Irène Kälin, Verte de gauche: «Il faut faire de l’islam une religion officielle. Même notre armée compte beaucoup de musulmans.»

capture-decran-2015-04-10-a-08.23.08-587x329

Nous en parlions déjà ici.

Après que la gauche ait détruit le christianisme en le traînant dans la boue, la petite pécore profite des églises désertées pour faire la promotion de l'islam.

On n'échappera pas non plus au fameux chantage où la Suisse doit passer à la caisse afin "d'éviter le terrorisme". Bien entendu, cette même femme serait bien incapable de nous dire pour quelles raisons cette "religion de paix" génère une telle violence. Nous n'avons même pas 6% de musulmans dans notre pays et nous sommes déjà face à des menaces de mort de la part d'imams, à des tentatives d'attentats et autres islamistes partis faire le jihad, ce qui ne dérange nullement cette élue Verte.

Enfin, la gauche a œuvré pour que la Suisse accueille massivement des musulmans. Elle profite à présent de ces pressions pour dissoudre ce qui reste des racines de notre pays en nous mettant devant le fait accompli.

Voici l'interview du 24h.

**************

Certains quartiers font face à une certaine radicalisation.

De quels quartiers parlez-vous? Je n’en connais pas de tels. Mais tout dépend de l’angle sous lequel on regarde les choses. Faut-il voir la majorité bien intégrée ou la toute petite minorité qui ne l’est pas? Ce n’est pas parce que quelques individus posent problèmes qu’il faut renoncer à l’intégration des organisations de musulmans qui veulent coopérer. Il faudrait même investir de l’argent pour établir des structures professionnelles comme pour les églises reconnues. Si ces structures n’ont pas suffisamment de ressources financières, il y a le risque qu’elles en reçoivent d’Etats qui ne partagent pas nos valeurs. Ce qui peut faire surgir d’autres problèmes.

Mais l’islam ne fait pas partie des «traditions» helvétiques.

La Suisse d’aujourd’hui n’est plus celle d’hier. La réalité, c’est que notre pays est devenu multiculturel et multireligieux. Même l’armée compte beaucoup de musulmans, c’est qui montre le taux d’intégration (sic!). Derrière cette idée de tradition, je vois surtout un problème d’identité religieuse. Les églises sont vides. Ça pose la question de sa propre culture.

(...)

Source et article complet

30 commentaires

  1. Posté par Maurice le

    Merci à UnOurs et à AngePur d’avoir rappelé au cabaliste, qui probablement porte très-bien son nom, une réalité évidente : tous les peuples pour survivre doivent se protéger de l’ingérence d’autres peuples, surtout quand ces autres peuples viennent profiter des premiers, avant de leur imposer leurs propres vues…

  2. Posté par Palador le

    Pourquoi autant gourdasses et de greluches en politique suisse ?

  3. Posté par Lucas le

    Encore une pauvre nouille qu’on a bercé trop près du mur!

  4. Posté par JSG le

    Avec un Coran qui dissimule dans ses textes des messages de haine, des pratiques ‘religieuses’ qui incitent au communautarisme, d’encouragement à tuer tout ce qui n’est pas musulman, qui dit que le croyant est le meilleur de tous les hommes, qui propose de tuer tous les infidèles dès la fin du ramadan, qui demande à ses croyants de ne pas fréquenter les infidèles, c’est une très bonne idée…hi,hi,hi…
    Voyez sur le terrain, les exploits de ses gavés de sourates ! Il y a encore des boulets qui n’ont pas compris !

