Italie : Des bombes contre les migrants, nous risquons actuellement la guerre civile

explosion-italie

De Turin à Tarante, en passant par les régions « rouges » (ndt les régions politiquement à gauche) et le Latium, de plus en plus de bombes explosent près des centres d’accueil et des hôtels qui logent les migrants

Par Francesco Curridori

Du nord au sud, en passant par les îles, la révolte contre le business de l’accueil des migrants envahit toute la botte. Les bombes ou les cocktails molotov, mais également des armes plus rudimentaires sont les moyens les plus utilisés par les citoyens pour stopper l’arrivée des migrants dans leurs villages.

La Sardaigne, l’île où la crise économique favorise la révolte

Le cas le plus récent et le plus marquant s’est passé jeudi de la semaine passée devant le centre de premier accueil de Dorgali, dans la province de Nuoro. Par chance les 64 occupants ne furent pas blessés même si l'explosion a fait un grand trou à l'extérieur du bâtiment.  Ce n'est pas le premier cas en Sardaigne, en fait cette aversion envers les réfugiés a déjà connu deux précédents. Le 11 octobre passé, l'ex caserne de Monastir, dans la province de Cagliari, a subi un attentat incendiaire suite à la décision du préfet de mettre à disposition ce bâtiment pour en faire un centre d'accueil. La même chose s'est produite à Burcei, également dans la province de Cagliari, aux premiers jours de septembre, quand une maison privée qui devait accueillir 25 migrants a été dévastée. En novembre, à Buddusò, un village de 4.000 habitants, un complexe de tourisme rural qui devait héberger des réfugiés, a été pris pour cible et dévasté par une bombe artisanale.

Les Sardes ont dépassé le seuil de tolérance. Ils considèrent cet afflux de migrants comme une invasion en bonne et due forme, et ceci dans une région qui a un des plus haut taux de chômage d'Italie. Le seuil de tolérance est dépassé et a eu une répercussion telle sur le Partito Democratico (ndt, le PD est le parti gouvernemental), autant au niveau national que régional, que le 4 décembre dernier, la Sardaigne a enregistré le taux le plus élevé de Non au référendum constitutionel.

La majorité du président PD Francesco Pigliaru, toujours plus fragile s'est effondrée le 26 juillet à l'occasion d'un vote sur le tourisme, grâce à un amendement qui avait été proposé par Forza Italia. Cet amendement refusait que des fonds régionaux aillent aux hôtels qui, plutôt que recevoir les touristes, accueillent des migrants.

Devant une telle règle de bon sens, et grâce au vote secret, même des conseillers de la majorité ont pu voter conformément à leur sentiment d'apartenance sarde. Mais cela n'a pas suffit à calmer les esprits.

Le 30 juillet, à Sassari, une villa, qui devait devenir un centre d'accueil pour migrants, a été attaquée par quelques individus qui ont mis le feu aux matelas qu'on avait amené quelques jours plus tôt.

La colère des citoyens du Latium et du Nord de l'Italie

Et pourtant, la Sardaigne n'est pas un cas isolé. Le 25 juillet, à Rocca di Papa, aux porte de Rome, une bombe a été lancée contre le mur d'enceinte d'une structure d'accueil destinée à héberger 500 Nord-Africains. En mai 2015,  toujours dans la province de Rome, des habitants de Marino, avaient fait irruption dans un immeuble qui, sur décision de la préfecture, avait été choisi pour loger 78 réfugiés.

D'autres faits similaires se produisent aussi dans le Nord. En Vénétie, il y a environ une semaine, des jeunes gens ont lancé trois feux de bengale contre le centre d'accueil extraordinaire "La Verdiana di San Vito di Legnago" dans la province de Vérone. Le 17 février de cette année, à Aselogna di Cerea, toujours près de Vérone, une bombe a explosé contre le portail d'une structure qui abrite une vingtaine de requérants d'asile. A la fin octobre 2016, à Prada di San Zeno di Montagnaun, un ancien hôtel a été touché par deux bombes artisanales. En décembre de la même année, au Frioul, une lettre de menace a été envoyée au syndic de Turriaco et une bombe incendiaire a été retrouvée dans les jardins de la rue du 5 Juin, à côté de l'ancienne caserne des carabiniers où devaient être accueillis 12 migrants.

Et, beaucoup plus récemment, des actes similaires se sont produits en Lombardie. Une attaque à coup de cocktails Molotov contre l'hôtel Eureka à Vobarno, (province de Brescia). Ces évènements ont eu lieu début juillet et ont provoqué un incendie qui a détruit le rez-de-chaussée de cet hôtel qui devait recevoir des requérants d'asile. La même méthode a été utilisée fin mars pour endommager une petite villa à Cumignano sul Naviglio (province de Cremona).

Même au Piémont il y a eu des conflits entre Italiens et migrants. En novembre 2016 des Turinois, exaspérés par une situation qui se dégrade de plus en plus, on lancé deux engins explosifs contre les bâtiment ex Moi, occupé depuis des années par des centaines de nord-africains lesquels sont tout de suite descendus dans la rue où il y a eu de très violents affrontements. En septembre, une enveloppe contenant un engin explosif a été envoyé à l'agence de Voyage 747 qui s'occupe d'organiser le rapatriements de migrants.

Dans les régions gouvernées par la gauche, la colère contre les migrants monte au son d'engins explosifs

La "rouge Emilie" elle aussi a prouvé qu'elle n'en peut plus de cette arivée continue de migrants. Le 19 juillet, à Forli, deux bouteilles incendiaires ont été lancées sur le Cas (centre d'accueil extraordinaire), géré par la Croix Rouge qui hébergeait un seul migrant. En février, au centre d'accueil de Spadarolo, à Rimini, on a lancé des bouteilles : une vitre a été cassée et les ordures ont été éparpillées ce qui a sali les murs du bâtiment et le jardin. En mai 2016, à Parme, le siège d'un centre d'accueil pour réfugiés où vivaient une vingtaine de personnes, avait aussi été pris pour cible.

