NO BILLAG : le camp du « non » contre-attaque !

david_and_goliath_oscars

RTS, 5 janvier 2018 – Téléjournal de 12:45

http://www.rts.ch/play/tv/12h45/video/12h45?id=9222765

7:45 - 8:04

 

En Suisse alémanique, la « société civile » s'est organisée contre l'initiative No-Billag.
Son site : sendeschluss-nein.ch – « moins de diversité, moins de Suisse »

Il s'agirait d’un comité indépendant des partis politiques, mais essentiellement constitué de journalistes (autant dire une association de gauchistes).

Ils ont déjà réussi à réunir 920'000.- CHF, ce qui prouve que les journalistes, les manipulateurs d’opinion ont les moyens (bien qu'ils quémandent la manne publique), même après avoir publié pendant vingt ans leurs torchons déficitaires.

« moins de diversité, moins de Suisse » – ha, ha, ha, mais les journalistes, la RTS, ils pensent tous pareillement !

La bien-pensance a flairé le danger : elle sort ses crocs, le combat sera épique. Pensez donc, la ‘Gauche’ devrait payer pour diffuser sa camelote… Inconcevable !

Sans oublier que la RTS et la totalité de la presse romande militent déjà sans répit pour le « NON » !

Attendons-nous à tous les coups bas possibles !

Ce sera une bataille de David contre Goliath.

Et David devra arracher coûte que coûte ce OUI à No Billag !

 

*******

P. S. : Nicolas Jutzet et son équipe ont annulé le rendez vous à la Palud à Lausanne le 30 décembre, à cause des intempéries, mais nous n’avons pas été avisés. Nous ferons mieux dorénavant, et nous présentons nos excuses pour ce rendez-vous manqué.

Les coordonnées de Nicolas Jutzet : No-Billag Romandie <nobillagromandie@gmail.com>, 079 841 55 05

Voir aussi cet exemple de contre-attaque:
20min.ch : Le peuple reste attaché à la SSR et ses informations

 

2 commentaires

  1. Posté par philippe le

    C’est le retour du bâton . Ces chers socialistes devaient s’y attendre. Vouloir répandre la pensée unique croire à l’avènement du nouveau socialisme la chute va arriver. Quand ils auront vidé les caisse avec l’argent de la classe moyenne ,ils vont disparaître.. Ils ne diront plus ( Y A Ka !) Première tâche écarter tous les journaleux gauchîtes qui tout le jour : dissertent sur Blocher , Trump et d’autres, Ce sont ces journaleux qui sèment le chienlit .
    Pas de prestations sociales à ceux qui ne veulent pas travailler ! Au tribunal ceux qui abusent du bien commun.

  2. Posté par Antoine le

    Je voterai OUI à no billag !
    Les vrais informations sont bientôt inexistantes sur le RTS (Radio TV Socialiste).
    La propagande de gôche devra se trouver une autre tribune pour diffuser sa pravda lorsque la RTS aura retiré la prise …
    J’en parle avec mes voisins et amis pour les convaincre de voter OUI à no billag !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.