Censure totalitaire en Allemagne.Encore une victime à Cologne, précisément la ville des agresseurs sexuels musulmans.

CensureBon

Encore une victime de la Censure totalitaire en Allemagne. A Cologne précisément, la ville des agresseurs sexuels musulmans.

 

Le journaliste Michael Sturzenberger, que la justice d'Etat avait déjà cherché à réduire au silence, mais sans succès car sur la base de motifs inventés, est la nouvelle victime de la loi Merkel-Maas, copiée sur les pratiques de Hitler-Goebbels et de Staline-Stasi. Il a osé critiquer les méthodes de la télévision d'Etat, qui à l'aide d’un reporter arabe a essayé de faire dire au porte-parole de la police de Cologne que celle-ci contrôlait particulièrement les mahométans, ce qui serait tout à fait normal, puisque ce sont ceux qui ont été en majorité responsables des agressions sexuelles de la Saint-Sylvestre en 2015/2016. Son compte Fecebook a été bloqué pour 30 jours.

http://www.pi-news.net/2018/01/stuerzenberger-fuer-30-tage-auf-facebook-gesperrt/

Traduction (Claude Haenggli) : Il est formellement interdit de dire la vérité sur l'Islam, bien que les mécanismes du fascisme islamique soient visibles pour tous ceux qui ont des yeux pour voir. La folie de la censure poursuit son chemin et se révèle être le principal soutien d'une nouvelle idéologie fascistoïde en Allemagne. Après 1933, puis 1949 en DDR, ce sera la troisième sur sol allemand, si la campagne de divulgation des méthodes de Merkel, Kahane et autres gardes-chiourmes n'est pas couronnée de succès.

Claude Haenggli, 6.1.2018

 

4 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    Sans les Observateurs.ch, personne ne saurait cela en Romandie… Merci Monsieur Haenggli.

    Et pendant ce temps on voit 2-3 articles par jour contre Trump sur les médias en ligne romands. Mais non voyons, les journalistes sont tout à fait neutres politiquement!

  2. Posté par Antoine le

    A quand la Révolution ?
    Les jours sont comptés pour ces dirigeants de pacotille !
    Le Peuple vaincra !
    Elle ne sera pas déclenchée par les socialos-collabos (vendu au système), mais par des gens comme vous et moi qui en avons MARRE de la chape de plomb qui s’abat sur nous …

  3. Posté par Herr Theess le

    @Sitting bull : « … cette génération a tout détruit. »
    C’est la génération Mai68 libérale-libertaire, dont l’inspirateur et leader était le pédophile Daniel Cohn-Bendit.

  4. Posté par Sitting bull le

    Bin oui on vit maintenant dans un régime totalitaire gauchistes qui est devenu une vrai dictature dirigé par des despotes et tyran comme Merkel , Macron , jc juncker et autres , avec cette invasion mahométane , je doute que l Europe parviennent a s en remettre , elle va laisser des traces pour les siècles futur , je plein ceux qui demain vont venir au monde , ces générations futur vont surement nous en vouloir , car cette génération a tout détruit

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.