MàJ. Notre ami Jean-Luc Addor condamné pour son tweet « on en redemande » !

liberté-dexpression

NDLR. « La justice valaisanne fait de la politique plutôt que du droit »: l’une des réactions du côté de l’UDC.
La seule réponse digne des Valaisans qui d’habitude ne s’en laissent pas compter : Jean-Luc Addor au Conseil d’Etat valaisan dans 3 ans.
PS. Observez les hyènes qui chassent en meute en espérant avoir sa peau. Jamais de critique en revanche de l’islam, de l’islamisme, des imams qui en appellent au meurtre, même en Suisse, etc. Pas belle la vie des « progressistes », des islamo-collabos et autres soumis? UW

Lire le compte-rendu du Nouvelliste ICI

Mise à jour et réactions de Me Bonnant et des politiques  ici

30 commentaires

  1. Posté par Dani le

    la saga des pourris de 20 Minutes.ch continue. Dans leur article couvrant le second attentat de Cambrils, j’ai posté le commentaire suivant: titre: « Question » texte: »Après la mort des terroristes abattus par la police, j’imagine que celui qui osera un – on en redemande – se fera mettre en pièces par les adeptes de la « bien pensence » sociale-médiatique, n’est-ce pas? ». Que croyez vous qui est arrivé?……………….roulement de tambour……….. CENSURÉ, bien sûr. Au moins avec ces journalopes là on est à l’abri de la surprise.

  2. Posté par UnOurs le

    « ce qu’on savait déjà: 20 Minutes.ch est un ramassis de gauchos et islamo-collabos. »
    Les coms des journaux romands sont généralement modérés depuis l’Afrique du Nord par une entreprise appartenant à un séférade. Peu probable donc que les messages « natios » puissent ainsi passer sans encombre.

  3. Posté par André Marcel le

    Suite au lâche attentat islamiste de cette nuit à Cambrils, les 5 terroristes islamistes ont été abattus. Bravo la police, on en redemande.

  4. Posté par Dani le

    ce qu’on savait déjà: 20 Minutes.ch est un ramassis de gauchos et islamo-collabos. Hier après-midi, au sujet d’un article concernant le contournement ouest de Bienne, j’ai déposé un commentaire qualifiant les opposants de grincheux et la ville de Bienne-la-rouge. La rédaction m’a censuré. À 16:42 H, au sujet de Jen-Luc Addor, la même rédaction publiait le commentaire suivant d’un certain « marge »: titre: « La tête de l’emploi » texte: « avec ses propos et sa tête je le verrai bien vêtu d’un uniforme de SS devant un portail vantant le travail…  » Cela ne mériterait-il pas un procès en diffamation?

  5. Posté par Peter K le

    On aimerait bien avoir les noms de ces soi-disants-juges et leur appartenance politique, svp!

  6. Posté par Hotch le

    Recours et basta !
    Au besoin via un crowdfunding (mais il risque d’y avoir bien plus d’argent que nécessaire :-( ).

  7. Posté par pépé le moko le

    j’aimerai bien que notre Parmelin soutienne Mr Addor, on peut rever ?

  8. Posté par Le pragmatique le

    A se demander si le chevrier Blancho à envoyé un jambon a la Cour pour faire pencher la balance.

  9. Posté par Charles Alexis le

    Donc, si j’ai bien compris, il est aussi interdit de … « en redemander plus » … quand un psychopathe de Daesh se fait décapiter par les siens … quand un pédocriminel est retrouvé étouffé dans sa cellule avec l’arme de son crime dans la bouche … quand un délinquant récidiviste de la route, met fin à sa carrière de tueur, en se prenant un 40 tonnes dans les incisives … quand un pyromane se piège lui-même et finit aussi mal qu’une merguez cramée d’un 1er août (fête nationale du Bénin!) … SOUS PEINE DE … avec circonstances aggravantes si le tueur de Daesh est musulman, si le pédocriminel est gay, si le chauffard est une femme et enfin, si le pyromane avait déjà la pigmentation contrariée avant cuisson.
    À ce rythme, les soumis bien pensants ne devraient plus tarder d’obtenir la condamnation des partisans de la peine de mort pour incitation au meurtre, voire, à l’assassinat.
    Pendant ce temps, devenir adepte et soutenir une secte tueuse ne semble pas poser de problèmes à nos censeurs-à-géométrie-variable …

  10. Posté par Alain le

    Il ne faut pas oublier que J.-L. Addor est vice-président de Pro TELL
    Comme il faut désarmer le peuple …

  11. Posté par UnOurs le

    Jugement inique,évidemment. Mais déjà, à la base, la justice valaisanne est à la justice, ce que la musique militaire est à la musique.

  12. Posté par Bruno Buchs / LiberalArms.ch le

    On en redemande, du Addor.
    A prendre au premier degree !

  13. Posté par LeTaz le

    Et voilà, la dictature de la bien-pensance néo-bolchevique frappe en Suisse, donc Ada Marra a le droit de dire: « la Suisse n’existe pas, la mère Amarel à le droit de dire que nous ne pouvons pas expulser les terroristes s’ils sont en danger dans leur pays d’origine et on condamne Monsieur Addor pour un propos ironique… Et le gens ne voient pas qu’il y a un sérieux problème!!!

    LA DICTARURE NEO-BOLCHEVIQUE EST EN MARCHE, REVEILLEZ-VOUS!!!

  14. Posté par Marcassin le

    Il faut vous habituer ou voter intelligemment.
    Les décisions de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, comme les accords de Schengen, ne sont utilisés par nos autorités que quand ça les arrange.