  5. Posté par Fanfouet le

    Cette péronnelle a-t-elle la moindre idée de ce que représente la croix du drapeau suisse et la répulsion que tout croyant musulman éprouve à la vue d’une croix, la plus petite soit-elle ? On ne lui a jamais dit qu’il est interdit de porter ne serait-ce qu’une chainette autour du cou avec une petite croix en or dans la plupart des pays musulmans ?
    J’aimerais bien voir la tronche des soldats musulmans et de leurs aumôniers-imams lors des cérémonies de prise et de remise d’étendard, au garde-à-vous devant notre drapeau à croix blanche, la fanfare jouant « au Drapeau ! »…
    J’ai déjà un sérieux doute sur la fidélité de nos soldats musulmans, si par un quelconque hasard ils devaient être engagés contre des troupes étrangères musulmanes. Devrions-nous alors faire comme les Américains en 1941 avec les Japonais vivant sur le territoire US: regrouper tous les musulmans de Suisse dans des camps de rétention ?

  6. Posté par Lucas le

    L’islam est une idéologie totalitaire, qui vise à introduire partout dans le monde un régime théologico-totalitaire de répression des libertés et droits fondamentaux assurés par la démocratie. Il s’agit de combattre par tous les moyens possibles les tentatives d’avancée de l’islam en Suisse, en Europe et dans le monde.

  7. Posté par Socrate@LasVegas le

    L’islam n’est ABSOLUMENT PAS une religion, c’est un avatar, un instrument pour invoquer la discrimination religieuse à l’encontre de ceux refusant un système juridico-sociétal aussi archaïque qu’anti-démocratique…
    La preuve: les musulmans eux-mêmes nous la fournissent sur la 2ème image du lien ci-après: il mettent en parallèle démocratie et islam (et non religion chrétienne et islam!) http://www.wochenblick.at/daenischer-premier-schockt-unser-land-ist-bald-unregierbar/

  8. Posté par Gaston Siebesiech le

    Avez-vu qui est l‘ami de la jeune dame verte….. alles klar!

  9. Posté par Sergio le

    Ces punaises gauchistes sont de véritables pestes. J’hésite entre la provocation et l’ignorance crasse. À parier que si on leur donne du foin, elles le bouffent.

  10. Posté par pepiou le

    Reconnaître l’islam comme religion égale aux religions « officielles » revient à reconnaître aux adeptes de la charia le droit de nous envahir et d’instaurer une théocratie islamiste.

  11. Posté par Noel Cramer le

    Étrange attitude d’une « spécialiste de l’Islam » qui se dit « engagée pour l’égalité des sexes ».

  12. Posté par bonardo le

    Madame vous avez besoin de soins et au plus vite ,je pourrais volontiers vous venir en aide ,par des séances de relaxation ?

  13. Posté par Antoine le

    Il faudrait payer un voyage d’étude à Mme S. Sommaruga au Japon pour qu’elle puisse y puiser toute la sagesse de ce peuple d’Extrême-Orient concernant l’immigration. Moins de 30 réfugiés par an pour un pays comptant env. 127 millions d’habitants … petite règle de 3 cela ferait env. 2 (DEUX) réfugiés pour la Suisse !!

  14. Posté par Antoine le

    Luttons CONTRE la reconnaissance de l’islam en tant que religion. Ce n’est PAS une religion c’est une idéologie.
    Ce qui est angoissant, c’est justement le fait que l’armée et/ou la police compte beaucoup de musulman ! Actuellement, il ne faut pas trop compter sur la police pour qu’elle défende le peuple, alors en cas de guerre civile (que je n’espère pas !) …..

  15. Posté par Peter K le

    @Vautrin, vous avez raison, la plupart de la gauche est islamo-collabo en grande majorité, sauf qq exceptions, mais n’oubliez pas tous les autres plr, pbd, pdc, etc…sont identiques a eux, et sont encore plus dangereux car avancent cachés…p.ex.: poggia qui est musulman, il y aura un immense travail de nettoyage a realiser, si nous voulons que nos sociétés survivent! Pas de quartier, pas de pitié! Et que vive le Japon et son merveilleux peuple!

