«Feu et colère» : Trump affirme que sa mise en garde à Pyongyang n’était «peut-être pas assez dure»

post_thumb_default

 

«La Corée du Nord ferait mieux de ne plus proférer de menaces envers les Etats-Unis [...] Elles se heurteront au feu et à la colère», avait lancé le locataire de la Maison Blanche le 8 août, depuis son golf de Bedminster, dans le New Jersey, où il se trouvait en vacances. Des menaces s'avérant «peut-être pas assez dure», a finalement considéré le président américain, le 10 août, depuis le même golf.

«Il est grand temps que quelqu'un monte en première ligne pour les habitants de notre pays et les habitants d'autres pays», a-t-il ajouté, selon des propos rapportés par l'AFP.

Le chef d'Etat a en outre estimé que la Chine, plus proche allié de Pyongyang, pouvait faire «beaucoup plus» sur la Corée du Nord.

La veille, le 9 août, le secrétaire d'Etat américain à la Défense James Mattis avait lancé un avertissement à la Corée du Nord dans un communiqué contre tout acte de guerre ou de course aux armements. Il avait ensuite demandé à Pyongyang de se prémunir contre la considération «d'actions qui mèneraient à la fin de son régime et la destruction de son peuple». 

Dans la même veine, James Mattis avait déclaré plus loin que les Etats-Unis, faisant tous les efforts possibles pour résoudre la crise par la voie diplomatique, possédaient néanmoins avec le support de leurs alliés les «capacités défensives et offensives les plus précises et les plus puissantes sur Terre», qui surpasseraient toujours celle de la Corée du Nord. 

Pyongyang avait de son côté indiqué le 9 août par le biais de son agence officielle KNA, qu'un plan opérationnel de tir de missiles balistiques était à l'examen pour faire feu sur l'île de Guam où se trouvent une base navale et une base militaire américaine. Le plan pourrait être mis en œuvre «à tout moment, dès que Kim Jong-Un, le commandant suprême de la force nucléaire de la Corée du Nord le décidera».

Lire aussi : Après les menaces de Trump, la Corée du Nord menace de tirer vers les bases américaines de Guam

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Dominique Schwander le

    Une fois de plus l’ONU est incapable de faire quoi que ce soit d’utile. L’ONU ne fait que dépenser l’argent de nos impôts pour payer ses trop nombreux employés et ses palaces..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.