La semaine politique : Le terrorisme face à la police de la pensée (avec Alain Marsaud)

post_thumb_default

 

Elise Blaise reçoit Alain Marsaud, ancien député et ancien chef du service central de lutte antiterroriste au Parquet de Paris.

A chaque attentat, les journalistes utilisent de plus en plus d’éléments de langage dignes de la novlangue, pour habiller la réalité violente qu’ils refusent de voir et de montrer. Dans leurs sillages, les hommes politiques adoptent les mêmes codes, quitte à faillir à leur mission de protection des populations. La société développe la culture de l’excuse et des circonstances atténuantes pour les coupables, laissant souvent sur le bord de la route de la bienpensance, les vraies victimes des attentats.

Quelques jours après le nouveau drame survenu à Marseille, Alain Marsaud, sans langue de bois, revient sur le véritable déni de réalité des acteurs politico-médiatiques.

Cet article La semaine politique : Le terrorisme face à la police de la pensée (avec Alain Marsaud) est apparu en premier sur TVLibertés - 1er media de Réinformation de France.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Sertorius le

    ‘Dans leurs sillages, les hommes politiques adoptent… la culture de l’excuse et des circonstances atténuantes pour les coupables…’

    Avec les euphémismes de nos politiques, surtout ceux de la Gauche, on va bientôt nous faire croire que les infidèles ne sont que de petits lapins blancs adorables.
    https://www.youtube.com/watch?v=Nvs5pqf-DMA

  2. Posté par Corto. le

    Pendant que Chirac et les socialistes faisaient des salam-aleks aux iraniens qui posaient des bombes en France en tuant des civiles, Alain Marsaud faisait le ménage avec les cadavres français, c’était l’affaire « Eurodif » et le nucléaire français !!

    Alain Marsaud connait très bien la musique et les systèmes de corruptions aux plus hauts échelons de la politique française !!

    C’était l’époque mitterrand !!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.