissage ne sont pas cons
    le métissage ce n’est pas pour eux , c’est pour les gueux !

  22. Posté par Bussy le

    Par contre je suis prêt à parier que les meneurs de ce milieu culturel, metteurs en scène, directeurs, leurs femmes et leurs maîtresses sont tous blancs et qu’ils ont pris toutes les dispositions pour ne pas céder leur place à des noirs….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.