France : Hamou B. arrêté après avoir fauché des militaires

attentat france

Nous en parlions déjà ici.

**********

Attaque à Paris: le Premier ministre français confirme l'arrestation d'un suspect sur l'autoroute A16, il s'agirait d'un certain Hamou B.

a confirmé officiellement mercredi, devant l’Assemblée nationale, l’arrestation dans le Pas-de-Calais d’un homme suspecté d’être l’auteur de l’attaque qui a blessé six militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) en matinée. D’après Le Point, le suspect arrêté a été identifié comme étant Hamou B, né en 1980 et domicilié dans les Yvelines.

« À l’heure où je parle, un suspect, qui était au volant du véhicule incriminé, a été interpellé sur l’autoroute qui relie Paris à Boulogne-sur-Mer », a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe, en félicitant « l’ensemble des forces de sécurité » pour cette interpellation réalisée « dans un délai très court ».

D’après nos confrères français du Point, l’homme « a été identifié comme étant Hamou B. Né en 1980, il est domicilié dans les Yvelines où une perquisition est en cours. La voiture est un véhicule de location. ».

Rappel des faits

Après plusieurs heures de cavale, un homme circulant à bord du véhicule qui a foncé sur des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), blessant six d’entre eux, a été arrêté mercredi sur l’autoroute A16 en direction de Calais.

Les forces de sécurité traquaient depuis le début de matinée ce véhicule qui a pris la fuite après avoir percuté un groupe de soldats de l’opération Sentinelle, quatre jours après une tentative d’attaque contre d’autres soldats à la tour Eiffel.

Sur fond de forte menace terroriste en France, le gouvernement a dénoncé un « acte délibéré », et le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête.

L’interpellation, « musclée » selon une source proche de l’enquête, s’est déroulée en début d’après-midi sur l’autoroute en direction de Calais, au niveau de la commune de Leulinghen-Bernes (Pas-de-Calais).

Pour échapper à son arrestation, le conducteur a percuté un ou plusieurs véhicules, et les policiers ont fait feu à plusieurs reprises, selon une source judiciaire.

« Nous savons que c’est un acte délibéré, ce n’est pas un acte accidentel », a insisté le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb à l’hôpital militaire Bégin, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), où il est venu voir trois des blessés. Présente à ses côtés, la ministre des Armées, Florence Parly, a condamné « cet acte lâche qui n’entame en rien la détermination des militaires à œuvrer pour la sécurité des Français ».

Les militaires visés font partie du 35e régiment d’infanterie de Belfort, a précisé Mme Parly, ajoutant que les trois militaires blessés à qui elle a rendu visite avec M. Collomb étaient « très légèrement blessés ». Les trois autres, admis à l’hôpital militaire Percy à Clamart (Hauts-de-Seine), « ne sont pas gravement blessés », a-t-elle poursuivi, évoquant des « nouvelles rassurantes ».

L’attaque a eu lieu dans la ville cossue de Levallois-Perret, qui abrite notamment la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Elle s’est déroulée peu avant 08H00 en plein centre-ville, dans une rue piétonne et devant un immeuble HLM de 12 étages qui donne sur un parc arboré. Les militaires de Sentinelle y disposent au rez-de-chaussée d’un local.

« Une voiture qui était dans le quartier est arrivée » vers le groupe de soldats, « elle roulait doucement, à 5 mètres à peu près des militaires, elle a accéléré de manière à pouvoir les percuter », a expliqué M. Collomb.

Un témoin, cité par BFMTV, a précisé avoir vu la voiture rentrer d’abord « dans trois militaires » puis « dans trois autres ».

« J’ai entendu un énorme bruit », a raconté à l’AFP Thierry Chappé, un résident de l’immeuble, qui a vu depuis son balcon « deux militaires à terre, semblant inanimés », entourés d’une dizaine d’autres soldats.

Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête pour « tentatives d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en lien avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste ».

