Oskar Freysinger opposé à Alain Jeannet : L’indépendance des médias. La Vidéo !

Oskar Freysinger - Alain Jeannet

Débat entre MM. Oskar Freysinger et Alain Jeannet sur l'indépendance des médias et sous la férule débonnaire de M. Guy Mettan, directeur du club suisse de la presse.

Un Oskar Freysinger très en verve devant un public conquis et un Alain Jeannet faisant front avec plus que du courage.

Introduction, M. Adrien de Riedmatten, coordinateur romand.
Allocution finale, M. le Conseiller national Luzi Stamm, vice-président de l'ASIN.

Vendredi 13 octobre 2017, dès 19h30, Château d'Aigle, Salle des Excellences.

 

 

 

Source

16 commentaires

  1. Posté par Palador le

    Ha Elvira, je me disais que ça devait être toi, j’adore ton accent ! et aussi ton franc parler ils sont presque resté sans voix :) Je me marre qu’il n’y a pas de russophobie dans la presse suisse romande, il n’y pratiquement que ça ! Poutine le grand méchant, les rebelles syriens les gentils et blabla… Cette presse a besoin d’un sérieux coup de..dépoussiérage :) :)

  2. Posté par leone le

    Merci Chantal pour cette précision

  3. Posté par Eddie Mabillard le

    à Aude et à Oskar, vous employez le mauvais vocable, oui dans la presse Romande comme à l’hebdo il y a de la diversité, ex.: un dit l’Europe c’est formidable, un autre l’Europe c’est merveilleux et un troisième hors de l’Europe point de salut. Il faut changer votre vocable, dans la presse Romande il n’y a pas de « Pluralité », on devrait lire: l’Europe c’est formidable dans un article et dans un autre l’Europe est une saloperie de dictature.
    Un Jeannet à beau jeu de dire qu’il a aussi écrit que l’Europe n’était pas idéal, cela est certainement vrai, mais une fois sur des milliers de fois ou il encensait la machine à broyer les Pays, Patries et Citoyens!

  4. Posté par chantal le

    @leone…………..le vinaigre fige et conserve sans que le produit » ne change » jamais!!!! même rôle donc pour les medias lorsqu’ils participent à la non-bonne réflexion, ils figent à quelque part aussi la machine à penser………….

  5. Posté par Hyperboréen le

    Ce Jeannet est d’une médiocrité absolument effarante. Le mec n’a rien à dire à part nous supplier de ne pas voter OUI à NO BILLAG parce que « diversité de la presse » (lol). Ahurissant.

  6. Posté par SD-Vintage le

    D’un côté, ce qu’on apprend est hallucinant, d’un autre : vive la Suisse !

  7. Posté par Alain le

    Vraiment, M. Jeannet n’a vraiment pas grand chose à proposer maintenant que l’Hebdo est mort. Si n’est d’encourager bêtement à voter pour Billag.

  8. Posté par leone le

    @chantal
    Les medias ont le même rôle que les cornichons pour quoi???

  9. Posté par Kilian Rubner le

    Elle est pugnace Elvira :)

  10. Posté par Aude le

    Ah, j’ai vraiment bien aimé.
    Retrouver Oscar en pleine forme, ca c’est du bonheur! La nature est réparatrice.
    Sans aucun doute, il n’y a pas de diversité d’opinions dans la presse romande, c’est un fait.
    Il faut donc y remédier d’une manière ou d’une autre. À part les observateurs, bien entendu.
    Bon, un point d’ouverture on invite l’ancien rédacteur de l’Hebdo.
    Celui-ci est toujours dans sa réflexion, après un sacré marron par ses lecteurs. Et la Grosse presse pleine aux as qui l’a abandonné.
    En France, la presse écrite de gauche qui est en faillite permanente, ne survit que grâce aux subventions d’état.
    Ce qu’ont essayé de faire les journalistes de presse gaucho Suisses.Ouais mais..Non, pas vraiment.
    Ou ou les subventions sont pour tous ou personne!
    En vérité, gentiment mais sûrement, l’opinion Suisse est en train de tourner casaque.
    L’agression à Delémont le révèle.
    Ce fait est insupportable aux gauchos et il faut sévir ? Jusqu’où exactement?
    C’est fou ce que Berset et sa cohorte ressemblent au Gouvernement Walls.
    La chute n’est pas loin!

  11. Posté par chantal le

    les medias actuels ont le même rôle que le vinaigre pour les cornichons ! CQFD

  12. Posté par Pholos Bob le

    Tiens? un jeannet aussi éteint que son journal, une introspection s’impose me semble-t-il.
    Ben non! si le journal fonctionne pas et bien faut subventionner selon nos journaleux gauchistes.

  13. Posté par Peter Bishop le

    Jeannet dit que la chute de l’hebdo et des médias en général est due à des raisons économique et à une non-adaptation technologique mais réfute tout rejet idéologique… Voilà pourquoi ces gens sont si dangereux : ce sont des idéologue militant, pas des journalistes !
    Ce mec est tellement lobotomisé par le politiquement correct qu’il est incapable de voir la réalité. C’est le genre de gars qui pourrait voir sous ses yeux une blanche se faire égorger par un noir criant sale blanche, qu’il dirait que ça n’existe pas…
    Quand au petit passage ou il dit en gros « vous dites qu’on vous harcèle mais heu… vous avez engagé un survivaliste quand même alors heu… »……… Pathétique !

  14. Posté par leone le

    Il fallait effectivement du courage à Jeannet pour se mesurer à Freysinger. Cependant, il n’a rien proposé d’autre qu’une défense de la presse sans argument original ni percutant. La prestation de Mettan était limite nulle. Comme Jeannet il a l’air assez content de lui pour ne pas manquer une occasion de vanter ses propres mérites.

  15. Posté par Tommy le

    Quelle indépendance?
    Scotchés au dogme socialiste et bien pensant….
    Dans 20 Minutes, on parle ce matin de ces voleurs planqués dans des valises, en France.
    Sur « Le Parisien « , on précise en plus qu’il s’agissait de Roumains.
    Une crampe au bras à chaque fois qu’il convient de dire la vérité?

  16. Posté par Cécile le

    Étonnant, le lundi soir dans la diffusion du 10 vor 10 de la SRF ils ont diffusé leur poison sur le partie de la FPö en Autriche on appelant le partie de la FPö, le partie de l’extrème droite et ceci 4 fois.
    Étonnant, à la fin de la diffusion la présentatrice à présentée ses excusés pour avoir utilisée
    4 fois les termes « le partie de l’extrème droite la FPö »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.