Dans les Marches, la plupart des agressions ont eu lieu en 2016, l'année où, à Fermo, Emmanuel Chidi a été tué suite à une dispute. Avant cet épisode, déjà une certaine intolérance montait face à l'arrivée continuelle de migrants. Cela s'est vérifié dans les premiers jours de mai avec un incendie volontaire contre l'hôtel Mark à Frontignano, qui était fermé depuis 10 ans et devait accueillir des réfugiés.

A Montottone, un petit village de la province de Fermo, une bombe a explosé devant l'église Santa Maria à l'endroit où sont accueilli les réfugiés. L'auteur de ce geste avait déjà sévi en avril à San Marco alle Paludi di Fermo.

Au Sud de l'Italie

Si on descend dans le sud de l'Italie, la situation n'est pas différente. En Calabre, à San Fernadino, un incendie probablement volontaire s'est déclaré début juillet dans un village de tentes. Toujours à San Fernandino, entre le 10 décembre et le 3 janvier 2016, 6 nord africains ont été agressés aux alentours de la date anniversaire de la révolte de Rosarno.

Dans les Pouilles, le dernier épisode de violence a eu lieu début juin quand une bombe a explosé près d'un centre d'accueil extraordinaire à Ginosa (province de Tarente).

 

Source : ilgiornale.it 

Traduction D. Borer pour les observateurs.ch

 

58 commentaires

  1. Posté par Claude le

    En utilisant NOS lois en vigueur, il faut TOUT faire pour stopper cette immigration massive voulue et organisée par nos gouvernements de gôche ! Que les citoyens PATRIOTES (si il en restent quelqu’uns …) montent aux barricades, organisons-nous en une association, parti, etc …

  2. Posté par MICHEL ABOUCHAAR le

    Quand nos politiciens se réveilleront, ils prendront conscience de leur bêtise, cela sera trop tard,
    ils auront sacrifié leur nation et la prochaine générations les maudiront ainsi que nous autre, de les avoir laissé faire.

  3. Posté par Jiff le

    « Mais il n’y a pas d’autre solution !!!! »

    Non, Albatros, relisez le post du Taz (2nd en dessous du vôtre), c’est lui qui a raison; c’est une finalité voulue, qui permettra le moment venu de vous imposer la loi martiale et tous les contrôles afférents.

    Comme dans tout problème entraînant des conséquences fort désagréables, s’il faut supprimer quelque chose, ça n’est pas les conséquences, mais bien les causes.

  4. Posté par Albatros le

    Je lis certains commentaires parlant de leur « crainte » d’une guerre civile !!
    Mais il n’y a pas d’autre solution !!!!
    Une guerre civile permet d’éradiquer la menace islamique et la mafia politique cause des malheurs de la France; et en remontant jusqu’à Giscard !
    Sans guerre civile point de salut ! le français moyen est un abruti facilement conditionnable, et les politiciens qu’il élit est toujours une crapule égoïste de la pire espèce (ENA)
    Giscard la danseuse démagogique point de départ de notre chute
    Mittérand le Maffieux dans toute son horreur
    Chirac le politicien immobile et jouisseur (toupourmagueule)
    Sarko l’islamophile SOUMIS (dit: « p’tite kékétt »)
    L’immone Hollande le bouffon qui nous a humilié et appauvri.
    Et le bouquet final: Le Freluquet « aux ordres » des plus sombres gangs capitalistes et de sa maman-cougar…Le plus néfaste d’entre tous !!

  5. Posté par Valou le

    @ Le Taz vous avez tout compris, rien à rajouter

  6. Posté par Le Taz le

    Je serais tenté de dire: enfin les italiens réagissent, mais attention, la guerre civile, un conflit entre immigrants musulmans, noirs et populations chrétiennes de souche, c’est exactement ce que ceux qui organisent et financent cette invasion migratoire souhaitent!

    Il vaudrait mieux s’en prendre aux politiciens corrompus qui favorisent cette invasion et à ceux qui financent tout cela, ce sont eux nos véritables ennemis et non pas les musulmans ni les africains. Ces envahisseurs sont des idiots utiles, utilisés comme une arme pour nous détruire.

  7. Posté par JeanDa le

    Ce ne sont pas les bâtiments qui abritent des envahisseurs qu’il faut faire sauter !
    Ce sont les bureaux des partis de gauche qui les laissent entrer !
    Mais j’y songe, si les gauchistes sont au pouvoir, c’est parce que des électeurs ont voté pour eux non ? De sombres crétins.

  8. Posté par Le Cécilien le

    Trafic de « migrants » : les ONG définitivement démasquées

    Une vidéo pleine de révélations a été publiée aujourd’hui par la principale agence de presse italienne. On y voit l’équipage de l’ONG allemande Jugend Rettet collaborer directement avec les passeurs. De plus, quelques dizaines de « migrants » dont la vie n’était nullement en danger sont ramenés sur leur navire, le Iuventa.

    De lourds soupçons pesaient déjà sur les ONG quant à d’éventuelles communications visuelles ou téléphoniques avec les passeurs pour leur indiquer quand leur « envoyer » les embarcations chargées de « migrants ». On constate que leur collaboration est en réalité bien plus avancée. Les ONG – prétendument humanitaires – offrent un véritable service de taxi des mers, avec des rendez-vous en mer organisés et des transbordements de migrants illégaux.

    Encore plus sidérant, on peut voir dans cette vidéo l’équipage de la Iuventa remorquer l’embarcation des passeurs jusqu’aux côtes libyennes. Celle-ci sera réutilisée une dizaine de jours plus tard pour effectuer le même transbordement de « migrants » avec la même ONG à la manœuvre. Il s’agit donc de pratiques répandues et fréquentes, qui font de ces organisations les complices des passeurs, si ce n’est des trafiquants d’êtres humains à part entière.

    La mission DEFEND EUROPE a comme premier objectif de chercher à révéler les pratiques scandaleuses des ONG aux yeux du monde entier. Elles sont répandues, et notre présence permettra d’en révéler d’autres : cette ONG n’est pas la seule à employer ces méthodes. On comprend maintenant mieux ce qu’elles avaient à cacher et toute l’énergie qu’elles ont déployée pour empêcher la venue de notre navire dans la zone de leur trafic. Peine perdue, il y arrivera dans quelques jours !