Source

27 commentaires

  1. Posté par Fan.. le

    @Marie-France

    La réponse est que les militaires ne possèdent pas de munition, comme c’était le cas au Bataclan !

    Ce sont des figurants !!

  2. Posté par Astérix chez les islamistes le

    Etranges que des militaires ne l’ait pas tués en lui tirant dessus
    je trouve ça singulier
    si c’était moi dans une telle situation je peux vous dire que ce musul serait mort

  3. Posté par Marie-France le

    @Fan
    Selon l’émission d’hier soir « C dans l’air », c’était la relève: donc un moment où les militaires descendent ou montent dans leurs véhicules , quelque chose comme ça ;et où , bien entendu, il est difficile de dégainer rapidement et où il y a forcément quelques secondes de relache dans la surveillance..
    Il faut croire que le terroriste n’a pas choisi ce moment par hasard et qu’il était certainement venu repérer les lieux et observer les mouvements de ces militaires…

  4. Posté par Fan.. le

    Et si nous reparlions des incendies de la Broye ?

    Parce que l’enquête peine énormément et bizarrement !!!

  5. Posté par Loulou le

    C’est un migrant en situation irrégulière. J’espère que la justice poursuivra la société de location de voitures pour complicité d’attentat islamoterroriste.

  6. Posté par Jiff le

    @Le pragmatique

    On peut donc dire que l’allogène a grillé, non ?

  7. Posté par pepiou le

    Dans ma jeunesse les BMW c’étaient plutôt l’apanage de la bande à Bader, la fameuse RAF (Rote Armee Fraktion). Et dans le coffre des teutons on trouvait parfois des anciens nazis tels que Hans Martin Schleyer, patron des patrons allemand. Tout une époque ou Action directe en France assassinait les capitaines d’industrie; rien à voir avec la gangrène actuelle.

  8. Posté par Fan.. le

    Tous les tueurs en série revenus de Syrie et d’Irak en Europe sont en liberté !

    Ils ont massacrés des populations entières dans les pays où ils pratiquaient leur djihad meurtriers et pourtant ils sont en en liberté, en Suisse comme dans le reste de l’Europe !

  9. Posté par Fan.. le

    Pourquoi les militaires n’ont pas ouvert le feu ???

    Avaient-ils des munitions dans leurs FAMAS ?

    A ce moment, il y avait une dizaines de soldats sur les lieux et pas un seul coup de feu ????

  10. Posté par wunderle le

    les militaires ne sont toujours pas dans une dynamique de combat !ce groupe s’est laissé surprendre et n’a même pas ouvert le feu ou les consignes n’étaient pas bonnes ! ou le système va leur tomber dessus si une balle est tirée ! mais il y a un problème dans la réaction ou l’absence de réaction !

  11. Posté par elsaesser le

    @ Pragmatique. « Il aurait pu voler la voiture »
    Excellent ! Il y a du progrès !!! Ce fait TRES IMPORTANT devrait permettre à Nick hamouk d’être libéré sur-le-champ !

  12. Posté par Marie-France le

    La commune de Levallois-Perret est dotée de plusieurs dizaines de caméras de surveillance. En 2010 – me semble-t-il , quand son maire- qui l’est encore – a voulu faire installer ces caméras dans sa ville , la meute droidelhommiste poussa des cris de vierges effarouchées. Il passa outre..:.
    Aujourd’hui on nous dit que Hamou a été arrêté grace à la lecture des vidéos-surveillance qui ont fait « parler » la voiture du terroriste !!!

  13. Posté par Le pragmatique le

    Classe L’allogène de souche, il a loué la voiture alors qu’il aurait pu la voler…

  14. Posté par miranda le

    Si des faits similaires se passaient en Algérie ou au Maroc, ce serait à longueur de journée que l’on parlerait d’un « français de souche » ayant……blablabla. Ils en feraient des tonnes.

    Mais nous, nos radios, nos TV ne s’étalent pas trop sur le sujet. Il ne faut pas blesser nos compatriotes algériens d’origine qui se sentiraient stigmatisés.