  15. Posté par Loulou le

     » Sa condamnation est plus lourde que celle d’un ancien djihadiste de Troistorrents qui est revenu au pays ».

    Tout est dit.

  16. Posté par Philippe Boehler le

    L’islam est une idéologie totalitaire. La charia est INCOMPATIBLE AVEC LES LOIS EUROPéENNES selon un arrêt de la CEDH. L’ ISLAM DOIT ÊTRE INTERDIT,comme l’a été le nazisme. Arrêt CEDH. Lien ici <http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-64174

  17. Posté par Aude le

    Cela confirme…de la part de cette Justice valaisanne, que l’islam n’est Point critiquable sous peine d’être condamné….Cette Justice aurait mis en taule à Vie l’équipe de Charlie Hebdo….
    Savent-ils…au moins que l’Islam n’est ni une race ni une personne Mais une religion qui est devenue bigrement politisée et dont certains passages du Coran poussent au meurtre..
    Ces juges n’en n’ont cure…..et cela est une grave faute professionnelle….
    Je considère…ce jugement .gravissime pour la liberté d’expression….
    Dans le cas précis…c’est un parti politique qu’on veut condamner et surtout museler…..

  18. Posté par Philippe Boehler le

    LES juges ne savent donc PAS QUE LA CHARIA, loi de l’islam a été jugée INCOMPATIBLE avec LES LOIS EUROPÉENNES PAR LA CEDH EN date du 31 juillet 2001, Arrêt confirmé par la Haute Chambre LE 13 février 2003.
    L’Islam doit donc être interdite en nos Terres judéo-chrétiennes.
    Lien suit..

  19. Posté par Marcassin le

    Depuis quand l’islam est une race ???
    N’importe quoi !

  20. Posté par Claude le

     »On en redemande », effectivement c’est une expression qui pourrait être très bien utilisée pour une 2ème platée de viande halal, par exemple. Comme le jugement le laisse entendre, l’islam serait donc une race, vu que c’est un acte raciste. (Islam = religion = qui signifie soumission –> secte mortifère voir les sourates correspondantes aux nombreux appels aux meurtres).

  21. Posté par Sergio le

    Décidément, la liberté d’expression est devenue une pièce avec une seule face. Le gauchisme.

  22. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Alors que ceux qui font des attentats écopent des sursis voire aucune condamnation, ceux qui en ont marre, sont condamnés…
    En france c’est déjà la routine, mais que ca puisse arriver en Suisse…. c’est vraiment la fin du monde…

  23. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Espérons qu’il fera appel

  24. Posté par bonardo le

    Encore une fois on censure le peuple ,c`est grave car la liberté d`expression n`est plus de mise dans notre propre pays.

  25. Posté par SD-Vintage le

    « le Tribunal du district de Sion (…) relève également (…) « sa stigmatisation systématique de l’islam » avant ce tweet litigieux. Autant d’éléments qui ont convaincu l’instance que le conseiller national avait contrevenu à l’article 261 bis du Code pénal, connu sous le nom de norme pénale antiraciste. » (Le Nouvelliste)
    L’islam est donc une race, et pour le Tribunal du district de Sion la stigmatisation systématique de l’islam est interdite. Mais pas la stigmatisation systématique du christianisme, ou de la Suisse.
    La liberté d’expression a du plomb dans l’aile.

  26. Posté par coocool le

    Il faut qu’il fasse appel; il est intolérable que nous nous laissions bâillonner par ces magistrats dont la grande majorité est prôôôgressiste…

  27. Posté par Baron d'Bobard le

    Encore un petit effort et la liberté d’expression ne sera bientôt plus qu’un souvenir.
    Bon, il reste un espoir: il sera toujours possible de critiquer Trump, l’UDC et la droite en général. Cela sera même recommandé … et finalement obligatoire.

  28. Posté par Fanfouet le

    Pourquoi pas la relégation, le goulag ou le bagne ? Juste trois mots « on en redemande » dont aucun n’est injurieux, péjoratif, raciste ou même inconvenant ! Donc c’est l’interprétation, purement subjective de ces mots qui a suffit à condamner un citoyen ! Cet article 261bis est une pure saloperie qui permet d’attaquer et de condamner n’importe qui pour n’importe quelle déclaration. Si je dis par exemple « c’est du beau ! » ou « c’est du propre ! » lorsqu’on m’annonce un attentat de l’EI, me poursuivra-t-on pour apanage de l’extrémisme musulman, ou tiendra-t-on compte de mon identité vaudoise de souche, pour laquelle ces expressions ont une consonance négative ?
    La justice est en train de battre à plate couture les records qui semblaient pourtant inatteignables de Staline, Pol-Pot et consorts…

  29. Posté par miranda le

    Evidemment, après un drame, il est rare que soit prononcé une formule pareille. Ce n’est pas acceptable.
    Mais qu’il exprime intelligemment que l’immigration musulmane continue va provoquer des réactions « angoissées extrêmes » dans le futur, surtout chez des personnes fragiles qui ne savent l’exprimer qu’en « actes » aurait été judicieux.

    Cela aurait mieux fait réfléchir les autorités sur la gestion de l’immigration musulmane, immigration qui doit être raisonnée. Et immigration qui doit devenir mesurée dans ces exigences en veillant à ne pas « affaiblir » la culture de l’autre au profit de la sienne.Car tel est le but, non pas de l’Islam, mais de l’Islam politique.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.