Suisse : Le nombre de frontaliers continue à augmenter

frontiere

Après un léger recul au premier trimestre, le nombre de frontaliers a augmenté de 4208 personnes à 322'028 entre avril et juin, soit une augmentation de 1,3%.

La croissance est encore plus importante en comparaison annuelle. Le nombre de travailleurs pendulaires de l'étranger a augmenté de 3,5%, ce qui correspond à 10'787 personnes, selon les chiffres de l'Office fédéral de la statistique (OFS), publiés jeudi.

Source et article complet

7 commentaires

  1. Posté par Eric le

    Et après la RTS berce la population suisse avec son taux de chômage national soi-disant de 3 %: de qui est-ce qu’on se moque?

  2. Posté par UnOurs le

    « Vous y croyez aux statistiques ? »

    Selon les dernières stats, le salaire moyen en Suisse est de 6000.-
    Mais un Suisse sur quatre ne va pas chez le médecin, parce que cela coûte trop cher.
    Logique.

  3. Posté par Claude le

    Il faut appliquer ce que nos Chambres Fédérales ont concocté après les votations du 9 février 2014 soit : Engagement des citoyens suisses en premier !! Il faut le rendre effectif sur le terrain avec des CONTRÔLES et des SANCTIONS, si nécessaire !! Si le nombre de chômeurs suisses ne baisse pas et que pendant la MÊME période le nombre de frontaliers augmente, chercher l’ERREUR … !

  4. Posté par Tommy le

    Pontarlier=Frontarlier.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.