Génial ! Les États-Unis se retirent de l’UNESCO

Michel Garroté
Politologue, blogueur
Trump-7

kotel-4

   
Michel Garroté  --  Jeudi 12 octobre 2017, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a confirmé que les Etats-Unis quittaient ses rangs. "Cette décision n'a pas été prise à la légère, et reflète les inquiétudes des Etats-Unis concernant l'accumulation des arriérés à l'Unesco, la nécessité d'une réforme en profondeur de l'organisation et ses partis pris anti-israéliens persistants", a précisé le Département d'Etat américain.
-
Les Etats-Unis avaient prévenu en juillet 2017 de son intention de réexaminer ses liens avec l'Unesco après la décision de celle-ci de déclarer que la vieille ville juive de Hébron, en Judée-Samarie, était une zone palestinienne protégée du patrimoine mondial.
-
Cette décision, qui est un véritable affront à l'histoire juive, discrédite encore plus une agence onusienne aux agissements hautement discutables depuis des décennies. Les Etats-Unis avaient déjà pris leurs distances avec l'Unesco dans le passé. Ils avaient ainsi arrêté de participer à son financement en 2011 après que cette organisation ait admis la "Palestine" parmi ses Etats-membres.
-
En 2016, nous avions déjà dénoncé, sur lesobservateurs.ch, le crime contre la culture et la "palestinisation" de l'Unesco. Car en 2016, sur proposition de six États arabo-musulmans, l'Unesco, dans une "résolution" votée par les Etats-membres, avait octroyé à tous les lieux saints  --  propres au peuple juif (Mont du temple, Mur occidental du Temple, Caveau des Patriarches, Tombe de Rachel)  --  des noms arabo-musulmans ! Honte ! Falsification ! Islamisation !
-
Il n'était fait nulle part mention du lien très ancien entre les Juifs et Jérusalem. Le "Mur des Lamentations" (Kotel) avait été surnommé "Al Buraq plaza", en référence à Mahomet. Il s'agissait là  --  de la part de l'Unesco et de la part des Etats-membres ayant voté la résolution  --  d'un révisionnisme historique et d'un négationnisme historique poussés au degré extrême de crime contre la culture et de crime contre la vérité.
-
La "reconnaissance" de la "Palestine" par l’UNESCO est une nouvelle preuve, à l’échelle mondiale, de l’islamisation des racines historiques et spirituelles du Christianisme et du Judaïsme et cette "reconnaissance" confirme l’assertion coranique selon laquelle l’islam doit dominer ces deux religions.
-
A noter que c'est l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) qui est  à l'origine de toutes les "résolutions" de l'UNESCO et de l'ONU, lorsque ces "résolutions" sont à la fois favorables aux "palestiniens" [les arabes locaux de Judée-Samarie et de Jérusalem] et révisionnistes à l'égard des Juifs, des Chrétiens, de leur histoire et de leur patrimoine.
-
Les États-Unis se sont donc retirés de l'UNESCO le jeudi 12 octobre 2017.
-
Génial ! Enfin une  bonne nouvelle !
-
Michel Garroté pour LesObservateurs.ch
-

7 commentaires

  1. Posté par Amarillys Taylor le

    L’ONU et toutes ses tentacules sont noyautés par les musulmans qui y font la loi.Ils ont bien fait de sortir de ce bastringue et une fois de plus merci à Trump. Une française à sa tête = musulmans aux commandes.

  2. Posté par Michel Garrot le

    Les candidats du Qatar et de la France sont arrivés en tête et à égalité mercredi à l’issue du troisième tour de scrutin pour l’élection du prochain directeur général de l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Nous aurons donc le choix entre la France qui, quoi qu’elle puisse alléguer par ailleurs, a toujours soutenu les « palestiniens » au détriment du peuple juif israélien ; et la monarchie intégriste du Qatar qui soutient et finance le terrorisme islamique. Michel Garroté

  3. Posté par Zendog le

    Excellente nouvelle ! Actuellement tous les organismes de l’ONU sont suspects à cause de l’influence grandissante de l’OCI.

  4. Posté par Robert Grobo le

    J’adore, ils n’ont jamais rien fait d’autres que de controller l’organisation de facon politique et contribuer de facon significative. Ils ne ne pouvaient donc pas decemment se plaindre de leurs travers sans la quitter. Et immaginez si Israel quittait seule l’Unesco? Dejä qu’ils ne sont pas coontributeurs…

  5. Posté par My Suisse le

    Excellente nouvelle d’autant plus qu’ Israel aussi est sortie du club!

  6. Posté par JeanDa le

    Bravo et merci aux Etats-Unis, protection tous azimuts contre l’islamisation rampante et le révisionnisme insensé, imbécile et obstiné de la gauche mondialiste.

  7. Posté par Sergio le

    UNESCO, une de moins, champagne ! Et très bientôt, la prochaine bouteille sera pour…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.