2 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    De tous temps certains politicards ont vendu leur élection (ou leur âme) au DIABLE !
    Islam = secte mortifère (vérifié moult fois par tous les tristes événements survenus les années passées …)

  2. Posté par Michel le

    Et c’est comme cela à tous les niveaux. Depuis des décennies, ces hommes, femmes qui veulent faire carrière dans les sphères politiques, financières, industrielles se vendent au plus offrant : Aux payeurs islamiques.
    Dans les années 70, lors des « chocs pétroliers » les dirigeants européens ont signé des traités d’allégeance au monde arabe dans le but initial de garantir l’approvisionnement pétrolier, nécessaire à l’Europe. Ils ont carrément passé sous silence, à leurs électeurs, les clauses qui allaient amener des effets destructeurs sur les peuples, pays et cultures européennes. Ces clauses favorisent le programme de colonisation de l’occident par les pays arabes en vue de promouvoir la multiplication de la population musulmane, pour qu’elle devienne majoritaire sur notre continent afin d’établir l’islam en unique religion, en éradiquant les autres, et établir la charia.
    En se vendant à leurs corrupteurs, ils ont mis le doigt dans l’engrenage et maintenant l’Europe est prise jusqu’à l’épaule.
    En résumé, ce que les conquêtes et guerres islamiques n’avaient pas réussi en 14 siècles, nos politichiens l’ont réalisé en moins de quarante ans !
    Les péripatéticiennes sont plus respectables que ces collabos qui sacrifient nos pays, nos peuples, nos cultures en les livrant à des barbares de l’âge de pierre devenus riches.
    Quand jugera-t-on tous ces hommes, femmes qui se succédés à l’accomplissement de ce plan d’extermination des européens ? A quand un Nuremberg 2 ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.