Bruxelles: «l’Islam, c’est aussi notre histoire», une exposition sur l’héritage de l’Islam en Europe

islam europe

Une exposition mettant en lumière l'héritage musulman en Europe a pris ses quartiers dans les anciens ateliers Vanderborght, rue de l'Écuyer à Bruxelles. "L'Islam, c'est aussi notre Histoire! ", conçue par le Musée de l'Europe et Tempora, à qui l'on doit notamment "Dieu(x), modes d'emploi", est accessible ce vendredi et jusqu'au 21 janvier. Les responsables de l'exposition semblaient soulagés jeudi à la veille de l'ouverture au grand public. Outre quelques difficultés logistiques, la programmation de l'exposition a été mise à mal.

"Nous l'avions programmée l'an dernier, juste après les attentats. Il nous a semblé alors qu'elle serait peut-être difficilement reçue en raison d'une blessure encore trop vivace", a expliqué Benoît Remiche, patron de Tempora. "Nous avons laissé passer du temps afin que l'exposition puisse être mieux accueillie."

Le contenu revient sur les traces laissées par la civilisation musulmane sur le sol européen en 13 siècles. Il ne s'agit pas d'une exposition sur la religion islamique, assurent ses concepteurs, même si la présence de l'islam en Europe est abordée.

Trois héritages sont présentés: l'arabe, l'ottoman et le colonial. Chacun de ces héritages s'appuie sur une installation scénographique représentative: une bibliothèque imaginaire pour l'héritage arabe, l'univers d'une tente dont le décor est signé Isabelle de Borchgrave pour l'ottoman, et l'évocation d'un quai portuaire pour l'héritage colonial.

Le premier étage des ateliers accueille un espace consacré à la période contemporaine. Par le regard d'artistes engagés, l'expo évoque les grands questionnements que soulève la coexistence des musulmans et des non musulmans en Europe aujourd'hui.

L'histoire de l'imbrication des civilisations européenne et islamique a été "tantôt violente et tantôt pacifique, mais toujours riche d'influences mutuelles", soulignent enfin les organisateurs.

Source

12 commentaires

  1. Posté par Spipou le

    Claire, n’oublions pas l’occupation du Massif des Maures par les pirates barbaresques, qui y ont laissé leur nom !

    Effectivement, c’est notre histoire ! Quel enrichissement (pour les barbaresques, certainement !)…

  2. Posté par Léo C le

    @ Grand Cru: très bien dit. Vous savez juste que c’est un vœu pieux.

    Non l’islam n’est pas mon Histoire, celle que j’avais apprise à l’école primaire il y a presque 50 ans où il n’était pas honteux d’évoquer Jeanne d’Arc et autres personnages historiques qui ont fait la grandeur de mon pays en bâtissant, créant, innovant, découvrant et défendant nos valeurs fondatrices.

    La France s’est bâtie sur un héritage culturel gréco-latin et des valeurs judéo-chrétiennes. Pourquoi devrions-nous les remettre en question à cause d’une laïcité galvaudée qui nous revient en pleine g……. et favorise les métastases islamiques.

  3. Posté par Schumann Albert le

    La religion du chamelier analphabète pédophile et sanguinaire devrait être interdite sur notre continent et tout ses adeptes qui ne veulent pas la renier retourner d’ou ils viennent….Quand à l’apport civilisationnelle de l’islam même leur intellectuels sont dans l’expectative…….https://www.youtube.com/watch?v=aLEjdpGA0cM

  4. Posté par Grand Cru le

    « une partie de notre Histoire . . . » de nos emmerdements , et ça n’est pas fini ! L’islam , c’est une stérilité intellectuelle , un vide , un néant , un immobilisme délétère , une atrophie congénitale , une haine viscérale des autres cultures . Amis musulmans , je suis dans l’erreur ? Prouvez le , inventez , découvrez , je serai le plus heureux des Français !

  5. Posté par fred le

    très intéressant cette exposition sur l’héritage de l’islam en europe. On rappellerait tous les attentats commis par les musulmans, on afficherait les photos des dégats (pas seulement un bambin échoué sur une plage dont le père, passeur, avait embarqué sur le bâteau).

  6. Posté par SD-Vintage le

    « Par le regard d’artistes engagés » : traduction : « de gauche » et subventionnés.

  7. Posté par chantal le

    manipulation de masse ou comment imposer des « idées » aux gens même s’il n’en veulent pas ! on ne veut pas de l’islam que vous nous vendez !

  8. Posté par chantal le

    l’islam tel que nous le recevons n’est que sous la forme d’une idéologie politique conquérante, il est donc INCOMPATIBLE avec notre Occident !

  9. Posté par Antoine le

    Je cite :
     »L’histoire de l’imbrication des civilisations européenne et islamique a été « tantôt violente et tantôt pacifique, mais toujours riche d’influences mutuelles », soulignent enfin les organisateurs. »
    Pour rappel : Bataclan, Berlin, Manchester, Barcelone, cela ne vous dit rien ??!! L’homme à la mémoire TRÈS courte, la situation actuelle créée par l’islam conquérant n’est que violence et destruction: La peur et la rancœur dans les nations européennes ne fait que grandir jusqu’à la prochaine étincelle … ATTENTION au dégâts qui seront TRÈS latéraux ! Je suis devenu islamophobe !

  10. Posté par Claire le

    L’islam: le côté noir de notre histoire!
    7ème/8ème siècles: invasions arabo-musulmanes dans tout le sud de l’Europe jusqu’à Poitiers en 732 (merci Charles Martel qui, du coup, a disparu des livres d’histoire, il ne faut pas stigmatiser les musulmans, n’est-ce pas?). Ensuite, poursuite des razzias, pillages, prises d’esclaves vendus sur le marché d’Alger, ce qui fut l’une des causes de la guerre d’Algérie afin de faire cesser toutes ces exactions abominables (femmes vendues comme esclaves sexuelles, hommes castrés).
    Sur le front de l’est, incursions et conquêtes ottomanes dans les Balkans avec là aussi, pillages, destructions et conversions forcées. L’islam ou la mort. Au passage les deux sièges de Vienne, 1529 et 1683, où le rôle du roi de Pologne, Jean Sobieski, fut déterminant pour repousser les Turcs. Ceci explique en partie la haine à l’égard de la Pologne de la part de nos mondialistes, immigrationnistes, islamophiles vis-à-vis de ce pays qui revendique sa chrétienté et ne veut pas se laisser envahir par les hordes musulmanes. La Pologne ne sait que trop ce qu’être envahie signifie, elle a été rayée de la carte à deux reprises.
    Quant au mythe d’Al Andalus, c’est du bourrage de crâne pur et simple. Les arabo-musulmans ont simplement été au carrefour de la Grèce, de l’Inde et de l’occident et ont simplement été des courroies de transmission. Ils n’ont rien inventé, ni les chiffres dits arabes et qui sont en fait indiens, ni les mathématiques, ni l’astronomie, etc. Dans l’Espagne conquise, les lettrés étaient les moines et les juifs en état de dhimmitude, qui effectuaient les traductions des textes grecs rapportés par les Arabes.
    Maintenant, nous avons encore plus le loisir d’apprécier le bonheur que nous avons d’être à nouveau envahis par ces chances pour l’Europe…

  11. Posté par Bussy le

    Actuellement, on est clairement dans une période violente et d’une influence très négative de la civilisation islamique en Europe !

  12. Posté par Dupond le

    ……Tu parles !!! meme le couscous garby ne se vend plus . Pour ce qui est de la burka ,a part quelques PAB d’origine Cassos il n’y a pas de « françaises  » pour se déguiser pareillement ..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.