  9. Posté par Zulma de pozoiquin le

    Pourquoi une guerre civile qui nous meurtrirait à jamais ?
    Alors qu’il suffit juste d’éliminer les coupables…. les époux Ceausescu nous serviront de vase de Soissons.

  10. Posté par Sam Fisher le

    Ceci ne sont que les prémices de ce qui va se généraliser en Europe. Suède, Autriche, Allemagne et Pays-Bas, les autres suivront.

  11. Posté par Valou le

    @ Giuseppe, entièrement ok avec vous, démettons ces bons à rien mauvais en tout, prenons notre destin en mains.. mais on commence par quoi ?? comment ?? j’en rêve de botter le cul de tous ces crétins qui haissent les blancs, européens, chrétiens de surcroit !

  12. Posté par Dominique Schwander le

    Dieu merci, il y a enfin des patriotes Italiens qui ont compris qui sont leurs ennemis!

  13. Posté par Trocmé Patrick le

    500 Nord-Africains ? Depuis quand le Maghreb est en guerre ?

  14. Posté par TulliaCiceronis le

    @Azty – Je suis surpris que ces évènements n’aient pas fait les Unes de nos médias habituels. » Il y a plusieurs raisons à celà. L’un d’elle (hypothèse) : la situation des médias « officiels » est épineuse. Stipendiés par le peuple, ils sont, par ce biais, les porte-parole de ses élus. Ces derniers étant majoritairement pro-immigration massive, les médias sont dans la nécessité de maintenir l’illusion que les positions des uns et des autres en la matière coïncident, « qu »y a pas d’souci » et que seuls une petite minorité de « fascistes » (qui les fascinent) s’y opposent (il en va de leur gagne-pain). Révéler l’ampleur de la contestation et de l’exaspération, reviendrait à démasquer leur propre imposture.

  15. Posté par Valou le

    @ Cobut, comment soutenir les italiens ?
    supprimer schenghen .. est ce qu’un de nos politique l’a proposé ? je ne crois pas
    quitter l’Europe, je crois que Le pen le proposait.. avec le risque de dévaluation de l’euro.. ce serait en effet la meilleure solution

  16. Posté par Giuseppe le

    Moi je ne parlerai pas de génocide des Européens mais d’un Ethnocide . Nos Élites veulent détruire l’ ethnie Européenne afin de créer une masse d’esclaves obéissants . Ne tombons pas dans le piège de la guerre civile c’est ce que les élites veulent . Démettons tous ces pantins à la solde de la haute finance .Cessons d’élire des Maîtres qui décident à notre place soyons adultes et prenons notre destin en main .

  17. Posté par Valou le

    @ Maury, sans oublier le diner de tous ces braves richards à Paris en septembre 2016, je ne sais plus à quel endroit (je crois avoir lu ça dans valeurs actuelles), diner tenu secret surtout, qui a permis une levée de fonds de 6 millions d’euros.. J’ai des amies qui travaillent au ministère des finances depuis des années, elles me parlent des repas de macron. tout ce fric gaspillé.. elles ont été effarées de voir que ce gars était candidat et élu. J’étais angoissée bien longtemps avant. Quand j’ai su que Macron se présentait, tout de suite j’ai « su » (prémonitions) que ce serait un duel Macron – Le pen avec victoire du Macron. tout le monde me disait « mais non c’est fillon qui passe » et paf dès janvier les affaires sur Fillon sortent. je dis à mes proches « ça me rappelle vaguement l’affaire DSK, comment casser les pattes à un gêneur » il était clair que « l’affaire FILLON » était un prétexte pour l’écarter de la course à l’Elysée car ce qu’il fait lui FILLON, d’autres l’ont fait et sûrement pire ! donc OUT fillon.. Hamon n’est pas une menace, melenchon non plus, dupont-aignan encore moins. quand à lassale et asselineau leurs scores sont tellement ridiculement bas qu’ils sont considérés comme quantités négligeables ! et comme dit, les français n’ont pas eus les couilles de voter Le pen ! je pense que si elle avait été élue, les « autres » auraient fait ce qu’il fallait pour la virer, d’ailleurs je me demande même si sa prestation lamentable au débat n’était pas volontaire, peut être avait elle eu des pressions et a t’elle préféré se saborder ? Par contre il faudrait vraiment savoir ce qu’il en est de cette info qui circule concernant Macron qui n’aurai pas du arriver au second tour . est-ce info ou intox. certains parlent de bulletins nuls qui seraient attribués… ? De toutes façons, si ce sont ces braves de bill derberg (volontairement mal écrit) qui propulsent leurs présidents (et la preuve l’est , sarkozy, hollande, macron.. et ce vieux attali qui dit qu’il connait surement la prochaine présidente !!) à quoi sert le vote ? et si les gens ne se déplacent plus voter c’est une dictature.. quoi que là, on vote mais est élu celui qu’ils ont choisi donc ça revient sensiblement au même.. quand à leurs députés, je me marre, parce qu’ils sont franchement bien castés !! gravissime…. pauvre France, on est bien dans la merde.. les élections allemandes vont voir la réélection de la mère merkel (beurk), et l’Italie à mon avis pareil les mêmes réélus. le club Bil der berg ayant des membres d’Italie.. ne rêvons pas.. ça va morphler à la rentrée.. entre les gens qui vont descendre dans la rue gueuler, les « migrants » qui vont continuer d’affluer, les gens qui vont péter les plombs et défendre leurs biens, face aux pilleurs et autres profiteurs.. il va faire chaud, sortons les armes ! il va falloir quitter les grandes villes et les banlieues je pense ! amis campagnards, pouvez-vous nous faire des petites places parmi vous (pas chez vous, dans des logements vides) le meilleur est derrière nous, mais peut être suis je pessimiste !

