Un témoignage accablant

Albert Leimgruber
Rédacteur
IslamCheval de Troie

Un témoignage accablant

 

Hatune Dogan est une religieuse de l'Église syriaque orthodoxe d'Antioche. Elle est née en 1970 à Midyad, dans le sud-est de la Turquie. Aujourd’hui elle préside l'organisation Helfende Hände für die Armen (que l’on pourrait traduire par « mains tendues pour les pauvres »). Elle vit actuellement dans un monastère en Allemagne.

De par son engagement humanitaire, Hatune Dogan a vu la misère et la pauvreté dans le monde entier. Ces dernières années, elle s’est avant tout engagée pour soutenir les réfugiés syriens et irakiens et les victimes de persécutions religieuses de l’Etat Islamique. Son témoignage sur les atrocités commises par l’EI est alarmant.

Sœur Hatune décrit dans une interview accordée au magazine allemand « Compact » (1) l’horreur en ces termes : « plus de 3000 filles et femmes violentées et abusées ont pleuré sur mes épaules. J’ai vu des cadavres d’enfants coupés en deux. J’ai vu un prêtre syriaque-orthodoxe qui fut écartelé en sept morceaux. » Puis elle rajoute : « vos médias ne montrent jamais ces atrocités. » Un silence qui fait d’autant plus mal à sœur Hatune qu’elle a elle-même vécu la montée de l’intégrisme musulman dans son pays d’origine ou elle fut persécutée depuis son plus jeune âge.

Hatune Dogan ne fait pas de différence entre Islam et Islamisme. Elle s’explique en évoquant que « toutes ces atrocités sont commises au nom de l’Islam. […] Les musulmans sont prisonniers de leurs écrits. Il ne peut y avoir de paix [avec les musulmans] tant que le coran n’aura pas été réformé. […] Il y aura toujours un imbécile qui voudra suivre le coran à la lettre. »

Hatune Dogan lance un vibrant avertissement à l’Occident: « l’Europe doit arrêter d’être autant naïve. » En 2016, elle était onze fois dans le Proche-Orient. Elle a vu qui est resté en Syrie et qui s’est « enfui » vers l’Europe. « Ce ne sont pratiquement que des jeunes hommes qui sont partis. Des gens qui devraient participer à la reconstruction de leur pays. Ils ont laissé les femmes et les enfants abusés chez eux. Pourquoi ? Soit pour obtenir le regroupement familial, soit pour se marier avec ds européennes ce qui leur assure la possibilité de rester. »

Sœur Hatune explique que de nombreux « réfugiés » sont des islamistes fanatiques. « l’Europe à laissé rentrer les loups et à laissé les agneaux dehors ». Elle craint que les Européens vivront bientôt la même situation qu’elle a connue lorsqu’elle était enfant en Turquie : persécution des « infidèles » et petit à petit l’arrivée au pouvoir de l’islam. « Regardez – dit-elle – les chrétiens ont accueillis les musulmans dans le Proche-Orient au VIIIème siècle comme ils les accueillent aujourd’hui en Europe. 96% des habitants de la région étaient chrétiens. Ils ont cru bien faire au sens de la bible en aidant ces pauvres démunis et leurs ont tout appris : Géographie, astronomie, art. Aujourd’hui il reste 2% de chrétiens dans la région. Et ils restent persécutés et menacés. »

Le témoignage de sœur Hatune es là pour nous avertir de ne pas répéter les erreurs de l’Histoire!

(1) « Sie haben an meiner Schulter geweint », Entretien avec Hatune Dogan par Tino Perlick, Compact-Magazin N° 11/2017

Albert Leimgruber, 22.11.2017

16 commentaires

  1. Posté par miranda le

    @ Béatrice
    Grâce aux observateurs.ch, nous avons pu voir ce que deviennent des minorités blanches (des gens simples, de classes populaires et laborieuses et de couleur blanche , en Afrique du Sud. Ce n’était pas des colons qui auraient volé des terres, non. On pourrait dire qu’une vie de bidonville se mettait en place pour ces gens.
    Quand on devient minoritaire et entourés de classes sociales venues d’ailleurs REVANCHARDES il vaut mieux être lucides dès maintenant et anticiper ce qui peut arriver.

