Nouvelles plaintes d’agressions sexuelles de Bill Clinton et les scandaleuses déclarations de celle qui a failli être présidente

post_thumb_default

 

Hillary Clinton est l’icône du nouveau féminisme : féministe oui, mais seulement quand ça les arrange. En campagne électorale à Cedar Falls dans l’Iowa le 14 septembre 2015 (1), Hillary Clinton parle des agressions sexuelles et la façon dont les femmes doivent réagir : « Aujourd’hui, je veux envoyer un message à toutes les victimes d’agressions sexuelles. […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Panache l'Écureuil le

    Paroles de Stacey Herbert, journaliste américaine de l’émission « Keiser Report » sur Russia Today: « Il ne s’agit pas ici de cautionner l’idéologie de politiciennes comme Angela Merkel, Christine Lagarde, Margaret Thatcher, pour ne citer que celles-ci, mais ces femmes n’ont jamais profité du nom de leur mari pour faire avancer leur carrière. Hillary Clinton, quant à elle, n’a jamais hésité à mettre à profit le fait que son mari ait été président des USA. En ce sens, elle n’est effectivement féministe que lorsque cela l’arrange.
    De façon plus ironique, Gil Stein, chef du Parti Vert aux USA, déclarait lors de la campagne électorale en 2016, que pour Hillary, les femmes avaient le devoir de voter pour une personne portant des chromosomes xx et non xy.

  2. Posté par Bussy le

    Allez la grande féministe Hillary… balance ton porc !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.