  16. Posté par AngePur le

    Réfugiés acceptés au Japon :
    – 2015 : 27 réfugiés (sur 7’586 demandes d’asile !).
    – 2016 : 28 réfugiés (sur 10’901 demandes d’asile !).
    – 2017 : 3 réfugiés acceptés à ce jour.
    Un peuple qui a tout compris !

  17. Posté par Hotch le

    Quand elle aura épongé -de force- quelques centaines centaines de ses amis on discutera… Enfin, si elle n’a pas le lèvres trop gercées.

  18. Posté par UnOurs le

    « … il faut aussi considérer que les Occidentaux sont encore très mal vus un peu partout là-bas et sont considérés comme des citoyens de seconde zone dans beaucoup de domaines… »

    Bienheureux et sages Japonais, ne changez jamais et comme je vous envie.

  19. Posté par UnOurs le

    « Les Japonais ont bien compris les dangers qu font peser les musulmans dans tous les pays.  »

    Les Japonais ont bien compris les dangers que fait peser toute forme d’immigration allogène, musulmane ou non, dans tous les pays.

    Pas d’immigration allogène, pas de problème musulman.

  20. Posté par UnOurs le

    Déjà dit, mais dans l’hypothèse – malheureusement fictive – d’un conflit avec un grand pays blanc et chrétien, je passe à l’ennemi sans hésitation, plutôt que de rester avec ces « Suisses ».

  21. Posté par Bussy le

    Les verts de gauche…
    Ils soutiennent l’immigration massive, donc pensent certainement qu’une Suisse de 15 mios d’habitants polluera moins, sera moins bétonnée et consommera moins d’énergie qu’une Suisse de 8 mios d’habitants !
    Et pensent-ils que sous la charia, donc de retour au moyen-âge, l’évolution technologique résoudra les problèmes……
    ….. c’est plutôt les vers dans le fruit !

  22. Posté par cabaliste le

    @George Delaporte : Une assez mauvaise idée que de prendre le Japon comme exemple. S’il est vrai qu’il est pratiquement impossible pour un musulman de faire sa place dans ce pays, il faut aussi considérer que les Occidentaux sont encore très mal vus un peu partout là-bas et sont considérés comme des citoyens de seconde zone dans beaucoup de domaines (lire Amélie Nothomb pour en avoir une idée) ; la faute à un pays rempli de conservateurs vieillissants qui n’ont la plupart du temps jamais quitté l’archipel et qui sont totalement en décalage avec le monde qui les entoure et avec les générations plus jeunes qui vont peu à peu les remplacer. Il faut dire que le pays n’est vraiment ouvert au monde que depuis la fin de la 2e guerre mondiale !

    Quant à l’opinion de Kälin sur le fait qu’il faille former des imams et permettre aux gens d’étudier l’islam pour avoir des prêcheurs formés et un minimum contrôlé, pourquoi pas ! Le statu quo ne va qu’empirer la situation et permettre encore plus de dérives.

  23. Posté par Roland Marquis le

    La gangrène progresse, lentement, irrémédiablement.

  24. Posté par Yolande C.H. le

    « Si ces structures n’ont pas suffisamment de ressources financières, il y a le risque qu’elles en reçoivent d’Etats qui ne partagent pas nos valeurs ».

    Ce n’est pas l’argent qui modèle la culture mais la communauté. Cette Kälin reconnait donc que les ressortissants de ces pays qui décident ( puisqu’il n’y a plus de contrôle) de s’installer en Suisse ne partagent pas nos valeurs. Elle évoque même un risque (un danger).

    « Nos valeurs » ne seront pas transmises et vont être pulvérisées, balayées par toutes ces autres « cultures » qui ne se pressent pas à intégrer la nôtre.

  25. Posté par Sertorius le

    ‘Si ces structures n’ont pas suffisamment de ressources financières, il y a le risque qu’elles en reçoivent d’Etats qui ne partagent pas nos valeurs. Ce qui peut faire surgir d’autres problèmes.’