    J’espère que les Observateurs publieront à nouveau cet article avec photos à l’appui.Parce qu’elles font réfléchir.

  2. Posté par Ledoux Christian le

    Merci sœur Hatune pour cette mise en garde de contre la montée de l’ islamisme en Europe.
    Ne refaisons pas les mêmes erreurs que nos ainés qui ont laissé monter le nazisme en croyant que cela n’ était qu’une réaction temporaire d’un mal-vivre allemand après la défaite de 14-18.
    Tous ceux, plus particulièrement en France, qui prônent le vivre-ensemble avec des communautés qui ne veulent que vivre selon leurs propres règles sont et seront comptables devant l’ Histoire pour avoir polluer notre pays et notre jeunesse par des considérations toutes politiciennes. Et par là-même spolier nos enfants de leur héritage légal. Le nôtre, celui de la France.
    Aidons les Identitaires et autres souverainistes dans leur combat contre la chienlit qui nous gouverne.
    Mort aux vendus, aux traitres, aux pro-islamistes y compris les auto-proclamés laïcards, aux francs-maçons et autres sectes qui jouent avec le feu en dressant les uns contre les autres et en systématiquement favorisant l’ étranger contre le national.
    IL N’ A PAS ET IL N’Y AURA PAS DE COMPATIBILITE POSSIBLE ENTRE NOS MOEURS, NOS TRADITIONS, NOS USAGES ET L’ ISLAM.

  3. Posté par oxygène le

    Merci pour ce témoignage ! Il reste des religieux crédibles, ceux qui vivent en zone musulmane.

  4. Posté par miranda le

    Si cette religion ne se réforme pas, il est possible qu’un jour, elle soit bannie de l’humanité. Car couper le corps d’un petit enfant en deux, pour répandre l’Islam, ce n’est pas une religion qu’on veut répandre mais un « au delà du nazisme ».

    Quand l’Islam cessera d’envahir la tête des petits enfants, de la haine ordinaire, dans les mosquées, on pourra dire alors qu’il s’agit d’une religion.

    Tant que ce livre ne sera pas EPURE, que les croyants de l’Islam ne viennent pas nous dire ce n’est pas ça l’Islam.
    Il y a longtemps que notre « nouveau testament » nous permis de sortir « de la barbarie ordinaire » et d’aller vers plus d’humanité.
    A eux de créer leur nouveau testament.

  5. Posté par miranda le

    Heureusement que je suis une personne capable de gérer ses pulsions. après avoir lu cet article plein de souffrances..

    Sinon, je pense que ceux qui ont SEME l’intégrisme sur la planète, méritent LA BOMBE.

    Ils ont bien de la chance d’être protégés par les puissances de ce monde. Mais il croient sans doute que cette protection est éternelle.

    Rien n’est permanent messieurs. Même si je ne suis pas à la hauteur de vous réduire à néant car je ne vaux pas plus qu’un petit pois sur cette planète, je sais intimement que votre heure viendra, c’est certain, car votre connerie a semé trop de malheurs.

    Très intéressant d’envoyer la copie de cet article, à des personnes des » hauteurs ». Ca vaut la peine de les obliger à réveiller leur conscience. .

  6. Posté par Antoine le

    Est-ce que le Pape François connaît le témoignage de la soeur Hatune? Mais il n’y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Et ce Pape ne veut ni entendre, ni voir les souffrances des chrétiens du Moyen Orient, bien que ces souffrances soient aussi horribles que celles des Juifs en Allemagne nazie.

  7. Posté par Isaac le

    Merci pour ce témoignage!!!
    Que dire après cela !?

