Silence s.v.p. – le gouvernement dort!

chut

Par Adrian Amstutz, conseiller national,
Chef du Groupe UDC, Sigriswil (BE)

Tous les jours des Africains débarquent sur les côtes italiennes après avoir traversé la Méditerranée. Ce ne sont pas des réfugiés au sens du droit d'asile national et international, ce sont tout simplement des hommes et des femmes qui répondent aux offres largement diffusées via internet de politiciens européens de la bien-pensance comme Angela Merkel et Simonetta Sommaruga.

Ces gens tenteront tôt ou tard de parvenir dans les pays européens qui sont sujets de cette publicité – principalement l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse – et où l'Etat social leur garantit une vie sans souci. Un approvisionnement et des soins complets dont seuls quelques rares privilégiés peuvent jouir en Afrique, une existence financièrement garantie toute la vie, un logement, des soins médicaux, le dentiste, une liberté de mouvement, la gratuité des transports publics, de bonnes écoles pour les enfants, bref un confort tout compris leur sera garanti par une efficace industrie d'accueil. Si nous ne réagissons pas enfin rigoureusement, il ne faudra plus attendre très longtemps pour que notre généreux Etats social s'effondre définitivement sous le poids des migrants sociaux arrivant toujours plus nombreux.Mission impossible
Les impôts et taxes grevant la population laborieuse augmenteront, mais les prestations des principales institutions sociales et de l'Etat social baisseront pour tous – pour celles et ceux qui financent le système et qui en attendent à juste titre une contrepartie, pour les habitants du pays auxquels le filet social est destiné, mais aussi pour les personnes qui viennent d'Afrique pour précisément en profiter. La mission est impossible parce que l’ampleur de la tâche est tout simplement irréalisable ! Des dizaines de millions d'individus se pressent aux portes de l'Europe. Ils comptent tous sur les généreuses prestations dont bon nombre d'entre eux profitent déjà ici. Les nouveaux arrivants exigeront les mêmes avantages. Ou alors la majorité du Conseil envisage-t-elle de refuser ces prestations au-delà d'un certain nombre de nouveaux arrivants? La majorité du Conseil fédéral veut-elle vraiment accueillir ces millions de migrants sociaux? Silence radio. Cette majorité ne se sent plus concernée par ces questions.Blocage systématique
Ladite Délégation pour la sécurité, qui réunit Simonetta Sommaruga, ministre de l'asile, Didier Burkhaler, ministre des affaires étrangères, et Guy Parmelin, ministre de la défense, ne voit pas la nécessité de mieux protéger des frontières suisses excessivement perméables. Les deux ministres UDC n'ont aucune chance avec leur proposition d'engager l'armée pour renforcer le Corps des gardes-frontière. Toutes les propositions dans ce sens ont été systématiquement bloquées par la majorité de centre-gauche, soit le PLR, le PDC et le PS, qui fait la loi au Parlement.

  • Comment l'Etat social peut-il être sauvegardé pour nos enfants et petits-enfants face à cet afflux d'Africains? Silence s.v.p.
  • Comment financer le nombre énorme de migrants sociaux? Silence s.v.p.
  • Comment, dans ces conditions, sauvegarder la paix et la cohésion sociales? Silence s.v.p.

Où les terroristes de l'EI se réfugient-ils?
Et c'est sans parler des nombreux terroristes de l'Etat islamique qui, camouflés comme demandeurs d'asile, affluent ou réaffluent en Europe. Où les criminels IS se réfugieront-ils après les défaites militaires dudit Etat islamique? En Europe et en Suisse, bien entendu, où sous le couvert du droit d'asile ils franchissent sans encombre des frontières passoires et où les attend une vie confortable. Comment la majorité du Parlement et du Conseil fédéral entend-elle protéger la population suisse contre ces malfaiteurs?

En enlevant des douzaines d'agents de police aux cantons pour les envoyer à la frontière méridionale? Certainement pas. Ce procédé provoque dans le dispositif de sécurité des cantons de grosses lacunes dont les criminels savent parfaitement profiter. En fait, il ne reste que l'engagement d'unités spécialisées de l'armée aux frontières.

