Que voulait dire Donald Trump en parlant du général Pershing après l’attentat de Barcelone?

post_thumb_default

 

Quelques heures après l'attentat qui a frappé Barcelone ce jeudi, faisant 13 morts et 80 blessés, beaucoup de personnalités ont réagi en apportant leur soutien à l'Espagne. Donald Trump était de ceux qui ont tweeté pour condamner l'attaque ...

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par elsaesser le

    Dans le film  » La Croisée des Destins » datant de 1955, avec Stewart Granger et Ava Gardner, et se déroulant aux Indes à l’époque coloniale anglaise, il y a une scène où des mahométans ( encore eux ! ) occupent une voie ferrée et refusent de dégager. L’officier anglais ( Stewart Granger ) les prévient gentiment qu’il va utiliser des moyens dissuasifs s’ils n’obtempèrent pas. Comme les muzz restent toujours immobiles, ordre est donné de les arroser copieusement avec de l’urine de porc ! Quelques minutes plus tard, le train pouvait passer !

  2. Posté par UnOurs le

    Sous des abords que les imbéciles prennent pour de la maladresse, Trump est en fait un maître de la métapolitique.

  3. Posté par Le Taz le

    J’ai vécu en Asie, j’avais entendu parler de cette histoire à de nombreuses reprises, visiblement elle est authentique. Il faut bien comprendre que nous avons à faire à une culture totalement différente des chrétiens que nous sommes, ces gens ne respectent que les forts, c’est pour cela que la démocratie ne fonctionne absolument pas au moyen-orient. Ils ont besoin de craindre leur chef, un ami Lybien proche de Kadhafi m’avait expliqué cela il y a bien longtemps, il avait 100% raison, lorsque Kadhafi était au pouvoir tout allait bien en Lybie depuis que BHL et Sarkozy ont tout fait pour l’éliminer, on a vu le résultat…

    Alors les bobos vont dire: nous ne pouvons pas nous abaisser à ça, cela est contraire aux droits de l’Homme… Maintenant, ne vaut-il pas mieux faire un exemple avec 45 agités pour arrêter le massacre ou avoir des milliers de morts juste pour respecter un principe à la con?

  4. Posté par miranda le

    Il tient à nous rappeler que le Général Pershing est allé assez loin dans l’humiliation faite à des soldats, alors que cela semble être une « légende ».

    Quoi qu’ait fait ce Général, Mr Trump s’égare et aurait dû se contenter de présenter l’amitié, la compassion de l’Amérique face au drame que vivent les espagnols aujourd’hui.
    CELA AURAIT ETE LARGEMENT SUFFISANT.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.