SOS : AIDEZ-MOI À RECUEILLIR DES SIGNATURES

ghiringhelli-giorgio

1.100 personnes ont déjà signé la pétition qui demande l’interdiction des mouvements islamistes en Suisse.

IL FAUT INTERDIRE LES MOUVEMENTS ISLAMISTES EN SUISSE

En Occident, la radicalisation des musulmans modérés est surtout le fait de mouvements islamistes intégristes tels le salafisme wahhabite et les Frères Musulmans. Leur but avoué, lié à la conquête du monde, est voué à la colonisation de l’Europe afin de remplacer nos lois démocratiques pour instaurer leurs lois, la charia. Ils intensifient leur prosélytisme et ciblent, en premier, les mahométans laïqus et progressistes pour empêcher leur intégration dans notre société. Disposant d’énormes moyens financiers ils construisent et gèrent des mosquées, des centres « culturels » islamiques et des réseaux « d’associations » très denses. Dans ces milieux où règne le fanatisme religieux, ils créent l’humus propice au développement de comportements sectaires, violents et meurtriers à l’exemple de la mosquée de Winterthur où, il y a peu de temps, l’imam appelait à tuer les coreligionnaires « attiédis » !

Dans l’intérêt même des musulmans « modérés » qui ont peur de ces "ultras", il faut absolument interdire la résidence et l’activité de ces mouvements - ainsi que des personnes qui y militent -  qui constituent un grave danger pour la sécurité de notre Pays, menacent la paix religieuse et sociale ainsi que la vie de ses citoyens.

Il devient donc impérieux de fermer tous ces lieux, mosquées et centres « culturels » administrés par leurs « soins » et déclarer leurs « associations » : hors la loi.

Après la guerre du Sonderbund où l’on a prétendu que les jésuites en étaient les instigateurs et donc un danger pour la paix religieuse, notre Constitution Fédérale de 1848 avait introduit, à leur égard, un article d’interdiction de résidence. Et c’est seulement en 1973 que le « peuple souverain » l’a révoqué par votations populaire.

À plus forte raison, si l’on veut arrêter que la propagation du terrorisme et le fanatisme religieux essaime en Suisse, une interdiction de résidence devrait être adoptée en urgence pour empêcher que ces mouvements extrémistes, qui profitent de la liberté religieuse, puissent continuer de répandre cette idéologie politico-religieuse totalitaire et antidémocratique.

J’ai besoin de votre aide pour arriver à 2000 signatures. Comment pouvez-vous m’aider? Pendant les deux prochaines semaines, trouvez une personne, et mieux encore, deux ou trois… qui elles aussi signent la pétition. Toutes les personnes qui habitent en Suisse peuvent signer, même si elles sont étrangères ou mineures d’âge (âge minimum = 15 ans).

Diffusez l’adresse de la pétition, communiquez-la à tous vos contacts  (facebook, twitter etc.)

Lien ICI

Merci !

Giorgio Ghiringhelli

11 commentaires

  1. Posté par maximus le

    Interdire les mouvements islamistes en Suisses ?!
    Et pour interdire l’islam partout , oui je suis pour
    l’islam est une secte dangereuse , morbide, néfaste
    en fait l’islam n’a sa place nulle part
    mais chassons l’islam de l’occident et se sera bien

  2. Posté par pépé le moko le

    Dans x années, lorsque la démographie sera en leur faveur, les musulmans modérés imposeront leurs vues, partout ou ils deviennent majoritaires les peuples d’ origine doivent se soumettre ou fuir.

  3. Posté par pépé le moko le

    Je ne sais que penser de cette initiative.
    Interdire les mouvements islamistes en Suisse, ok mais alors l’ islam en tant que tel serait acccepté.
    Pour notre salut l’ Islam devrait etre interdit en SUISSE !

  4. Posté par Anne Lauwaert le

    je confirme : Giorgio est un type bien ! ne manquez pas de visiter son site
    http://www.ilguastafeste.ch/
    et faites circuler sa pétition

  5. Posté par G. Vuilliomenet le

    Et pendant ce temps, on se demande ce qu’il faut faire!

    https://upcp.ch/pierre-maudet-pointe-du-doigt-la-naivete-de-la-suisse/

    Ce qu’il faut faire?
    – interdire les islamistes quels qu’ils soient (de Ouardiri qui vit en France à Blancho qui devrait être démis de sa nationalité suisse et être renvoyé dans son pays d’origine, l’Espagne, de même pour l’Egyptien Hani Ramadan ainsi que son frère et tous ceux de la fratrie qui soutiennent l’islam.
    – ne plus accepter un quelconque demandeur d’asile venant de pays musulmans sauf s’il peut prouver qu’il est chrétien.
    – il y a certainement d’autres choses qui peuvent être faites, je laisse le soin aux commentateurs du site de rajouter des éléments.

  6. Posté par TulliaCiceronis le

    Pour votre détermination et votre courage, chapeau bas, M. .Ghiringhelli !

  7. Posté par G. Vuilliomenet le

    Sommes-nous gouvernés par les pires de crétins congénitaux de Suisse pour qu’un citoyen plein de bon sens appelle à faire des lois pour interdire les movements islamistes dans ce pays? Pourtant, que ne font pas ces mêmes abrutis lorsqu’il s’agit de l’extrême-droite?

  8. Posté par Sergio le

    J’ai signé !

  9. Posté par Claude le

    Bravo pour cette initiative ! Je la soutiens.

  10. Posté par Bussy le

    Voilà, signé et fait un don !
    Tout est résumé dans la photo ci-dessus : une personne à visage découvert, souriante, qui a l’air d’aimer la vie, un bon-vivant avec un petit air malicieux, et à côté Belphégor, dissimulée, en noir, puant la mort !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.