Afrique : ces réfugiés dont personne ne parle

afrique-sud-massacre1

A l’heure où l’agenda globaliste impose aux peuples européens d’accepter un flux ininterrompu d’étrangers par millions, il est intéressant de se projeter dans une situation qui évoque un avenir possible pour nos peuples. Un avenir où des minorités blanches frappées par une crise économique systémique devraient survivre au sein d’une population non-européenne. La situation des Boers pauvres d’Afrique du Sud s’avère ici très instructive, voire même anticipatrice à bien des égards.

Suite

8 commentaires

  1. Posté par TulliaCiceronis le

    @elsaesser – « Fort heureusement, beaucoup d’Afrikaners ont déjà quitté ce pays pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande ». Sans doute en signe de solidarité avec les populations « white trash » qui n’avaient pas les moyens de partir, et qui, de toute façon, avaient encore le foin à rentrer… ?

  2. Posté par Michel le

    Cela fait des années que les blancs sont ostratisés dans ce pays. (Voyez aussi le Zimbabwe, là aussi les blancs sont pourchassés et tués) . Pendant des années les médias nous ont abreuvés de l’utopie de la Nation arc-en-ciel d’Afrique du Sud et de ses saints Mandela, Desmond Tutu, tout en écartant ces laissés-pour-compte. Rappelez-vous les obsèques mondiales de Nelson Mandela ! Nos médias oseront-ils dire qu’ils ne « savaient pas », qu’ils ne connaissaient pas cette réalité ? Ils ont dû se contenter de suivre les circuits pour touristes…Ces blancs sont réellement en danger de mort, d’extermination, nos ONG s’en foutent royalement. Ils recoivent davantage de dons pour « sauver » de faux réfigiés noirs, avec un peu de pub de « petitsnenfantsnoirs » aux yeux pleins de mouches, c’est émouvant et cela rapporte plus, tout simplement.
    Discrimination positive : En Europe , les blancs doivent céder leur place aux hommes de couleur (exemple, observez ce qui se passe depuis 2 ans avec Delphine Ernotte à la télévision) ; En Afrique, les blancs doivent céder leur place aux hommes de couleur. Cherchez l’erreur…
    Oui, il serait mieux de recevoir en Europe ces vrais parias , ces victimes de la « discrimination positive » à l’africaine, plutôt que ceux qui nous submergent pour venir , en toute simplicité , se faire entretenir à vie et pourrir la nôtre .

  3. Posté par hausmann conrad le

    Ils y a beaucoup d’ethnies différentes en Afrique du Sud elles sont venues après les Blancs , elles sont loin d’étre « amies »! Et l’ANC parti qui a marqué et fondé la nation est d’inspiration communiste. Voilà aussi pourquoi cela va devenir inextricable !Et les leaders Noirs n’ont qu’un leitmotiv -comme dans toute l’ afrique–parler du colonialisme!!!

  4. Posté par elsaesser le

    L’avenir de l’europe se lit effectivement dans les massacres de Blancs commis par des noirs ivres de haine et de sang, aussi bien hier en Rhodésie, qu’aujourd’hui en afrique du sud.
    Fort heureusement, beaucoup d’Afrikaners ont déjà quitté ce pays pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande, imités demain par de nombreux Européens.

  5. Posté par colt seavers le

    plutôt que de faire rentrer les noirs et les arabes par millions , on devrait aller chercher ces blancs d Afrique du sud et repeupler l UE avec nos frères de races et sauver des blancs de la misère , de toutes façon le mélange des peuples et des races conduira a la guerre en Europe dans 20ans , car les peuples et les races ne s aime pas , nous en avons encore un exemple ici en Afrique du sud le pays des anciens zoulous conquis en 1779 après les batailles d isandhwana et d ulundi , de rorke drift …par Lord chemsford , les livres d histoire regorge de haine entre les races et les peuples et de guerre du au racisme , seulement les ânes qui nous dirigent sont trop bêtes pour s en apercevoir …l indien d Amérique notamment

  6. Posté par miranda le

    IL Y A DANS L’INTELLIGENTSIA MEDIATIQUE PARISIENNE ET EUROPENNE UN REFUS D’EXAMINER CETTE REALITE. POURQUOI?

    Parce que l’Afrique du Sud aurait subi l’oppression des blancs. DE TOUS LES BLANCS.

    MAIS LES JOURNALISTES QUI N’AIMENT PAS QUE L’ON FASSE DES AMALGAMES
    EN FONT UN ET BIEN CLAIR : tous les blancs auraient fauté en Afrique du Sud.

    Ces simples blancs, ces humbles, ces prolétaires blancs n’étaient pas plus estimés que les noirs par LES BLANCS DES HAUTEURS..

    ET MAINTENANT ILS SONT ABANDONNES PAR EUX.
    les blancs des hauteurs ne connaissent pas la fraternité, le patriotisme.

    FINALEMENT LES GENS SIMPLES PAIENT TOUJOURS POUR CE QU’ON FAIT LES MESSIEURS DES HAUTEURS.

    CE QUE NOUS VIVONS AUJOURD’HUI dans l’invasion proogrammée des peuples venus d’ailleurs est ENCORE UN PLAN DE CES MESSIEURS DES « HAUTEURS ».

    Merci d’avoir rediffusé cet article. J’avais l’intention d’y travailler puisque je suis en Hollande. MAIS JE VAIS COMMENCER A LE DIFFUSER avec l’aide de mes amies néerlandais. Qui le traduiront.

  7. Posté par Ange pur le

    Ce texte doit absolument être lu. Il expose ce qui attend les peuples européens si l’invasion continue. Et, comme en Afrique du Sud, les blancs ne se révolteront jamais. Avez-vous remarqué que nos merdias mainstream, TV notamment, ne parlent JAMAIS de la situation en Afrique du Sud ?

  8. Posté par Maurice le

    Ce sont ceux-ci que les infâmes O.N.G. devraient aller chercher, mais elles ne recevront aucun ordre de leurs supérieurs à ce sujet, parce qu’on ne métisse pas des blancs avec des blancs. En venant se réfugier dans les pays de l’Europe, les anciens colonisateurs blancs laisseraient ainsi l’Afrique Noire aux noirs, et comme ces blancs sont des travailleurs qui ont conservé les habitudes de travail des blancs, ils seraient bien plus utiles à nos pays que les noirs qui arrivent par centaines de milliers avec l’espoir que l’Europe va les nourrir, les vêtir et les blanchir (sic).
    Les pays du Visegràd devraient aller les chercher, ainsi ils atteindraient leur quota de réfugiés imposés par l’Union européenne sans nuire à leur société, à leur population, à leur équilibre, à leur économie.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.