Etats-Unis : un réseau secret de donateurs va redoubler d’efforts pour élire des procureurs de district d’extrême gauche

SorosChargédeConfisquerbiens des Juifs en Hongrie

Cenator : Le but de cette réunion en Californie: renverser Trump, ne pas le laisser finir son mandat.

*******

Soros a versé des millions dans les campagnes électorales des District Attorneys.

L'Alliance pour la démocratie (Democracy Alliance), un réseau secret de donateurs, dont les membres versent chacun des centaines de milliers de dollars à des groupes gauchistes, va intensifier ses efforts pour faire élire des procureurs de l'extrême gauche dans tout le pays, selon les documents obtenus par le Washington Free Beacon.

La réunion d'automne sur les investissements de l'Alliance pour la démocratie s'est tenue pendant trois jours à Carlsbad (Californie) la semaine dernière. Les documents récoltés durant cet événement montrent que l'élection de procureurs d’extrême-gauche dans les villes de tout le pays est d'une importance capitale pour les grands donateurs dans le cadre de leurs efforts de "résistance" et de leur stratégie pour 2018.

Le milliardaire George Soros, cofondateur de l'Alliance pour la démocratie, a discrètement inondé d'importantes sommes d'argent les campagnes électorales pour les postes de procureurs dans le cadre de ses efforts pour "réviser" le système judiciaire américain.

Larry Krasner, un avocat progressiste élu début novembre procureur de district à Philadelphie, est le plus récent vainqueur soutenu financièrement presque exclusivement par Soros. Krasner, qui a déjà défendu Occupy Philadelphia et Black Lives Matter et qui a intenté des procès contre la police plus de 75 fois, a dit une fois en plaisantant qu'il avait construit une carrière qui l'avait rendu "complètement inéligible". Malgré cela, il a largement battu son rival démocrate.

Soros finance les campagnes de la même façon dans presque toutes les villes qu'il cible: il établit des Comités d’action politique, injecte de l’argent au début de la campagne, empoche l’argent restant à la fin de la campagne et dissout les Comités. A Philadelphie, il a mis sur pied le Comité Justice et Sécurité publique de Philadelphie et y a versé près de 2 millions de dollars dans le seul but d'appuyer Krasner.

Soros a investi des millions de dollars dans les campagnes pour les postes de procureurs de district dans l'Ohio, la Floride, l'Illinois, le Mississippi, la Louisiane, le Texas et le Nouveau-Mexique.

Résumé Cenator pour les Observateurs

Source : Washington Free Beacon (20.11.2017)

Sur le même sujet :

Le nerf de la résistance: Nancy Pelosi et George Soros tiennent la vedette à la plus grande réunion sur l'argent noir de la gauche – une note privée donne un aperçu de la dernière réunion secrète des donateurs de l'Alliance pour la Démocratie

Washington Free Beacon (17.11.2017)

3 commentaires

  1. Posté par MC Foreign-Office le

    Ils peuvent tout essayer, ne l’ont-ils pas fait avec hilary ?

    Rien n’y fera, ils seront battus à plate couture !!

  2. Posté par JeanDa le

    Je ne comprends pas pourquoi cet antéchrist est toujours vivant.

  3. Posté par Le Chapon cha pond pas le

    L’extrême-gauche aux États-Unis est presque aussi de droite que l’UDC en Suisse… La mémère du Tea Party, Nancy Pelosi, à part son immense bêtise, ne peut en tout cas pas être qualifiée de gauchiste….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.