  18. Posté par Cobut le

    Nous devons soutenir les Italiens et faire la même chose, il faut supprimer l’espace Schengen et quitter l’Europe. Junker et la grosse bertha vont commencer à ch… dans leurs frocs

  19. Posté par Alberto Da Giussano le

    En tant qu’italien (militant qui plus est pour MON identité d’italien du nord), je ne peux pas me permettre ici de cautionner la violence … seulement LA LÉGITIME DÉFENCE !
    Maintenant je suis très rassuré que mes chers compatriotes italiens ne soient pas comparables à ceux, européens, que l’on rencontre majoritairement aux Pays-bas, en Belgique francophone (Wallonie), en Grande-Bretagne, en France et -là je souhaite me tromper- en Suisse Romande.
    (Je ne citerais qu’à peine la Suède tellement il y a là … de quoi se ‘’flinguer’’).

    Maintenant ne pas confondre la cause et … ses effets !
    En Italie va bientôt se jouer l’ultime joker pour sauver les peuples d’Europe.
    En effet : en Italie aucun de ses gouvernements N’ONT JAMAIS ÉTÉ ÉLUS DEPUIS 2008 !
    Ils ont tous résulté de ‘’combinazione’’ entres initiés à la chambre des députés sur fond de scandales savamment orchestrés par une presse servile.
    Et encore tout récemment les élections générales ont été reportées jusqu’à leurs ultimes limites possibles en 2018 par le gouvernement Gentilloni … sous prétexte d’une législation électorale obsolète.
    Donc attendons les résultats de 2018 pour savoir si l’Italie, dont le rôle moteur et la responsabilité de ses ‘’élites politiques’’ (coalisées de l’extrême gauche à la plupart des cadres de Forza Italia) concernant le génocide programmé des peuple européens par immigration massive planifiée et organisée sur le terrain EST ÉCRASANT, va enfin réagir ?
    Un participant de votre remarquable site avait récemment et fort justement commenté :
    « Comment avoir du respect pour un pays qui pratique la traite négrière et se laisse envahir par des hordes de barbares sans réagir ! »
    LES ÉLECTIONS DE 2018 EN ITALIE SERONT CELLES DE LA DERNIÈRE CHANCE POUR L’EUROPE !
    Si comme aux Pays-Bas, en France et bientôt en Allemagne (où de toute façon tout est politiquement verrouillé) les italiens ne réagissent pas et reconduise les mêmes hors dures à leur gouvernement :
    CE SERA UNE CATASTROPHE POUR TOUTE L’EUROPE !
    Et, plus que ceux allemands (complètement culpabilisés/lobotomisés depuis 1945), les électeurs italiens autant que ceux néerlandais et français (et même ceux suisses qui ‘’veauté’’ pour la Somaruga …) en seront les responsables !

  20. Posté par Abtout le

    Je voudrai juste rappeler un passé du genre en France. Quand les islamistes regorgeaient des villages entiers,des intellectuels, des artistes..en 1990 en Algérie la France n’a pas reçu des réfugiés mais elle instaura de suite un ‘ visa’ pour tous les Algériens. Et aujourd’hui on parle d’humanisme…

  21. Posté par maury le

    Non macron n’est pas venu par hasard :
    Lisez bien ceci braves gens tout y est dit

    Dans tout ce «futur grand bazar » l’important est de savoir maintenant quelle place va-t-on donner à la progression de l’Islam en France. Effaré par la progression dans les villes de France, petites ou grandes, devant cet énorme changement de « population ». Attention il ne faudra pas s’attendre à ce que les « bons, voire même amis arabes » s’opposent aux redoutables islamistes, ils en seront les premières victimes. Et gare dans les prochains mois, voir jours, aux «vaillants combattants Franco Algériens » de retour de Syrie. La réaction de ces combattants déçus et blessés dans leur amour propre va être terrible. Bon, le grand jeu de dupes entre le pouvoir et l’armée française va prendre fin. Adieu veaux, vaches, généraux récalcitrants, les belligérents se verront attribuer une batterie supplémentaire de médailles et tout va rentrer dans l’ordre. « A vos ordres, Chef »…. A mon avis, il est temps de rapatrier les troupes, nous allons en avoir un tragique besoin dans l’exagone.

