Non soumise aux contraintes de l’UE et de l’euro, LA SUISSE AUTORISE LA CRÉATION DU SMIC LE PLUS ÉLEVÉ DU MONDE.

post_thumb_default

 

  INTRODUCTION : selon le dogme européiste, la France est « trop petite pour…». La Suisse – qui n’est ni dans l’UE, ni dans l’euro, ni dans l’Otan, qui n’est… Lire la suite →

L'article Non soumise aux contraintes de l’UE et de l’euro, LA SUISSE AUTORISE LA CRÉATION DU SMIC LE PLUS ÉLEVÉ DU MONDE. est apparu en premier sur Union Populaire Républicaine | UPR.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par leone le

    Ce mec-là il faudra qu’il explique ce que « qui pratique fréquemment les référendums d’initiative populaire » veut dire. Il n’a rien compris au fonctionnement de la démocratie lui qui n’a pas le droit de voter mais seulement d’élire.
    Dans sa liste des « trop petite » il omet « trop petite pour travailler 41heures par semaine »

  2. Posté par Sergio le

    Oui, nous avons les médicaments les plus chers au monde, les légumes, les flics, les téléphones, les tickets de bus et tout ce que l’on peut produire ou construire qui coûtent plus cher qu’ailleurs. Combien de temps pensez-vous que cela puisse encore durer ?

  3. Posté par Dominique Schwander le

    Ce Français n’a pas tout compris! La gauche neuchâteloise a mis le ver dans le fruit. Pourquoi une entreprise neuchâteloise payerait ses ouvriers plus de 20 CHF par heure? Pourquoi une Neuchâteloise continuerait sa femme de ménage 25 CHF par heure? Ce n’est pas à l’Etat à fixer les salaires mais aux parties et aux associations. L’Etat doit juste administrer.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.