France: Agressions sexuelles chez les jeunes communistes

viol1

Au moins cinq femmes dénoncent des faits d'agressions sexuelles et viol au sein du Mouvement jeunes communistes de France (MJCF) et de l'Union des étudiants communistes (UEC).

Plusieurs jeunes femmes affirment avoir été victimes d'agressions sexuelles au sein des Jeunesses communistes, rapporte samedi le quotidien Le Monde

Le Monde, qui évoque des affaires touchant le Mouvement jeunes communistes de France (MJCF) et l'Union des étudiants communistes (UEC), fait état du témoignage anonyme d'au moins cinq jeunes femmes, dont l'une a porté plainte pour viol en novembre.

"Ecartés de leur responsabilités"

Ces agressions ont eu lieu à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) dans la chambre louée par un responsable de Limoges en juin 2016, lors d'un camp d'été dans le centre de la France en 2011, au local du PCF à Saint-Denis en octobre 2014 après une soirée bien arrosée, ou encore après une manifestation Nuit Debout en 2016. Une autre affirme avoir été violée en 2015.

"Cela fait plusieurs semaines que nous avons pris en charge le traitement de ces affaires. La Jeunesse communiste est principalement concernée, mais bien sûr le parti fait tout ce qu'il peut pour soutenir et condamner au sein même de ses instances. Les auteurs des actes ont été écartés de leur responsabilités", a réagi le PCF.

"La direction du parti met tout en oeuvre pour recevoir les témoignages de victimes et faire face. Bien sûr, nous les poussons à déposer plainte et les mettons en contact avec des associations pour les aider au mieux. Mais il est souvent difficile et douloureux pour elles d'engager des poursuites", selon la même source.

(...)

Source et article complet

3 commentaires

  1. Posté par SD-Vintage le

    Ce genre d’agressions est toléré de très nombreux instants au PC : c’est même plus de la tolérance, c’est une habitude.
    « Marie-George Buffet, députée de Seine-Saint-Denis et ancienne numéro un du PCF, a déclaré que « ce n’est pas parce que nous sommes un parti féministe et communiste que ces faits ne peuvent pas exister. Mais on a une responsabilité plus importante et on ne peut pas tolérer un seul instant ce genre d’agressions ». « 

  2. Posté par Michel le

    La branlette c’est trop solitaire alors, en bon socialo ou communiste on collectivise le sexe : Ce qui est à toi est à moi, tu coopères et tu la boucles ! Non mais…

  3. Posté par Pholos bob le

    C’est un peu comme les racistes,c’est la ou on pense qu’ils n’y en a pas que les nids s’y trouvent.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.