3 commentaires

  1. Posté par Fan.. le

    Tous leurs imams sont financés par les salafistes du golfe, ça va péter à la gueule de la suisse, je ne vous dis pas !

    Et le pompon, ils sont à 95% à 200% aux ordres de merdogan !!!

  2. Posté par Bussy le

    Ah parce qu’ils sont intégrés ?
    Moi je dirais plutôt qu’ils sont, comme d’autres tribus, communautarisés dans cette pauvre Suisse qui n’en demandait pas tant !
    Quant aux joueurs de baballes, jouent-ils pour la Suisse ou le fric ?

  3. Posté par UnOurs le

    Nos désormais « compatriotes » ainsi complimentés par le maffieu en chef:

    +++++++++++++++++++++++++
    Hashim Thaçi a été accusé d’avoir financé les activités de l’UCK en participant à un trafic d’héroïne et de cocaïne à destination de l’Europe de l’Ouest7.

    En juin 2003, il est brièvement arrêté à l’aéroport de Budapest, sur la base d’un mandat d’arrêt international lancé par Belgrade, puis libéré après une intervention du ministère des Affaires étrangères français.

    Selon un projet de rapport rédigé par Dick Marty, membre de la commission des questions juridiques et des droits de l’Homme de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, publié le 12 décembre 20109, il aurait été impliqué à cette époque dans un trafic d’organes prélevés sur des prisonniers serbes…
    +++++++++++++++++++++++++

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Hashim_Thaçi

    Un jour, peut-être…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.