Berne permet aux requérants renvoyés de passer leurs vacances en Suisse
C'est à un rythme presque quotidien que nous parviennent des révélations incommensurables du chaos régnant au département Sommaruga. Voilà que l'on admet dans la procédure d'asile un ancien membre d'un gouvernement africain (qui a sans doute du sang sur les mains) et qu'on le transfère au canton d'accueil sans informer ce dernier. Et voilà aussi que nous apprenons que le Secrétariat d’Etat aux migrations du département Sommaruga autorise des criminels renvoyés et des personnes sous le coup d'une interdiction d'entrer en Suisse à "passer leurs vacances en Suisse". Cela s'appelle une "suspension de l'interdiction d'entrer", avons-nous appris dans la presse. Mais la Berne fédérale affirme qu'elle ne sait pas combien de personnes profitent de cette aubaine. Comme il s'agissait de 64 personnes le jour de la publication de l'article, il faut partir d'un chiffre annuel beaucoup plus élevé.

Le Secrétariat d’Etat aux migrations du département Sommaruga est-il complètement aveugle? Pourquoi le PLR et le PDC restent-ils les bras croisés alors que la Suisse se ridiculise par une politique absurde à l'égard des étrangers? Quand la majorité politique de la Berne fédérale décidera-t-elle enfin d'agir? Juste avant les prochaines élections?

Silence s.v.p. – le gouvernement dort.

22 commentaires

  1. Posté par Claude le

    Concernant le NON paiement des impôts: Il me reste à m’expatrier, voir sous d’autres cieux plus cléments … Merci Loulou !

  2. Posté par DingDingDong le

    La droite en général préfère critiquer Sommaruga à tout bout de champ plutôt que de demander à prendre en charge son département ! Je ne dis pas qu’elle gère parfaitement ses affaires – loin de là – mais avant de se poser en victime il faudrait que l’UDC ou autre revendique ce département… on verra s’ils se débrouillent vraiment mieux que SS.

  3. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Oui, ca fait longtemps que je le dis – la grève des impôts est la seule solution qui nous reste pour exercer une influence sur cette perversion et abus du pouvoir de SS et ses semblables.
    Il faudrait trouver un moyen légal de les consigner chez un huissier ou chez un notaire tant qu’elles sont détournées par cette bande de traîtres pour leur propres intérêts, plutôt que pour ceux du peuple.
    Malheureusement la voie démocratique est maintenant épuisée – même en suisse – les politiques ne tiennent plus compte de l’avis du peuple et la fameuse démocratie qui a fait la fierté de la suisse pendant des siècles et faisait jalouser le monde entier est détournée par ces nains qui sont les dirigeants les plus mauvais que la suisse a jamais connu.
    Alors sauf descendre dans la rue, ce que ces dirigeants savent bien que les bons suisses polis et bien élevés ne feront jamais, il ne reste que la solution d’assécher les ressources pour stopper l’utilisation aberrante de l’argent public.

  4. Posté par Loulou le

    Concernant les impôts, vous rêvez. Essayer de ne pas payer, vous verrez alors avec quelle sévérité et quelle rapidité la justice de ce pays peut frapper. N’oubliez pas que vous êtes Suisse, contribuable, que vous avez passablement de choses à perdre. L’office concerné vous mettra simplement aux poursuites. Et si vous ne payez pas ils vous saisiront sur votre salaire, directement chez l’employeur. Ne vous laissant que le minimum vital, 400 balles par mois pour nourrir vos sales gosses Suisses et de surcroît blancs. Non, il ne faut pas consigner, il faut soustraire: par Le travail au noir ou par la création d’une société offshore (si vous êtes un gros bonnet). En étant moyen bonnet il y a d’autres alternatives, elles demandent de l’ingéniosité. Mais si vous êtes salarié vous êtes foutu. Tout salarié devrait monter une activité indépendante à côté. Ce dernier conseil est celui que je vous conseille de creuser. C’est fou tout ce qu’on peut déduire…même une partie de son loyer en travaillant à la maison. Mais pour cela il faudra que vous produisiez du chiffre. A vous d’être créatif.