    MACRON L’HOMME PROVIDENTIEL ?
    Tous les médias encensent Macron, un ancien ministre de M. Sarkozy donnait une longue interview intitulée: « La France va être amoureuse d’Emmanuel Macron » (sic). Dans les journaux, la radio, la télévision, l’émerveillement est général. Ce matin, sur radio bfm, un autre ancien ministre, de Chirac cette fois-ci, le compare à « Bonaparte » ben voyons !. Cette euphorie serait compréhensible si M. Macron pouvait se targuer d’une décision, d’un choix, d’un acte décisif pour l’avenir du pays, d’un seul geste d’un homme d’Etat confronté à la réalité. Aujourd’hui, tel n’est pas le cas. Son succès repose sur une élection étrange, dans un contexte extravagant, porté à bout de bras par les médias, les financiers et des circonstances invraisemblables.
    Peu de personnes ne se posent la question, comment un homme inconnu il y a un an ? Créé son parti en avril 2016 et lance sa campagne pour les présidentielles en novembre 2016 et trouve les financements et parrainages nécessaires.
    Miraculeusement, les affaires tombent en cascade sur Fillon ! Et les médias ne parlent que du FN et de Macron.
    La question que l’on doit se poser est : Qui est derrière cette machination grossière ?
    Donc nous avons décidé de mener notre enquête et beaucoup d’éléments sont troublants.
    Intéressons-nous à ce jeune Macron. Enarque, il se retrouve à l’Inspection Générale des Finances, il rencontre Peter Brabeck PDG de chez Nestlé, qui le met en contact avec François Henrot de la banque Rothschild & Cie mais aussi Serge Weinberg président de Sanofi.
    Chez Rothschild on lui confie plusieurs dossiers sensibles qu’il résout avec succès, notamment la recapitalisation du journal le Monde. En 2012, il dirige l’une des plus grosses négociations de l’année, le rachat par Nestlé de la filiale « laits pour bébé » de Pfizer. Durant le passage chez Rothschild & Cie il gagnera plus de 32 millions d’Euros et non 2.8 millions comme il l’a déclaré.
    Les financiers français et européens commencent à s’intéresser à ce jeune homme prometteur, et y voient des intérêts. Avec l’aide de George Sarre et Jean-Pierre Jouyet, il devient secrétaire général adjoint de l’Élysée. Les financiers voulant contrer la politique de Hollande désirant s’attaquer à la finance et aux grandes entreprises. Il lui confie la tâche de convaincre Hollande d’aller vers un programme libéral en matière économique.
    Macron est remarqué par Henri de Castrie président d’AXA mais aussi président du Groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou Club Bilderberg, un rassemblement annuel de plus d’une centaine de membres essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias.
    Ils voient en lui l’opportunité de fléchir la politique économique et industrielle française et de contrer les syndicats, pour aller sur une politique libérale à l’anglo-saxonne.
    Cependant Macron ne parvient pas à son poste à faire fléchir Hollande et son gouvernement.
    Lors de la réunion du Groupe Bidelberg à Copenhague du 29 mai au 1 er juin 2014, la réunion compte de nombreux banquiers notamment de la Deutsche Bank, Christine Lagarde, Benoit Coeuré ancien de la BCE et Macron.
    De Castrie et plusieurs banquiers se voient en présence de Macron. Il est donc décidé de faire pression sur Manuel Valls pour que Mr Macron soit ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique dans le gouvernement Valls II en remplacement d’Arnaud Montebourg trop instable. Jean-Pierre Jouyet est contacté et influence François Hollande.
    Macron est donc nommé Ministre le 26 août 2014. De Castrie voit Valls et lui suggère de faire un geste vis-à-vis du patronat, de redorer son blason, qu’il en serait récompensé. Le 27 août Valls participe à l’université d’été du MEDEF il a prononcé un discours salué par une longue « standing ovation ».
    Les financiers ont réussi leur coup. Leur prodige est à leurs bottes, il n’y a plus qu’à manipuler la marionnette. Le patronat est satisfait mais le trouve encore trop timide dans ses réformes, ils le poussent à faire la loi « Macron 2 ». Mais Valls s’y oppose et donne le projet de réforme à Myriam El Khomri. Les financiers sont furieux contre Valls et décident sa perte, Valls les a trahi. Cependant Macron réussi à inclure dans la loi : la réécriture du licenciement économique et le plafonnement des indemnités prud’homales. Valls rétrograde Macron dans l’ordre protocolaire du gouvernement à l’occasion du remaniement réduit de février 2016.
    Le 21 mars 2016 De Castrie, Gattaz (MEDEF), Mario Draghi (BCE), John Cryan DB, des financiers et les patrons des groupes de presse, Bolloré, Drahi, Bergé se réunissent à Frankfort, et décident d’épauler Macron pour la création d’un parti dévoué à leur cause. Macron sera épaulé et financé pour créer un parti politique.
    La manipulation est simple la presse écrite doit lui consacrer de nombreuses unes notamment la presse féminine et la presse destinée aux jeunes. La télévision doit le présenter comme le gendre idéal. Les patrons de presse créaient des groupes de travail uniquement dédiés à l’image et à la communication Macron. Bolloré a eu cette réflexion : « Puisque la mode est aux couguars et aux MILF mettons sa cougar à la une, c’est tendance, les jeunes vont kiffer ! ».
    Les financiers vont élaborer la création du parti. Ils créaient deux associations : l’« Association pour le renouvellement de la vie politique » et l’Association de financement du parti « Association pour le renouvellement de la vie politique » La deuxième sera financée par des fonds privés De Castrie et Gattaz invitent Mr Logerot le président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques avec Mr Dargnat qui prendra la présidence de l’association de financement du parti, un ancien de BNP Paribas Asset Management. La machine est en marche. Le 6 avril 2016 le parti est créé. L’argent des groupes financiers abonde, la campagne est lancée.
    Fin avril 2016 Edouard Philippe maire du Havre est invité par De Castrie et Bolloré, à Paris, ces derniers l’invitent à soutenir Macron et l’invite à la réunion Bidelberg qui se tient du 10 au 12 juin 2016 à Desdre. Une réunion se tient avec Christine Lagarde, Baroso et d’autres financiers.
    A l’issue se tient une autre réunion à Berlin où il est décidé de faire de Macron le Président de La France sont présent des financiers, le directeur de la BCE, Drahi, Bolloré, Bergé et surprise : Mr Louvel Président du Conseil supérieur de la Magistrature. Ils sont rejoints le temps d’un diner par Madame Merkel.
    > > Mais aussi il faut décrédibilisé Hollande, un débat aura lieu le 14 avril 2016, les patrons de presse font pression sur Michel Field pour que ce soit Léa Salamé journaliste aux dents longues, multimillionnaire, le bobo moraliste qui aime le fric ! Le 14 avril 2016 elle fait son effet, face à François Hollande.
    En novembre les primaires de droite sont ouvertes, Fillon gagne, jugé trop frileux dans son programme par les financiers, ils décident de l’éliminer. L’affaire Fillon est lancée, bien d’autres élus de droite et de gauche font travailler leur conjoints où enfants, mais Fillon doit être éliminé. Des rendez-vous sont pris par des informateurs dépêchés par les grands groupes de presse avec des journalistes du Canard Enchaînés et de Médiapart, journaux qui ont vu leurs subventions augmentées en 2017 comme par hasard. Déchainement des médias sur Fillon, les journalistes bien obéissants et soi-disant indépendants se déchainent. Mais surtout ils prennent soin de ne pas dénoncer les autres politiques qui commettent les mêmes délits. L’homme à abattre c’est Fillon. De l’autre côté, ordre est donné d’axer sur le FN, sachant que lors d’une confrontation Macron Le Pen, Macron serait élu. La Machine médiatique est en route, les magistrats sont dans la course, peu importe si cette campagne est nauséabonde, mais Macron doit sortir vainqueur coute que coute.
    Lors d’une entrevue, entre Macron, Drahi, et Bolloré, Drahi lui dit : « Ne brusque pas les français, dis leur ce qu’ils veulent entendre, ce sont des veaux, ils veulent une idole, un homme providentiel, ils sont dans le délire présidentialiste. Ils haïssent les gens qui réussissent et gagnent de l’argent, ils veulent que tu sentes le pauvre. Sache les séduire et les endormir et nous aurons ce que nous voulons. Beaucoup de gens (financiers et grands patrons) comptent sur toi, ne les déçois pas ! Sers toi des gens du spectacle, du show-biz, ces arrivistes incultes, qui se disent de gauche parce que cela fait bien, qui critiquent les financiers et l’argent, mais sont les premiers à faire de l’évasion fiscale, tu verras ils
    viendront te lécher les fesses par intérêts, ce sont les pires, je ne les aime pas !»
    Bolloré lui dit : « Le Français veut de l’information instantané, du scoop, il ne réfléchit pas, du foot, des émissions débiles, du cul, de la bière et il est heureux, il faut leur servir ce qu’ils veulent ! »
    Réunion le 11 avril 2017 avec De Castrie, Drahi, Jouyet, Sarre et d’autres personnages influents avant le 1er tour des élections, la ligne médiatique est organisée, la presse est dévouée à Macron, mais Mélanchon inquiète, ainsi que le manque de confiance des français envers les politiques. Le 23 avril 2017 ils sont rassurés, Macron est en tête avec 24%.
    Le 23 avril 2017, Drahi félicite Macron et lui dit : «Tu es président les français n’auront jamais les couilles de voter Le Pen et les autres tordus vont venir te lécher les fesses et voteront pour toi ! » Cela se finit à la Rotonde avec effectivement des gens du show-biz et autres tordus qui viennent lui lécher les fesses. Macron savait qu’il était président. Le 24 avril la bourse prend 7 points, les places financières sont aux anges !
    Ces élections présidentielles furent qu’à un seul tour, magnifiquement orchestrées par, les médias, la finance et le CAC 40, les français n’y ont vu que du feu !
    Le 7 mai 2017, Macron est élu et nos patrons de presse et autres vont mettre leur terrible plan « en marche ». Le spectacle du Louvre fut un délire narcissique dont l’analyse révèle bien des intentions que je qualifierais de « déviantes ». Loin des problèmes et attentes des Français.
    Faire élire 50% à l’Assemblée Nationale de personnes qui n’ont jamais touché à la politique où eut un mandat électoral. Cette manoeuvre organisée depuis Paris dans le cadre d’un mystérieux processus de sélection afin d’achever d’affaiblir le pouvoir législatif, le coeur de la démocratie, en mettant en place une sorte d’aéropage de personnes désignées d’en haut par le nouveau pouvoir central qui seront à la botte du régime. Et personne ne se pose la question du financement de toutes ces investitures.
    « Il faut que tout change pour que rien ne change ». Le changement est devenu le deus ex machina de la politique. Il a suffi de le promettre pour avoir pu conquérir le pouvoir.
    Le peuple par ces élections a perdu sa souveraineté, maintenant le peuple élit la personne que les financiers et les patrons de presse ont choisie.
    Heureusement, 16 millions de personnes se sont abstenus ou ont voté blanc, signe qu’il y a des français qui font encore preuve d’intelligence, et ne se laissent pas manipuler.
    Mais le réveil va être brutal, les français vont bientôt pleurer, mais ils ont les politiques qu’ils méritent !
    Toutes les informations citées supra, peuvent être vérifiées, ce ne sont pas des affabulations, ceux qui chercheront à savoir et ne se laisseront pas manipuler par les médias découvrirons cette triste vérité.
    Union pour la Souveraineté du Peuple

