Allemagne : jeune Hongrois violemment tabassé en plein jour pour une cigarette par trois migrants

janos-halasz-tabasse-par-migrants-pour-cigarette

János Halász, un expatrié hongrois, vit en Allemagne, au Bade-Württemberg, avec sa famille.

Il y a quelques jours, le matin en se rendant au travail, il a été accosté dans un parc par trois migrants, qui lui ont demandé une cigarette. János a poliment répondu que malheureusement il n’en avait pas et il a continué son chemin. Mais à peine avait-il le dos tourné qu’il a senti un violent coup sur la tête et a perdu connaissance.

« Heureusement, dit-il, je ne me souviens pas de la douleur des coups que mes assaillants m’ont infligés.

Lorsque je suis revenu à moi, un couple de personnes âgées était penché sur moi et me demandait si ça allait.

Puis j’ai dû être opéré, et pour tenir ma mâchoire, qui est cassée à deux endroits, il a fallu poser deux plaques et huit vis. »

János dit qu’il a aussi perdu 6 ou 8 dents dans l’agression.

Sur sa page Facebook, il a écrit :

« Merci, chère Madame Merkel, d’avoir laissé entrer dans ce beau pays tes adorables migrants. Voilà ce qu’ils font pour une cigarette à un homme qui se rend au travail…

Grâce à Dieu, l’opération chirurgicale est derrière moi, et demain, go home… »

(Photo ci-dessus : selfie posté par la victime)

Le reportage rappelle ensuite plusieurs autres agressions récentes de ressortissants hongrois par des migrants en Europe occidentale. On voit également (vers 2:33) une cycliste qu’un homme africain fait tomber et traîne à terre vers un endroit plus sombre.

Sources : EchoTV, Magyar Idők

Traduction exclusive Cenator pour LesObservateurs.ch, 7.10.2017

 

 

5 commentaires

  1. Posté par Andre-Hans von Bremen le

    L’Inavasion Massive de Kasner dit Merkel est la vengeance d’une Communiste dont le Père est né avec le nom de Kasmierczack… 2 x des Antivaleurs non-Allemandes !

  2. Posté par Astérix contre les islamistes le

    De la merdasse
    voilà ce qu’on amène chez nous
    et on compte faire quoi avec ces gens qui ne sont bon à rien et mauvais en tout ?
    On fait quoi avec ça ?
    Allo Merkel …on fait quoi avec tes trolls ?

  3. Posté par Antoine le

    L’INSÉCURITÉ gagne chaque jour du terrain ! Racket, vol, agression, etc … c’est le lot que subit et subira encore plus le peuple (qui va travailler !).
    Il y en a marre ! Sans cette racaille importée ça allait nettement mieux AVANT !

  4. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    Toute cette gangrene est a remigrer et le plus vite possible! Dans le meme temps , il faut garder courage afin que tous ces politiques, complices de tels agissements puissent etre accompagne dans un bagne d ou nous trouverons assez de vrais citoyens pour leur assurer le confort qu ils meritent !

  5. Posté par UnOurs le

    Il faut désormais sortir « équipé ».
    Ne jamais tourner le dos.
    Et espérer que les politiciens qui nous ont préparé tous ça finiront un jour pendus par les pieds sur une grande place.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.