  5. Posté par Christian Hofer le

    Vous avez raison Claude. Il faut refuser de payer les impôts pour une Confédération qui se moque de nous, ouvertement qui plus est (nouveaux accords de libre circulation alors que la population avait manifesté son refus).

  6. Posté par Christian Hofer le

    « mais les prestations des principales institutions sociales et de l’Etat social baisseront pour tous »

    C’est ce qui s’est passé avec le système du chômage et du social en Suisse après l’arrivée des Balkaniques pour rappel, avec à la clé des menaces de mort sur les inspecteurs de l’AI.

    Mais qui s’en souvient?

    https://www.rts.ch/info/suisse/5047401-pas-de-nouvelles-rentes-avs-et-ai-au-kosovo.html

  7. Posté par sieber fatima le

    Merci pour l’article !!!

  8. Posté par Claude le

    Question à un avocat : Comment ne plus payer d’impôts à l’État ? Comment procéder pour consigner la somme équivalente tant que l’on n’a pas été satisfait de l’usage de NOTRE argent ? Y a-t-il un moyen qui ne se retourne pas contre le bon citoyen que je suis ? Je suis excédé par tous les dérapages sociaux de notre gouvernement auxquels j’assiste sans pouvoir AGIR !! HELP !!

  9. Posté par Tonnerre Grondant le

    Les gouvernements ne dorment pas
    ils savent ce qu’ils font
    ils sont responsables et bien coupables
    ce qu’ils cherchent, déclencher une guerre
    pour la simple raison qu’ils n’ont pas le choix
    mais ils faut le prétexte trouvé
    avec les émeutes , ils l’auront CQFD!

  10. Posté par bigjames le

    Si les deux ministres UDC n’ont aucune chance avec leur proposition, alors qu’ils démissionnent.
    Pourquoi ne font-ils pas une intervention télévisée pour mettre en garde la population ?
    En appelant un chat un chat.
    Plus facile de dire que l’on est impuissant.
    Ces deux UDC sont aussi mou que les autres.

  11. Posté par Loulou le

    Vous remarquerez que cette opinion ne sera publiée dans aucun merdia de masse. Par contre les pleurnicheries existentielles du snowflake Adada Mara font la Une…pour un retour de bâton amplement mérité.

  12. Posté par Loulou le

    Il y a deux hypothèses à la situation actuelle.

    1. Nos dirigeants sont tétanisés par la situation, ne savent quelle réponse donner. De plus leur pouvoir est si limité, ils sont tellement enchaînés par les différents traités signés et leur alégeance aux différentes officines de l’ONU que leur marge de manœuvre est réduite.

    2. Ils font cela en tout état de cause, suivant un agenda qui ne nous concerne pas. L’ONU a préconisé l’accueil de 50 à 100 millions d’immigrés en Europe. Il y a plusieurs années de cela. La situation actuelle reflète cette hypothèse, 1,5 millions par année plus Le regroupement familial (déficit très grave de femmes). Dans ce cas nous subissons une haute trahison.

    Tout démontre que la deuxième hypothèse est la bonne. Teintée de la première. Sinon comment expliquer ce qui se passe en Italie? Ils mettent fortement leur pays en danger, vont chercher leurs envahisseurs à la limite de la zone internationale, débarquent ces derniers non pas dans le port le plus proche mais chez eux. Durant la même période, tendue, ils tentent d’imposer le droit du sol. Ce qui ferait de facto des Italiens de tous ces envahisseurs: il suffirait à ces derniers de pondre un lardon sur place pour faire de toute la tribu des Italiens (on ne renvoie pas, en aucun cas, les parents de nationaux).

    Sans parler de la génération: c’est la plus lâche, cynique et dénuée de morale de toute notre histoire qui est actuellement au pouvoir

  13. Posté par G. Vuilliomenet le

    « Notre Simonetta nationale est une INCONSCIENTE ! »

    Non, elle n’est pas inconsciente. Son comportement est CRIMINEL, je devrais même dire qu’elle est une CRIMINELLE.

