Journal de campagne NoBillag – décembre 2017

logo-no-billag-carre

Nous savions qu’en défendant cette initiative, nous ferions face à une opposition très forte dûe à l’énorme enjeu financier entourant ce système dépassé de clientèle captive. Nous savions que les prétentions de neutralité des bénéficiaires de la redevance sont des nuages de fumée pour mieux endormir les assujettis. Mais nous ne pensions pas que cette campagne en ferait à ce point la démonstration.

Nous avons choisi de reprendre ici quelques exemples :

Suite

9 commentaires

  1. Posté par Un chapon cha pond pas le

    Prenez-vous réellement les « cherstéléspectateurs » pour des demeurés incultes, suivant à la lettre les propos télévisés de gauche ou de droite ? Pour se faire une idée plus ou moins objective, il est important de consulter plusieurs médias différents. Les télévisions francophones ne sont de loin pas meilleures que la RTS et leurs informations sont tout aussi tendancieuses. Je serais curieux que l’on me cite une seule chaîne qui diffuse des informations objectives. En réalité, No Billag souhaite simplement éliminer une entreprise privée chargée d’encaisser les redevances, mais pas forcément la RTS et les radios correspondantes.

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    Si un média d’Etat est souhaitable (et avec quel mandat?), il implique D’ABORD la liquidation de cette SSR gangrénée politiquement, faisant croire à sa soi-disant fonction de cohésion nationale alors que son budget info n’a fait que baisser au contraire du budget séries/divertissements importés!!!
    A aucun moment le directeur s’est dit prêt à renoncer au quart de son salaire de CHF: 530’000.-/an en cas d’acceptation de la stupide proposition de leuthard (ne comprenant pas que ce n’est pas le prix le problème principal mais bien la manipulation CONTINUE de cerveaux à dessein, par le traitement de l’information ou même seulement du choix du contenu, aux ordres du cf, orienté pro-ue et pro-islam!).
    Pourquoi la SSR ne parle pas des ennuis d’Obama/H.Clinton face à Trump?, de l’Iranienne luttant contre le voile?, des innombrables violences en augmentation PARTOUT, imputables à l’immigration et trahissant le cuisant ECHEC de l’immigration massive imposées à tous les Peuples contre leur gré!! (Déni de démocratie en Suisse, constat d’erreur dans la politique pro-immigrationniste de la ministre suédoise des finances)…

    NO BILLAG, il ne faut en aucun cas céder!

    Lorsque les sondages les y contraindront, nos adversaires seront prêts à toujours plus de bassesses pour conserver leur meilleur instrument de lavage de vos cerveaux!
    Pourquoi le meilleur?
    Parce qu’il VOUS ATTEINT DANS VOTRE TEMPS LIBRE, celui que vous pensez consacrer à votre plaisir…donc celui où vous N’ETES PAS SUR VOS GARDES!

  3. Posté par Cenator le

    L’émission Arena de la télévision alémanique débattra sur No Billag ce vendredi 5 janvier.
    Les partisans de l’initiative seront représentés par Andreas Kleeb et Silvan Amberg, membres du comité No Billag. Les adversaires de l’initiative seront représentés par «Operation Libero».

  4. Posté par Le Taz le

    La SSR est l’outil de propagande de la mafia mondialiste, dirigée principalement par des néo-bolcheviques francs-maçons qui n’en n’ont absolument rien à faire de la démocratie et du peuple! OUI À NO BILLAG! Grâce à cette initiative les choses deviennent très claires, les politiciens qui s’opposent à NO Billag sont des pro – mondialistes, donc des ennemis de notre souveraineté, espérons que les moutons s’en souviendront en 2019…

  5. Posté par dominique le

    En réponse à Diane, je dirai que la SSR, ni notre gouvernement n’ont jamais tenu compte de la réalité de l’attente de la population et que donc ce n’est pas avec des lettres de doléance que nous ferons évoluer la situation vers plus d’objectivité ou de pluralisme.
    De plus, aujourd ‘hui, les gens qui veulent réellement s’informer le peuvent très simplement à travers d’autres medias. Je pense également que c’est faire insulte à l’intelligence du peuple que de penser que toutes les informations qui viendraient de chaines qataris ou russes ou chinoises, seraient prises pour argent comptant sans réflexion. Donc effectivement et finalement, Nobillag me semble la seule alternative en Mars.

  6. Posté par farjon thierry le

    Si sa passe pas je paye pas! Est ce clair???

  7. Posté par Maurice le

    Vous avez raison, Diane, mais comment retirer à la RTS tous les domaines des informations politiques en lui laissant le reste ? Car c’est bien dans ces informations-ci qu’elle pêche. Ne pourrait-on envisager une convention qui imposerait autant de journalistes d’information de gauche que de droite ? Parce qu’actuellement, effectivement, on a bel et bien à faire à de la propagande gauchiste. Et en même temps, en cas d’acceptation du no-billag, ce serait aberrant que les informations suisses soient fournies par des instances privées, qui ne se priveraient pas de faire leur propre propagande…

  8. Posté par Christian Hofer le

    @ Diane

    Et que proposerait le Qatar? un programme pour Européens? Non, ce pays n’a aucune chance d’y parvenir ou alors seulement auprès des musulmans, ce que ces derniers font déjà avec des paraboles.

    Il faut arrêter de croire aux changements: jamais la RTS n’a modifié quoi que ce soit malgré tous les messages reçus. Même sur son forum, les spectateurs ont manifesté leur désapprobation. Résultat? Rien n’a été changé.

    Regardez les articles composés sur Les Observateurs.ch concernant la RTS: c’est toujours la même propagande anti-Trump, rien n’a évolué.

  9. Posté par Diane le

    Je pense qu’en supprimant la RTS. vous aurez à la place une chaine privée financée par le Qatar qui ne va pas rater cette si belle occasion de faire sa propagande. Peut-être que vous ne la regarderez pas, mais malheureusement d’autres le feront. Et là les choses vont devenir très graves. Alors plutôt que de prendre ce risque, écrivez vos doléances à la RTS, submergés de courrier ils devront en tenir compte. La Suisse a besoin d’une chaine nationale qui rassemble, ce dont elle n’a pas besoin ce sont des journalistes tous sortis du PS. Changer les journalistes et la ligne de la RTS, c’est de cela dont nous avons besoin

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.