L’Agence presse interdit l’utilisation des mots politiquement incorrects tel que «islamistes» (Vidéo)

censure

Les «migrants» doivent maintenant être appelés «personnes qui luttent pour entrer en Europe»

 

 

The Associated Press a interdit aux journalistes d'utiliser des mots politiquement incorrects comme «terroristes», «islamistes» et même «migrants», selon la journaliste Rachel Alexander.

Le tableau de bord de l'AP de l'année 2017, destiné à servir de guide universel pour les rédacteurs, censure un certain nombre de mots différents qui trahissent le parti pris de gauche de l'entreprise.

Dans un article de Hill, Alexander explique comment, lorsque les journalistes soumettent un article à un média important, les rédacteurs modifient simplement les mots offensants et les remplacent par des alternatives politiquement correctes.

"Un auteur d'article pro-vie qui soumet un élément prenant position contre l'avortement verra les mots "pro-vie "changés en "anti-avortement", parce que le manuel de l'AP indique:" Utiliser le terme "anti-avortement" au lieu de "pro-vie" et "droits à l'avortement" au lieu de "en faveur de l'avortement" ou "pro-choix", écrit-elle.

Les mots «terroristes» et «islamistes» sont également aseptisés et remplacés par «militants, loups solitaires ou des attaquants isolés», tandis que les migrants ou les réfugiés doivent être qualifiés de «personnes qui luttent pour entrer en Europe».

(...)

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

11 commentaires

  1. Posté par MAXIMUS le

    Tout ça c’est de l’enfumage une fois de plus
    en fait pour tout dire ils veulent ( ceux qui tiennent avec ces même islamistes)
    que l’on ne puissent plus rien dire à leur sujet
    c’est une police de la pensée
    continuons à répandre les vérités qui les dérangent

  2. Posté par Le Taz le

    @Bilou
    Le jour où une majorité de gens auront compris qui sont les mafieux néo-bolcheviques et qu’ils arrêtent de voter pour leurs marionnettes. Malheureusement on est loin du compte, quand je lis que les gens comparent Merkel, Schultz et Juncker à Hitler, cela démontre qu’ils n’ont vraiment rien compris, confondre nationaux socialistes et bolcheviques, c’est grave…

  3. Posté par Sam Fisher le

    Et bien moi je suis une personne qui lutte pour maintenir sur site original, au pire renvoyer systématiquement, manu militari si nécessaire, toutes les personnes qui luttent pour entrer en Europe.

  4. Posté par Jerry Jack le

    Les indésirables, les « ôtes-toi de là que je m’y mette », les « en 20 minutes on prend racine », les « j’y suis j’y reste », les « je suis musulmane, je suis voilée, j’en suis fière et je t’emmerde », dehors! Dégagez une fois pour toute!

  5. Posté par Sans dents & rien le

    Les remplaçants , c’est pas mal aussi !

  6. Posté par Sans dents & rien le

    les intrus , les invasifs , les pousseurs , les affamés , les mendieurs (néologique) , les subvoyageurs , les pas-invités , les rampants . . . Le génie de la langue sera plus fort .

  7. Posté par Claude le

    Vive la Liberté ! Y compris la liberté d’expression. Malheureusement, il faut nommer un terroriste islamique par son nom. C’est dans le dictionnaire français. Concernant le politiquement correct, je m’en f… complètement.

  8. Posté par Bussy le

    Et ces « personnes qui luttaient pour entrer en Europe et y sont parvenues » et qui ne travaillent toujours pas après des dizaines d’années, que j’appelle des parasites, doit-on les appeler « des personnes incroyablement persévérantes qui cherchent sans relâche du travail depuis des dizaines d’années » ?
    Et ces « attaquants isolés », voire « militants », nous dira-t-on quand même pour quoi ils attaquent, tuent et militent ou ça ne nous regarde pas de savoir pourquoi certains se font tuer ?
    « Loups solitaires », c’est injurieux pour les loups, qui sont des animaux dignes de respect, très organisés, qui se défendent courageusement contre les intrus, qui s’occupent parfaitement de leurs petits… tout le contraire de ces débiles dégénérés gavés d’allocations qui mettent à feu et à sang l’Europe, tuant sans discernement pour une cause complètement merdique et arriérée !

  9. Posté par Bilou le

    « Personnes qui luttent pour entrer en Europe »… MDR !!! Quoique… Effectivement, certains luttent en forçant des barrières, en caillassant les douaniers, policiers et autres militaires. D’autres luttent avec les mensonges concernant leur nationalité, leur âge et leur motif de venue. Non mais vraiment, quand va donc cesser ce pathétique et gigantesque dîner de cons ???

  10. Posté par Citoyen outré le

    MM les journalistes, le temps de la désobéissance a largement sonné.

  11. Posté par LeTaz le

    Si ça, ça n’est pas de la dictature bolchevique alors qu’est-ce que c’est??? Ils vont faire quoi encore, instaurer la peine de mort pour ceux qui possèdent une copie des protocoles dans leur ordinateur???

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.