  8. Posté par Le Chapon cha pond pas le

    On constate, on s’indigne, on se fâche, mais que fait-on concrètement ? Faudra-t-il en arriver à se balader armé, voire même à tirer à titre préventif ? Lors de révolutions, ce sont toujours les peuples opprimés qui ont combattu (et gagné), renversant les gouvernements ou les rois. Peut-être devons-nous nous attendre à procéder de la sorte dans peu de temps. Bientôt, il y aura une guerre contre l’islam et une éjection massive de faux réfugiés, avec tous les morts qui en découlent. Cela n’a plus rien à voir avec une politique de droite ou de gauche, mais il s’agit d’une simple question de survie de nos populations et de nos valeurs.

  9. Posté par Giorgio le

    Islam – islamisme : que d’horreurs sanglantes (halal) ordonnées et perpétrées au
    NOM D’ALLAH LE MISÉRICORDIEUX ET DE SON PROPHÈTE !
    Tout le reste : du blablabla – taqiya !

  10. Posté par Noel Cramer le

    Ce que dit Hatune Dogan est parfaitement vrai. En particulier « …Les musulmans sont prisonniers de leurs écrits… ». C’est ce dernier point que les européens de l’ouest n’arrivent pas encore à admettre, et qui nous causera encore beaucoup plus de problèmes dans l’avenir. L’islam du livre est à sa base un code civil exclusif qu’il sera difficile de concilier avec le libéralisme occidental – tant que le dit livre ne sera pas revu et reécrit.
    Je suis né et j’ai vêcu une partie de mon enfance en Turquie (à Trabzon dans les années 1940). Un pays qui avait récemment acquis une constitution laïque et ou les religions comptaient relativement peu dans le fonctionnement de la société. Je constate que les choses ont beaucoup changé depuis, avec un retour vers l’islamisation du mode de vie et de la pensée.

  11. Posté par Alain le

    Et les églises officielles ou évangéliques accordent encore et encore du crédit à l’islam.

  12. Posté par Sentinelle le

    Trouvés sur RL : 2 documents très utiles pour ceux qui ne connaissent pas bien l’islam :

    1) sur les versets violents du Coran :

    http://ripostelaique.com/imprimer-un-4-pages-des-versets-les-plus-violents-du-coran-cest-facile.html

    2) sur les prières (personnelles de tous les jours et le vendredi dans les mosquées) :

    http://ripostelaique.com/clichy-et-si-les-autorites-etudiaient-enfin-les-paroles-de-la-priere-du-vendredi.html

    Edifiant, n’est-ce pas ? Bonne base pour… quel dialogue ? Qu’on ouvre enfin les livres et qu’on en discute – et que les médias en informent correctement !

  13. Posté par Marie-France le

    « vos médias ne montrent jamais ces atrocités. »
    Elle ignore que chez nous , en Europe ,il est interdit de publier de telles images sous peine de convocation devant la justice ( voir ce qu’il arrive à Marine Le Pen pour avoir eu l’audace de publier une photo des atrocités de Daech: levée de son immunité parlementaire européen et convocation devant la justice )..
    Merci à Monsieur Leimgruber pour cette traduction.

  14. Posté par Philippe le

    On ne pourra pas dire : on ne savait pas.

  15. Posté par Vasionchi Michel le

    Un témoignage poignant…mais ils y a chaque jour, des milliers d’exemples et de preuves , de crimes contre les minorités chrétiennes ou pas au Moyen Orient , hélas , la gauchocratie dans son ensemble ,n’y voit qu’une forme d’anti-christianisme ordinaire ,qu’elle ne veut pas défendre …car elle même , entretient  » sa guerre » contre la chrétienté depuis 1905 ….

  16. Posté par Beatrice Delvaux le

    Question d’ores et déjà récurrente : « Quel sera le sort réservé aux autochtones de souche chrétienne quand ils deviendront minoritaires sur les terres de leurs ancêtres ?  » Extrait de la love story romantique « les corps indécents ». Il faudrait enfin se réveiller et voir la réalité en face.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.