    Henri ARNAL
    21 Rue du Lac
    26200 Ancone

  22. Posté par Valou le

    Bonsoir, le plan calergi au départ n’est pas ainsi.. il a été modifié par des dégénérés haissant vraisemblablement la race blanche et les chrétiens ! dans les immigrés (appelons un chat, un chat) il n’y a que des musulmans, étonnant non ?? où sont les chrétiens d’Orient ? alors dehors, les immigrés on a assez chez nous avec nos propres miséreux, nos propres racailles.. les italiens ont des couilles, mais viser les centres n’est pas l’idéal.. il faudrait les empêcher d’embarquer, ou d’arriver ! démolir les structures qui pourront servir aux sdf italiens c’est pas l’idée.. mais oui à la pression sur les dirigeants, la grosse bertha, le junker. le macron va avoir le bordel dans paris en septembre.. il pourra envoyer la gendforce !!!

  23. Posté par kitty le

    C’est normal, allez voir sur les sites italiens les méfaits, les viols, les meurtres dont se rendent coupables les clandestins c’est absolument terrifiant. Les Italiens sont de plus en plus pauvres mais l’argent pour accueillir ces envahisseurs ne manque pas. boldrini et l’autre greluche mogherini sont détestées mais continuent à sévir. Elles ne sont pas les seules, pas possible de citer tous les bien-pensants d’Italie. Boldrini fait fermer des comptes Facebook qui ne sont pas politiquement corrects. Il ne faut surtout pas critiquer les envahisseurs mais condamner les patriotes italiens. A présent, le boomerang va leur revenir en pleine poire.

  24. Posté par Claude le

    Un juste retour pour nos romains.

