PMA: Marlène Schiappa exige le retrait de cette comparaison de la Manif Pour Tous entre enfants nés de FIV et OGM

PMA_Manif_EnfantsPourTousCensureSchiappa

NDLR. Voir un original : dans l’article.

 

PMA_EnfantsPourTous_OGM

PMA: Schiappa exige le retrait de cette comparaison de la Manif Pour Tous entre enfants nés de FIV et OGM

PMA - Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, a condamné ce samedi 7 octobre la nouvelle campagne diffusée par La Manif Pour Tous pour s'opposer à l'ouverture de la PMA pour toutes, promise par Emmanuel Macron.

"Comparer les bébés nés après FIV ou insémination à des légumes OGM est profondément offensant pour les enfants et leurs familles", s'est indignée la femme politique, exigeant le retrait de cette publicité diffusée par un site créé spécialement par le groupe ultra-conservateur afin de s'attaquer à cette mesure qui devrait entrée en vigueur fin 2018.

Comparer les bébés nés après FIV ou insémination à des légumes OGM est profondément offensant pour les enfants & leurs familles. Retrait. https://t.co/UgYzDf5xQf

— MarleneSchiappa (@MarleneSchiappa) October 7, 2017

Les familles monoparentales sont aussi stigmatisées par cette campagne.Nous sommes au XXIe siècle.Il n'y a pas un modèle unique de famille. https://t.co/DRYJwi5zB8

— MarleneSchiappa (@MarleneSchiappa) October 7, 2017

"Les familles monoparentales sont aussi stigmatisées par cette campagne. Nous sommes au XXIe siècle. Il n'y a pas un modèle unique de famille", a-t-elle rappelé.

Par l'intermédiaire de ce site et son compte Twitter qui ont vu le jour en septembre, la Manif Pour Tous avait diffusé début octobre cette campagne "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent?" montrant un bébé entouré de poireau, tomate, aubergine ou oignon. Quelques jours plus tard, le même visuel avait été repris avec pour titre "Quid de l'écologie?".

64% des Français favorables

La PMA regroupe les techniques médicales consistant à manipuler spermatozoïdes et/ou ovules pour aboutir à une fécondation et aider un couple infertile ou une femme à avoir un enfant. Elle est exclue pour l'heure aux femmes célibataires et homosexuelles.

Souvent associée au débat sur la PMA, la gestation pour autrui (GPA), soit le fait d'avoir recours à une "mère porteuse" qui mettra au monde un enfant pour le compte d'un couple tiers, est interdite en France. "La GPA n'est pas à l'ordre du jour" et ne sera "pas proposée par le gouvernement au cours de ce quinquennat", avait rappelé Marlène Schiappa en septembre, dénonçant les amalgames fait volontairement entre les deux termes par certains opposants à la PMA pour créer la confusion.

Dans un sondage récent de l'Ifop, au moins 64% des Français se disent favorables à l'ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples lesbiens. L'évolution est marquante depuis 1990, quand à peine 24% de personnes interrogées se déclaraient en faveur de la PMA pour "les couples homosexuels féminin", la catégorie qui divise le plus, rappelle l'Ifop. Cette proportion était passée à 47% en janvier 2013, avant le vote de la loi Taubira sur le mariage pour tous, puis à 59% en août 2016.

Après plus de quatre ans de silence, le Comité d'éthique s'était prononcé fin juin en faveur de cette mesure, qui sera proposée par le gouvernement dans le cadre d'états généraux de la bioéthique en 2018.

Lire aussi :

Collomb aimerait que le gouvernement ait d'autres priorités que la PMA

Comment Copé justifie son revirement à 180 degrés sur la PMA

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

6 commentaires

  1. Posté par Grand Cru le

    Débarrassés (momentanément ?) des tôbirat ,matifolle touraine et autres belkasème , nous voilà embarrassés de cette pornocrate de salon ! Y a un nid !

  2. Posté par Vautrin le

    @Maurice : il ne s’agit pas de condamner la Manif’ -même si l’on ne partage pas ses convictions religieuses- mais simplement de remarquer que le rapprochement qu’ils font entre OGM et enfants nés de PMA n’est scientifiquement pas soutenable. On n’introduit pas de nouveaux gènes dans les gamètes, pour donner des propriétés nouvelles aux enfants. Sinon la PMA serait moralement inemployable par des ménages en désir d’enfants mais incapables de procréer pour des raisons pathologiques (je parle de pathologies somatiques, pas psycholgiques). La question de la pma autorisées aux paires lesbiennes, c’est autre chose : là où la nature s’oppose -et pour cause- à la fécondité, on la contourne par manipulations techniques et par laxisme législatif. En ignorant volontairement les études faites et publiées sur le devenir psychologique d’enfants nés en milieu syndesténique, donc psychologiquement perturbé, on se livre à une sorte de tératogénèse. La Manif’ (c’est parfaitement son droit) se place sur le plan de la morale, moi je reste sur le plan de la connaissance. Bien évidemment, ces deux plans-là se rejoignent dans la même opposition, c’est heureux. En somme, en faisant ce rapprochement hasardeux sur ses affiches, en espérant susciter un élan de refus légitime, la Manif’ prête le flanc à une critique sévère. Heureusement, la pulpeuse Marlène se tient sur le strict plan de la moraline : on « stigmatise », on « insulte » et bla…bla..bla. Bref, le pathos habituel de la bien-pensance. Bon : pourvu que ça dure, comme disait Mme Letizia Ramolino épouse Bonaparte. Car imaginons qu’un biologiste gauchiste s’empare de l’affaire…

  3. Posté par Maurice le

    Et pourtant c’est exactement ça : « Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent? » montrant un bébé entouré de poireau, tomate, aubergine ou oignon. »
    La Manif pour tous a bien raison : à force de tout égalitariser et de tout homogénéiser, on en arrive là : aux OGM pour tous… On devrait juste remercier les gens de cette Manif pour tous d’exister et de manifester. Et même plus : on devrait les soutenir.

  4. Posté par SD-Vintage le

    Les Français pensent comme leur médias leur demandent de penser, même s’ils savent que les médias leur mentent. C’est un peuple « à la mode ».

  5. Posté par SD-Vintage le

    Un bon bourrage de crâne mène à tout.

  6. Posté par Vautrin le

    64% de crétins seraient favorables à la pma ? Je crois bien que l’on n’a interrogé que des bobos et des pervers. Le bon-sens n’a pas encore quitté ce qu’ils appellent « la France périphérique », et je puis dire, d’après ce que j’entends autour de moi, que les gens sont très préoccupés par le sort (psychologique) d’enfants confiés à des lesbacks. Alors le sondage, hein… pure foutaise. La Schiappa ferait bien de se contenter d’être belle et de se taire. Mais pour faire l’équilibre, même nés dans des conditions désastreuses, les enfants, eux, ne seraient pas des OGM, ce serait des martyrs; Ce n’est tout de même pas pareil. La Manif’ perd le Nord, on dirait !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.