Suisse: les jeunes qui subissent le plus de violence de leurs parents viennent du Kosovo, de Serbie et Macédoine

immigration-suisse

Violences qu'ils répercutent évidemment par la suite sur la population suisse sans que cela ne gêne les chantres du multiculturalisme. On fait donc cohabiter notre population avec des gens violents en toute connaissance de cause.

Silence absolu de la gauche.

***************

Deux jeunes sur cinq sont exposés à des actes de violence légère, par exemple une gifle. Le journal alémanique Nordwestschweiz a fait écho dans ses pages vendredi de cette étude, que l'ats a pu se procurer.

Parallèlement, 80% des personnes interrogées, âgées de 17 ans, estiment que leurs parents leur accordent une "grande" attention. "Les enfants reçoivent souvent de l'attention quand tout va bien, alors que les parents recourent à la violence quand ils sont stressés", affirme à l'ats Dirk Baier, qui a dirigé l'étude.

Selon les résultats intermédiaires de l'étude, les jeunes qui subissent le plus de violence de leurs parents viennent du Kosovo, de Serbie et Macédoine (40%). En deuxième place se trouvent les enfants de parents d'origine portugaise (37%). Les enfants de parents suisses ferment la marche, avec un jeune sur dix exposé à des violences.

(...)

Source

Nos remerciements à Tommy

Rappel: l'immigration d'Ex-Yougoslavie a fait augmenter la violence en Suisse

 

4 commentaires

  1. Posté par Stefan le

    @Tommy Si vous pouviez écrire ce livre, et ainsi, peut être, ouvrir les yeux de certains compatriotes. Vous n’êtes pas le seul enseignant, avec plusieurs décennies d’expérience, à tenir exactement le même discours.

  2. Posté par RealrecognizeReal le

    À l’école lorsque je côtoyais ces « you go », c’était sans cesse bagarre sur bagarre, embrouille pour rien du tout, ils cherchaient la merde (insultes, pressions psychologiques) pour qu’on les insultent à leur tour afin qu’ils aient un prétexte pour cogner ensuite. « C’est pas de leur faute, ils ont vécu la guerre » que tout le monde disait, mon Q oui, La haine coule dans leurs veines de père en fils depuis toujours. Il n’y avait qu’un seul (sur une dizaine) qui était non-violent. Je ne pardonnerai jamais à nos crétins de politiciens d’avoir fait venir ces fossoyeurs de la Suisse.

  3. Posté par Tommy le

    Merci à mon expert en informatique!

    Ceci dit, cet article confirme en tous points ce qui se constate dans les prisons et écoles de Suisse romande.

    Une surreprésentation de la violence des musulmans, une indigence culturelle abyssale que l’on nous présente comme étant une chance à saisir, un refus de se conformer aux us et coutumes du pays d’accueil, ou plutôt d’invasion.

    Au long de mes 35 ans d’ enseignement en terre vaudoise, j’ai constaté à mon corps défendant la dérive morale que l’on nous a imposée.
    Violence des Turcs, Balkaniques et Maghrébins?  » Ils ont tant souffert « .

    Crachats et illettrisme des Portugais? » Ils sont si  » nature «  ».

    Dilettantisme des noirs? » Ils ont tant à nous apporter « .

    Parents démissionnaires?  » Ils ne comprennent pas le français « .

    A part le mot  » allocations « , bien sûr.

    Je pourrais écrire un livre…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.