  25. Posté par Chania le

    et après ils vous disent que vous êtes paranoïaque, que vous vous inventez des complots
    imaginaires
    Le plan Coudenhove-Kalergi est en marche pour diluer l’identité ethnique des européens
    https://www.youtube.com/watch?v=JBtwzZ0ApAE
    Le plan Coudenhove-Kalergi est en marche pour diluer l’identité ethnique des européens
    Voir sur le sujet Hervé Ryssen sur la Dissolution de l’identité nationale https://youtu.be/Yvv0VCGwwgQ
    Voir le député Européen Nick Griffin dénoncant en mars 2014 le projet de génocide contre les Européens conçu par Coudenhove-Kalergi et appliqué par les instances européistes: youtube.com/watch?v=I5qljkUzzIY
    Voir aussi sur le sujet Séquences filmées des « tsunamis migratoires » déferlant sur l’Europe et le plan Coudenhove-Kalergi: https://vimeo.com/145592742
    Bien qu’aucun livre d’histoire ne mentionne Kalergi, ses idées sont les principes directeurs de l’Union Européenne. La croyance que les peuples européens devraient être mélangés avec les africains et les asiatiques, pour détruire notre identité et créer une seule race métissée, est la base de toutes les politiques communautaires ayant pour but de défendre les minorités. Non pour des raisons humanitaires, mais à cause de directives édictées par ce régime impitoyable qui organise le plus grand génocide de l’Histoire. Le prix européen Coudenhove-Kalergi est remis tous les deux ans aux européens qui ont excellé dans la promotion de ce plan criminel.
    Parmi ceux à qui a été remis ce prix on trouve Angela Merkel et Herman Van Rompuy.
    L’incitation au génocide est aussi la base des demandes constantes de l’ONU, qui demande que soient accueillis des millions d’immigrants pour remédier à la faible natalité en Europe. Comme le dit un rapport publié en janvier 2000 dans “classement de population”, une revue de l’ONU à New York, sous le titre “Immigration de remplacement: une solution contre le déclin et le vieillissement de la population”, “l’Europe aura besoin avant 2025 de 159 millions d’immigrés.”
    LIRE: gaelle.hautetfort.com/archive/2014/11/13/le-plan-coudenhove-kalergi-le-genocide-des-peuples-d-europe.html
    Enfin et pour conclure il faut savoir que l’histoire de l’Union Paneuropéenne nommé aussi « le Nouvel Ordre Européen »est étroitement liée au nom de son fondateur le comte Richard Nikolaus Eijiro von Coudenhove-Kalergi mort le 27 juillet 1972 à Schruns en Autriche et de son successeur en qualité de Président International (jusqu’à 2004) l’archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine né en 1912 et mort en 2011 à l’âge de 98 ans qui était le fils aîné de Charles 1er dernier empereur d’Autriche-Hongrie.
    C’est en effet en 1922 que Coudenhove-Kalergi (fils du diplomate autrichien Heinrich Comte Coudenhove-Kalergi) qu’il formule la vision d’une Europe unifiée, politiquement économiquement socialement et militairement…
    Pour la petite histoire Richard de Coudenhove-Kalergi était un aristocrate « internationaliste » connaissant 16 langues.
    En définitive le « Plan Kalergi » doit renforcer la suprématie des « élites » en métissant les populations en Europe, un peu comme il s’est fait en Amérique du sud (et ailleurs…) où les indigènes de diverses cultures, ont perdu de cette façon leurs identités pour se retrouver sous la coupe d’une élite espagnole qui elle, ne se mélange pas…
    En un mot « tout un programme ! »…En effet pourquoi y aurait-il un « Prix européen Kalergi » décerné depuis les plus hauts sommets de Bruxelles ,et remis comme un Nobel, à Angela Merkel ou à Herbert Von Rompuy, si son programme n’était pas d’actualité et en plein devenir…?

  26. Posté par Pascale Henry le

    Il faut sortir de l’UE de l’euro et de l’OTAN . Tout ce qui nous arrive est inscrit dans les GOPÉS (grandes orientations politiques et économiques ) que l’Union Européenne nous impose . François Asselineau nous avait prévenu . FREXIT ! ! !

  27. Posté par Philippe Schepens le

    Pourquoi continuer à utiliser le terme « migrant » au lieu de celui d' »immigrant » qui couvre mieux la réalité de ces immigrés dont seulement une minorité sont des réfugiés? En employant ce terme moins approprié nous donnons dans le panneau de la « novlangue » (newspeak) décrite par George Orwell, telle que les « politiquement corrects » nous l’ont imposée avec succès.

  28. Posté par colt seavers le

    les traitres et les collabos auront des comptes a rendre au peuple pour cette invasion un jour ou l autre

  29. Posté par PERRIN le

    Entièrement d’accord avec fripouille. Qui sont ces migrants ou réfugiés »politiques »? des jeunes de 20 à 25 ans ( ça dure depuis la Syrie et l’Irak) qui n’ont pas le courage de se battre pour se libérer: les jeunes morts de Varsovie (43), Budapest (56), Bucarest (89) doivent se retourner dans leurs tombes… et pleurer sur la couardise de cette génération!

  30. Posté par Collongues le

    On commence seulement à comprendre….allez sur le site Bilberberg vous comprendrez mieux d où sont issus les Macron Sarkozy Hollande Merkel c est exactement ce qu il se passe aujourd hui .Macron n est pas venu par hasard.

  31. Posté par Clodel le

    Ces politicards qui nous ont trahi vont le payer et très cher. Le bon peuple européen en a ras le bol ! Ces migrants sont entrés illégalement, ne l’oublions pas ! ILS N’ONT DONC RIEN A REVENDIQUER !!! ILS DOIVENT QUITTER LE TERRITOIRE ET A LEURS FRAIS !!!

  32. Posté par Sacilotto le

    Rien d’étonnant il faut arrêter ce flux migratoire au plus vite sinon l’Europe va subir de graves conséquences, normal pour le peuple italien cette révolte; on n’est plus chez nous ça sent ma poudre ça va aller très très mal bientôt

  33. Posté par Le pragmatique le

    C’est curieux nos très sélects merdias n’en parlent pas; toutes choses restant égales par ailleurs aucun chien écrasé ne manque à l’appel.

  34. Posté par mura joseph le

    je suis d’accord qu’il faut juger Junker Merkel et Macron comme
    criminels et responsables du problème actuel ne Europe il faut les faire passer
    en cours martiale sans aucun remord mura joseph

  35. Posté par Daufin le

    J’en pleure de joie ! Bravo les italiens, vous en avez dans le pantalon, pour les français est-ce trop tard ?