    Etrange, je ne les entends pas beaucoup nous soutenir. Mais pour dénigrer notre champion de boxe qui a eu l’audace de s’envelopper du drapeau français, alors là nombreux sont ceux qui hurlent à la trahison..

  15. Posté par Léo C le

    Ils ont finalement admis qu’il s’agit d’un Algérien né en 1980. Il a fallu lui loger 5 balles pour l’arrêter; c’est dire.
    J’admets de mon côté que les caméras urbaines ont été fort secourables.

  16. Posté par Léo C le

    Pendant que j’écrivais, l’identité complète du quidam a été révélée.

    On pouvait se perdre en conjectures; j’ai, quant à moi, pensé qu’il pouvait s’agir d’une sœur du Couvent des Oiseaux.

  17. Posté par Léo C le

    J’attends notre JT de 20h.

    Maintenant que l’identité du chauffeur nous révèle une fois de plus ce que ces mêmes médias tentent de taire ou travestir, j’ai envie d’entendre si la voiture est devenue folle et aurait contraint ce pauvre divers, malgré ses efforts pour la retenir, à percuter des militaires qui, on se demande bien pourquoi, n’avaient rien à faire là ou si c’est encore un pauvre hère déséquilibré qui, dans un état second, a loué une voiture au gré de sa folie pour la laisser aller ensuite selon ses fantaisies d’aliéné.

  18. Posté par colt seavers le

    En Belgique sur RTL_TVI ils en ont parlé 1 minutes sans s étendre sur le sujet et n on même pas nommé l assaillant , ils sont très vite passé sur un autre sujet les œufs contaminés ou ils se sont très étendus , n ont même pas montré le visage de la crapule qui a blessé 6 militaires et du policier blessé a la jambe , ni son origine ni sa nationalité ont été abordé ni la question du terrorisme …RTL _TVI EST A GAUCHE ET FONT TOUT POUR Censuré les faits comme d habitude et passé a autre chose le plus vite possible

  19. Posté par Jiff le

    Une seule chose s’impose: il faut être archi-dur avec Hamou…

  20. Posté par elsaesser le

    La france et l’allemagne font entrer des millions de hamouk, et ensuite nos militaires sont obligés de patrouiller dans les rues, mitraillette au poing, tandis que la police fouille les touristes qui veulent par exemple visiter le Sacré-Coeur !!!. Heureux les pays du Visegrad qui n’ont pas de ces racailles mahométanes que « dicke Bertha » et macron considèrent comme de la « chance ».

  21. Posté par Fanfouet le

    J’ai failli parier qu’il s’appelait Sven…

  22. Posté par Claude le

    Nos merdias ne vont jamais en parler à la  »messe » du 19H30 à la TSR … Sinon ils vont juste déclarer que c’est un déséquilibré ou alors un islamiste qui s’est converti dans la nuit … On juge, on applique les LOIS en vigueur, on condamne et on EXPULSE cette racaille à vie de l’Europe !

  23. Posté par Baron d'Bobard le

    L’action de foncer sur des militaires en uniforme, de se faire tirer dessus et de finalement prendre la fuite ne peut qu’avec une extrême mauvaise fois être qualifiée d' »accident ». Les médias mainstream vont tout même tenter le coup.

  24. Posté par Marie le

    Zut, pas un suédois cette fois …

  25. Posté par Tourange le

    Les policiers ont fait feu ! ! ! Gare aux « boeufs/carottes » ! Ces flics sont sûrement déséquilibrés pour avoir pris le risque de tuer hamou (tiens c’est c’est la Saint Amour , amusant) . Allez , c’est l’heure de l’apéro , ciao ciao !

  26. Posté par Sergio le

    Les médias (de gauche, pléonasme) ont d’abord essayé de faire croire à un accident. Toutes les prochaines étapes de l’enfumage, on les devine aisément .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.