Defend Europe : Depuis notre arrivée en Méditerranée, les ONG déchantent

defend

Communiqué :

Defend Europe fait actuellement la Une des médias italiens : reportage dans les journaux télévisés, émissions de radios, articles dans la presse écrite… Notre impact est énorme dans un pays frappé de plein fouet par les activités des ONG et des passeurs d’immigrés clandestins.

Dans le même temps, une partie de la gauche activiste italienne nous accuse d’avoir joué un rôle dans l’immobilisation du Juventa, ce navire de l’ONG Juggend Rettet’s, pris la main dans le sac il y a une semaine, en train d’échanger des informations avec des passeurs tout en embarquant des clandestins.

Hier, nous avons intercepté un échange radio entre le Golfo Azzuro de l’ONG Open Arms et la marine italienne. Cette dernière ayant remarqué que le Golfo Azzuro était entré dans les eaux libyennes pour récupérer des clandestins lui interdisait de remonter vers les ports italiens. Suite à quoi, nous nous sommes mêlés à la conversation pour dire à l’équipage du Golfo Azzuro qu’il n’était plus le bienvenu au large des côtes de Libye.

Enfin, une autre bonne nouvelle ! Médecins sans frontières qui refuse de signer la charte proposée par l’Italie aux ONG prévoyant notamment la présence d’un policier à bord, lance un cri d’alarme : les campagnes engagées récemment contre les ONG portent un coup très dur à ses finances. MSF parle d’une « chute verticale des dons, une véritable catastrophe sur le plan financier qui risque d’entraver notre action ». Moins d’actions des ONG, c’est moins de clandestins, et donc en bout de chaîne une baisse du chiffre d’affaires des réseaux de passeurs.

Source

11 commentaires

  1. Posté par Yakuza le

    Bravo, je vous admire

  2. Posté par kitty le

    Merveilleux, enfin une bonne et excellente nouvelle. Dire que ce serait aux gouvernements que nous entretenons de nous protéger de ces envahisseurs. Que l’E.U. crève , j’irai cracher sur sa tombe. Chaque pays doit être maître chez lui et pas l’esclave des soros, merkel et Cie. Leur nouvel ordre mondial, je crache dessus.

  3. Posté par Dominique Schwander le

    Il y a encore des Suisses qui n’ont pas compris que chaque CHF qu’ils donnent à de telles soit-disantes ONG et chaque CHF qu’ils dépensent en vacances dans un pays musulmans sont transformés en effort de guerre de nos ennemis contre nous et l’Occident!

  4. Posté par hausmann conrad le

    Donnez nous des possibilités d’ aider avec un petit coup de pouce financier ceux qui veulent en finir avec cet envahissement et remplacement de population ici en Europe. Cela dit OUI aux vrais réfugiés de guerre par ailleurs peu nombreux par rapport aux parasites!

  5. Posté par Le Taz le

    Qui a créé médecins sans frontière? C’est marrant ils ont véritablement un problème avec les frontières…

    Ces ONG sont financées par la mafia mondialiste, par l’UE (qui est dirigée par la mafia mondialiste) et par les dons de personnes qui pensent faire une bonne action et qui n’ont toujours pas compris qu’ils contribuent à la destruction des peuples européens.

    Excellent travail de la part du mouvement Défend Europe, d’authentiques héros, respect à vous!

  6. Posté par Gabrielle le

    Un coup dur aux finances ??? Allons… Tonton Soros aurait-il retrouvé un oursin dans son portemonnaie ?

  7. Posté par miranda le

    BRAVO LES PATRIOTES ON RETROUVE UN PEU D’ESPOIR ET DE FIERTE.

    Attendons de voir comment va réagir sa majesté L’EUROPE de Bruxelles et l’Oligarchie mondiale financière Made in Usa qui rêvent de voir s’éteindre les peuples autochtones européens.
    Cette résistance là, ils ne s’y attendaient pas. Ils prenaient les patriotes pour des ventres mous. Et non, c’est du dur, du vrai.

  8. Posté par Bussy le

    MSF parle d’une chute verticale des dons…. tiens, ça m’étonne ?
    L’étape suivante, inévitable mais qui prendra plus de temps, ça sera une chute verticale des subventions, les Etats et l’UE les baissant drastiquement sous la pression des peuples ne voulant plus payer des impôts pour financer une destruction de leur cadre de vie !
    Et oui, tout fini par se payer sur cette terre !

  9. Posté par Claude le

    EXCELLENT, le C-Star porte ses fruits ! Il faut par TOUS les moyens légaux entraver les activités ILLICITES des ONG et autres trafiquants d’êtres humains. Il est très intéressant que la présence d’un observateur en mer peut occasionner beaucoup de remue ménage chez les ONG; si elles étaient honnêtes elles n’auraient rien à cacher ou à falsifier !

  10. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    Travail formidable pratiqué par des gens responsables et de réels patriotes dont j espère un franc et vrai succès pour leur réussite a démasquer ces merdes d ONG , criminelles de leur propre peuple !

  11. Posté par meulien le

    bruxelles ira t elle jusqu’a faire bombarder le navire des identitaires?….comme dans le camp des saints,de Raspail

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.