  36. Posté par Fabienne.puniaux.gmail.com le

    Pourquoi pas d infos sur les chaînes françaises ??????? Pas besoin de réponses!!!!!Ras le bol !!!!?? La réponse dans les urnes

  37. Posté par fripouille le

    les migrants devraient combattre chez eux pour obtenir leur indépendances elle est la leur fierté au lieu de venir semer la pagaille chez les voisins et demander asile provisoirement le temps de gagner du temps et de l’argent qu’il retire aux uns pour donner aux autres sans compter les danger qu’ils suscitent pour les pays qui accepte de les accueillirent entre autre leur manque d’éducation leur affirmation a la violence n’ayant connu que cette façon d’agir par la force le non respect des femmes, il ne faut pas oublier les risques de viole et de vole pour tous ces motifs je suis contre l’arriver de migrants sur le sol Français

  38. Posté par Hélène PIERRE le

    Ce qui me sidère c’est d’avoir appris récemment que nos Etats européens font des observations « satellites » (militaires) et connaissent parfaitement tous les endroits où se rassemblent sur les côtes africaines tous ceux qui veulent embarquer pour émigrer en Europe. L’UE (y compris les USA) connaîsent parfaitement tous les points de départs organisés et gérés par les trafiquants qui font « fortune » avec toute cette masse migratoire !
    La surveillance satellite (le moindre détail d’1 cm visible sur le sol) de nos Etats tout en laissant faire ce trafic « monstrueux » d’êtres humains avec la « complicité » de certaines ONG est absolument « scandaleux » !

  39. Posté par bigjames le

    Quel réalisateur courageux se lancerait il dans l adaptation du Camps de Saints de J. Raspail ???
    Clint Eastwood ?
    Luc Besson ?
    Fernand Melgar ? Il n aurait pas de peine à trouver les nombreux figurants à mettre sur les navires….
    Et dans le rôle principal ?
    Je verrais bien Lucchini.

  40. Posté par MOULIN le

    Au départ c’était pour aider les Syriens. Mais trop d’africains ont saisis l’occasion et le problème est que si ces personnes ne recevraient aucune aide ils ne viendraient pas. Alors le problème c’est les dirigeants de l’Europe

  41. Posté par VALADE le

    Je suis très pessimiste , quand à l’avenir des pays Européen .Ces vagues de migrants , vont déstabiliser l’économie déjà fragile , il n’y a pas de précédant ! les gouvernements ne communiquent pas assez , sur ces arrivées massives , Septembre risque d’être explosif , il y a des migrants qui se comportent mal ( vols viols etc ) çà rapporte à qui ce flux migratoire !!!!!

  42. Posté par Goossens Leopold le

    Pour une révolte de l’Europe contre une invasion migratoire voulue pas nos dirigeants traîtres et collaborateurs avec l’ennemi.

  43. Posté par Coiron le

    Nous devrons opérer la remigration fermement mais avec respect des envahisseurs ; quant aux maitres d’oeuvres « bien de chez nous » , je préconise la plus grande imagination pour les punir de leur traîtrise . Amour de la patrie !

  44. Posté par jean-noël SEGNI le

    ce n’est que le début ,la merdekel le macrouille l’autre ivrogne de junker et toutes leurs suites sont bons a foutre DEHORS; pas besoin de ces enflures ,vidons toute cette europe de ces envahisseurs ,

  45. Posté par charles.luisetti le

    J e suis d’accord ! comment avoir attendu la révolte salutaire qui va faire activer la fermeture et renvoi de ces envahisseurs nouveau genre ! nos comiques politiques devraient en prendre conscience ! les arabes ont voulus l’indépendance nous aussi ! tant qu’il ni aura pas de massacre ils comprendrons pas ! c’était à prévoir après l’assassinat de Kadhafi par l’équipe de Sarkozy !

  46. Posté par Jean Aimar le

    Je comprends maintenant pourquoi cette association française qui aide les « migrants » prétendait que les renvoyer en Italie était dangereux ! Et à ce propos, ont-ils été renvoyés en Italie ?
    La chape de plomb installée par les merdias eux-mêmes dans notre dictature crasse (sur ordre du gouvernement ?), s’explique maintenant. Il ne faudrait pas donner des idées d’insurrection armée aux Français. Je ne rêve que d’une chose : que ça pète enfin, et salement.

  47. Posté par Azty le

    Je suis surpris que ces évènements n’aient pas fait les Unes de nos médias habituels.
    Comment se fait-il qu’ils n’aient pas bondi sur ces évènements pour démontrer le racisme et la violence dont nous faisons preuve face à l’arrivée massive de ces pauvres terror… euh, migrants?

  48. Posté par Cuny le

    Exactement .la même chose.Nos.premiers ennemis sont Macron ,Merkel et Yunker.Les éliminer ,ensuite les migrants rentrent chez eux par leur propre moyens.

  49. Posté par MASBOU Laurent le

    En 1971, nous étions quelques milliers, aprés le score historique du MSI en Italie : »aujourd’hui l’Italie, demain la France  » ! Serait-ce encore d’actualité ?

  50. Posté par elsaesser le

    Pour régler le problème des envahisseurs mahométans, il faut d’abord se débarrasser des politicards et des merdias islamo-bolchéviques, nos principaux ennemis. Toutefois, la réaction des Italiens est normale. Ils répondent à la violence par la violence qui, pour l’heure est sporadique, et ne constitue qu’une sorte d’antipasti.

  51. Posté par Anne Lauwaert le

    ce qui est étonnant c’est que cela n’ait pas commencé plus tôt

  52. Posté par Jean-Francois Morf le

    Heureusement qu’on a « lesobservateurs.ch »!
    Il ne faut pas compter sur « le Matin » pour nous tenir au courant!

  53. Posté par eberlin le

    les Italiens ont raison de se révolter , il en va de la survie de leur culture , de leur pays , de leur avenir et de celui de leurs enfants . C’est donc une réaction salutaire en réponse à l’abandon et à la collaborations des élites dans les démocraties occidentales . On ne fera pas taire le peuple, il doit se révolter et c’est lui qui choisira le destin qu’il veut . Les Français devraient s’inspirer de ce qui se passe donc en Italie .

  54. Posté par Bussy le

    Tout ça va prendre une autre tournure quand ils s’en prendront aux politiciens et à leurs biens…. ce qui ne va pas tarder !

  55. Posté par chevrier michele le

    Je pense que l’Italie est le pays qui reçoit le plus de migrants, de clandestins, de tout, ils sont excédés, je les comprends, certaines régions de l’Italie avaient une vie économique difficile mais ils étaient tranquilles, maintenant c’est invivable!

  56. Posté par Bianca le

    L Europe sera bientôt à feu et à sang. La civilisation disparaîtra. Il faut faire juger Junker Merkel Macron …. criminels et responsables du genocide Européen

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.