  14. Posté par S. Dumont le

    Je suis dégoûtée!!!
    Le département de notre SS fédérale est un véritable fourre-tout!!
    Toute l’Afrique débarque, en Suisse comme en Europe, et sans aucune raison puisque la plupart des pays ne sont pas en guerre, ce qui revient à dire que ce sont des réfugiés économiques et qu’ils n’ont rien à faire en Suisse comme en Europe…. et nous avons l’obligation de les entretenir!!
    Les critères d’admissions sont plus que douteux, puisque certains issus d’un même pays restent ici et d’autres sont renvoyés….
    L’Afrique est le Continent où le taux de chômage est le plus élevé soit 10,4 % à fin juillet 2017, voir le lien ci-dessous.
    J’ai appris que les transports publics engageaient des migrants bénévolement pour nettoyer les wagons et comme on sait qu’il y a également des djihadistes qui arrivent en Suisse, ce n’est donc pas rassurant…
    Accueillir oui!! Mais il y a des limites et SS les a dépassées!!!
    Sommaruga doit démissionner, car elle met en danger notre sécurité et fracasse toutes nos caisses sociales….
    https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/49240.pdf

  15. Posté par Claude le

    Notre Simonetta nationale est une INCONSCIENTE ! Elle ne connait pas combien de personnes refoulées (des CRIMINELS) sont concernées pour  »passer des vacances en Suisses » !! Pour mériter des vacances, il faut avoir TRAVAILLE ! Je pense que la majorité ou la totalité des ces personnes n’ont JAMAIS travaillé. Donc PAS de vacances en Suisse payés par NOS impôts. J’étudie toujours comment ne plus en payer !!

  16. Posté par Arnold le

    Mais que cet état s’effondre au plus vite. TOUS les gauchos perdront leur pouvoir et on pourra alors juger ceux qui auront survécus (donc très peu) pour Haute Trahison. Et à choisir je préfère vivre dans le chaos généralisé que de vivre sous un gouvernement de gauchiste, donc sous une dictature.

  17. Posté par Peter K le

    Et si votre ministre udc est incapable de reagir et d’imposer son point de vue, si tant est qu’il en aie un, alors qu’il demissionne!

  18. Posté par Peter K le

    ils ne dorment pas, vous vous trompez, ils se frottent les mains au contraire, de voir chaque jour nos pays se faire envahir par la racaille du tiers monde, nos gouvernements occidentaux sauf ceux de Visegrad sont TOUS aux ordres des lobbys mondialistes, seule une revolution patriotique permettra de changer le cours des choses, aux armes patriotes de tous pays!

  19. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Le dos du contribuable suisse est vraiment très large: il offre aux criminels expulsés (le quelques uns pour qui on applique la loi votée par le peuple, surement à cause de la gravité de leur crime ou délit) de revenir passer des vacances en suisse (et pourquoi pas s’approvisionner au self-service par la même occasion), et aux pauvres « réfugiés » persécutés, fraîchement régularisés, de se précipiter dans leurs pays « dangereux » avec le pactole en poche…
    Ce n’est pas pour rien qu’à travers tout le continent africain et le moyen orient on se moque de tout cœur de la bêtise, l’inconscience et la sottise de la suisse et des suisses…
    Mais tant qu’on ne fait rien, on continuera à entretenir les perverses lubies hallucinées de la pipidame, une malade mentale grave qui dans tout autre pays et tout autre circumstances serait hospitalisée à vie en hôpital psychiatrique.

  20. Posté par chantal le

    dorment ou font semblant de dormir ……….ou ont subit une forme d’étourdissement de désensibilisation ……………..un peu comme les animaux avant l’aba……….ge…..
    qui sait si la pesycho tronique n’est pas utilisée plus qu’on ne le pense ? ou le clivage psychique induit de façon irréversible ? allo docteur !

  21. Posté par Bussy le

    A part ceux du Groupe de Visegrad qui sont complètement en alerte, les gouvernements des pays européens dorment ou pire… ils font semblant de dormir, complètement dépassés par les événements !
    Heureusement pour eux, pour le moment, leurs populations semblent aussi assoupies…. mais tôt ou tard, tout ce petit monde sera forcé de se réveiller … certainement avec une belle gueule de bois !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.