    Ils appelent ca de la politique mais d’autre l’appele le terrorisme.

    ‘LE PS d’aujourd’hui n’est plus CELUI d’hier. La réalité, c’est que notre PARTIE est devenu multiculturel et multireligieux. Même LES MILITANTS SOCIALISTES compte beaucoup de musulmans, c’est qui montre le taux d’intégration…’

  26. Posté par Jack Palance le

    Encore…encore…et encore une bonne femme de gauche qui éructe d’invraisemblables ineptie !….j’en arrive presque à souhaiter la charia en Suisse afin de voir si ce ramassis de bécasses ramèneraient encore le clapet ????……elles devraient toutes fermer leur grandes gueules de traitresses pour de bon là !…

  27. Posté par Georges Delaporte le

    Les Japonais ont bien compris les dangers qu font peser les musulmans dans tous les pays. Voici en quelques point la situation dans ce pays :
    Au Japon les musulmans n’ont pas droit à la résidence permanente.
    La propagation de l’Islam au Japon est très mal vue par la population.
    Dans les Universités du Japon, l’arabe et l’islam ne sont pas enseignés, dans quelque langue que ce soit.
    L’importation de Corans en langue arabe est interdite.
    Les Japonais ne sont pas attirés par l’Islam.
    Les rares musulmans résidant au Japon sont des salariés des sociétés étrangères.
    Aujourd’hui, le Japon n’accorde plus de visas aux médecins, ingénieurs, ou gestionnaires musulmans envoyés par des sociétés étrangères.
    Dans la majorité des entreprises, il est précisé dans les règlements que les musulmans ne peuvent pas postuler pour un emploi.
    Le gouvernement japonais considèrent que les musulmans sont des fondamentalistes qui même à l’ère de la mondialisation, ne sont pas prêts à changer leurs lois musulmanes.
    Les musulmans peuvent difficilement louer une maison, au Japon.
    Nul ne peut créer une école islamique, au Japon.
    La charia n’est pas autorisée au Japon.
    Si une femme japonaise se marie avec un musulman, elle est considérée comme une paria.
    Voir l’article complet : http://lepeuple.be/le-japon-tres-strict-vis-a-vis-de-lislam/63606

  28. Posté par G. Vuilliomenet le

    Une fois encore, cela prouve qu’Audiard avait raison. « Les cons ça osent tout, c’est à ça qu’on les reconnait. »

    Les Verts de gauche (pléonasme) ont l’air d’être obligés de jouer les vulgaires catins pour grappiller quelques voix aux élections.
    Ses propos ne reflètent pas uniquement l’univers mental de la gauche félonne, ils sont également ceux d’une certaine droite dont on entend pas beaucoup les critiques, n’est-ce pas Monsieur Jean Romain? Ce dernier nous a pourtant offert un texte intéressant sur l’islamophilie ambiante mais semble ne pas vouloir répondre sur les trahisons des libéraux-radicaux à commencer par le baudet, chef du département de justice et police dans le canton de Genève, vous avez bien compris que je pensais à Pierrot Maudet, celui qui est prêt à se compromettre avec l’islamisme radical représenté par Hani Ramadan et Hafid Ouardiri, le pseudo modéré dont les propos ne trompent que les imbéciles qui veulent le croire. Il semble que l’homme est sous mauvaise influence religieuse.

  29. Posté par Marceau Daudeville le

    C’est parce que les byzantins avaient enrolé de nombreux soldats musulmans dans son armée et que ceux ci se retournèrent contre eux, que les byzantins furent lourdement vaincus à la bataille de Manzaquiert par les turcs, défaite qui annonça la fin de Byzance !

  30. Posté par Vautrin le

    La gauche est ethnocidaire, dans tout l’Occident. C’est en la frappant que l’on peut espérer régler la question du terrorisme et de la charia, car c’est elle qui appelle le fléau.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.