Peter Sutherland, l’homme qui voulait « saper l’homogénéité nationale » des États européens, est mort

post_thumb_default

 

Peter Sutherland, ancien commissaire européen et premier directeur général de l’Organisation mondiale du commerce dans les années 1990, est décédé dimanche à 71 ans.

[…]

 

Né à Dublin en 1946, Peter Sutherland était devenu à 35 ans le plus jeune procureur général d’Irlande après un peu plus de 10 ans au barreau. Quatre ans plus tard, en janvier 1985, il représenta l’Irlande à la Commission européenne, occupant le portefeuille de la Concurrence jusqu’en janvier 1989 alors que prenait forme le marché unique européen.

De retour à Dublin, il prit la présidence de la banque Allied Irish Banks mais s’expatria à nouveau en 1993 pour devenir directeur général du Gatt, l’Accord général sur les tarifs et le commerce, puis le premier directeur général de l’OMC, l’organisation qui en a pris la succession.
Après avoir accompagné les débuts de l’OMC, il passa au privé avec la présidence de BP, de 1997 à 2009, et celle en
parallèle de la branche internationale de Goldman Sachs de 1995 à 2015.

Il resta toutefois présent dans les affaires publiques et était depuis 2006 et jusqu’à peu de temps avant sa mort le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour les migrations internationales.

[…]

Boursorama


L’UE devrait « faire tout son possible pour saper l’homogénéité » de ses États membres, a déclaré le représentant spécial de l’ONU pour les migrations.

Peter Sutherland a expliqué devant les pairs [de la Chambre des lords] que de nombreux États de l’UE devaient devenir multiculturels pour assurer leur prospérité future.

(Traduction Fdesouche)

BBC (21 juin 2012)

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Aude le

    Paix à son âme, tant mieux pour nous.
    Un de moins sur la liste des ennemis de nos nations européennes. Et bon débarras.

  2. Posté par pepiou le

    Bon débarras. De toute façon dans la famille Sutherland, j’ai toujours préféré Donald.

  3. Posté par trafapa le

    Il n’avait pas une tête d’irlandais ; va en enfer , diable !

  4. Posté par Bussy le

    Un traître aux peuples européens de moins, un !

  5. Posté par Alberto Da Giussano le

    Peter Sutherland n’était pas ce que l’on pourrait trouver de plus irlandais typique catholique du coté de ses ascendances maternelles …
    C’est très souvent le cas de ceux qui adorent l’immigrations de masse, qu’ils soient  »hongrois » comme Soros,  »français », … et en Italie aussi je ne l’aurais jamais cru si je ne l’avais pas vu pour de vrai.
    Enfin … j’espère que Yahweh serat indulgent pour les siens …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.