Corse. L’insécurité culturelle et l’insécurité sociale à la base de la victoire des nationalistes

post_thumb_default

 

05/01/2018 – 06h45 Bastia (Breizh-info.com) – Le « dégagisme » fonctionne également en Corse. Mais pas à la sauce Macron. Là, ce sont les nationalistes qui font le ménage. Au second tour des élections législatives (18 juin 2017), ils emportent trois circonscriptions sur quatre (Paul-André Colombani, Michel Castellani, Jean-Félix Acquaviva). Aux récentes élections territoriales, les nationalistes engrangent […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Alberto Da Giussano le

    @ Paul
    Sono molto onorato!

  2. Posté par paul le

    @ Saint- Marc.
    « Les corses ont été chouchoutés » …Ah bon , pouvez vous développer ? Au niveau des impôts, le barème est le même qu’en France continentale .
    « les corses remercient à leur manière les con-tribuables français qui acceptent de se faire plumer  » : Personne ne vous force à vous faire plumer comme vous le dites , si vous vous comportez comme un pigeon , ne vous étonnez pas d’être traité comme tel.
    C’est vrai que les cigarettes y sont moins chères, mais moi qui ne fume pas je ne suis pas concerné . Et puis le cancer à bon marché n’est pas forcement une avancée . Quant au statut de paradis fiscal , je ne suis pas certain que vous sachiez de quoi vous parlez, nous ne sommes comparables ni à Monaco, ni aux iles Caïman . Mais nous sommes habitués à la jalousie des gens qui n’ont pas assez de courage pour assumer leurs idées et les défendre sur leur propre sol et qui en veulent à ceux qui ne se laissent pas saigner par le système .
    « ce qui amène Talamoni a demander un statut de résident favorisant encore les corses en somme » Mais oui et il me semble que c’est normal . Comme beaucoup sur ce site je suis pour un favoritisme envers les locaux qu’ils soient corses, basques, bretons, france-iliens auvergnats……de souche ou d’adoption , mais surtout de coeur .

    @ Alberto
    Pace e salute anch’a voi amicu . Vinceremu perche avvemu a fede in u nostru paesu e in u nostru populu . Simu fratelli di sangue tra i seculi .

  3. Posté par Alberto Da Giussano le

    [Bergamo – Italia -]
    Tout d’abord préciser qu’il n’est aucunement dans le programme de la Lega Nord de revendiquer la Corse ; pas plus que la partie du département des Alpes maritimes située à l’est de Nice (Principauté de Monaco incluse) ou le Tessin Suisse ; à moins qu’ils ne nous fassent l’honneur de vouloir se joindre à nous … ce qui est complètement improbable !
    La Corse, entre autres, pouvant assurément se revendiquer comme Nation !
    Juste, cette cicatrice historique ayant été dépassée, faire part à nos amis corses de la sympathie dont ils sont assurés d’avoir la certitude de la part de beaucoup d’italiens, comme de tant d’autres parmi les peuples d’Europe !
    “Oghje chì hè oghje per u nostru Populu è a nostra Nazione,
    u periculu hè sempre maiò, u periculu, hè murtale…
    Ma induve ci hè u periculu, cresce dinò ciò chì salva !”
    PACE E SALUTE PER VOI.

  4. Posté par SAINT-MARC Jean-Paul le

    Je crains qu’il faille le voir autrement…
    Les corses ont été chouchoutés… Les impôts y sont inférieurs à la France en général, les aides européennes et autres bien plus élevées… les corses remercient à leur manière les con-tribuables français qui acceptent de se faire plumer pour leur bon plaisir ! En Catalogne aussi, Fanjul expliquait il y a peu sur Causeur que depuis 1898, suite à la perte de Cuba ou des catalans avaient investi en masse (ce n’est pas il y a 20 ans), les aides de l’Etat espagnol étaient plus importantes que pour les autres régions au détriment de celles-ci !
    En somme la Corse est un petit paradis fiscal où vont s’investir quelques fortunes, ce qui amène Talamoni a demander un statut de résident favorisant encore les corses en somme, sans relever que la réglementation fiscale pour la Corse en est la cause !

  5. Posté par paul le

    Le mot « insécurité » ne convient pas ici. Il évoque la peur et la soumission à une autorité protectrice . Nous réglons nous même nos problèmes d’insécurité et nous nous sentons plus en sécurité sur notre ile que partout ailleurs . Ce que nous voulons exprimer par le vote nationaliste , c’est notre volonté de décider sur notre sol de qui est bon ou pas pour nous . La dictature de Bruxelles n’a pas force de loi ici. L’invasion barbaresque n’est pas la bienvenue sur une ile vouée à une Femme ( la Vierge Marie) et qui a fait d’un chant à sa gloire son hymne national . Nous avons choisi des élus nationalistes car il sont issus de cette terre en et en connaissent les problèmes. ce n’est pas une bande de technocrates déconnectés des réalités populaires qui peut décider de ce qui est bon pour un peuple, mais des gens provenant des classes moyennes , qui savent ce que transpirer son salaire veut dire . Tout n’est pas rose ici , nous avons notre « milieu » , nos tarés aussi. Mais si nous devons laver notre linge sale nous le faisons en famille . Face à cet avenir qui promet la dépossession tous azimuts nous serons vigilants pour conserver nos terres , nos maisons et notre culture. Et que ceux qui veulent nous les voler tentent de le faire, nous les attendons .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.